Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 12:44

Souvenez-vous... Lors d'un terrible orage en mai 2008, une partie du mur intérieur de la Cour du Château s'est écroulée.          Photos Ville de Bar le DucMur château4 bis

La circulation a alors été totalement interdite aux poids lourds et aux bus (y compris les TUB) dans l'avenue du Château. Une étude a été engagée pour définir quels travaux étaient nécessaires pour conforter la partie du mur donnant sur cette voie très fréquentée.

Mardi soir, en réunion publique à la Ville Haute, Philippe Serrier a dévoilé la nature des travaux qui allaient d'ici peu être engagés. Le chantier de reconstruction des murs de soutènement de l'avenue et de l'esplanade a été attribué au groupement d'entreprises Est Ouvrages-Pierre et Habitat et sera décomposé en deux phases de travaux.Mur du château

La première tranche débutera le 12 avril et concerne la remise en état de la partie du mur jouxtant la porte d’accès en bordure de l’avenue du Château sur une longueur de 15 mètres.

La seconde tranche verra en 2011 la remise en état du mur de l'esplanade sur une longueur de 30 mètres, pour une hauteur variant entre 3,2 mètres et 6,2 mètres.

Ces travaux font l'objet de crédits conséquents provisionnés par la ville, à savoir la bagatelle de quelque 650 000 €.

Les pierres, depuis la Porte Romane et sur 15 m de longueur donc, seront démontées et numérotées pour permettre ensuite un remontage à l'identique devant un mur de soutènement en béton armé. Pour consolider le tout, des tirants, sortes d'énormes "clous" d'une longueur de 15 m et d'un diamètre de 32 mm seront enfilés, espacés de 1,50m dans le sol, sur un plan incliné, de façon à solidariser au mieux le nouvel ouvrage avec l'enrochement de la base.Mur château

Ces travaux nécessiteront donc la fermeture totale de l'Avenue du Château du 12 avril au 4 juin et partielle (voie montante autorisée) ensuite jusqu'au 2 juillet. Un plan de circulation a donc été mis en place, qui nécessitera un peu de patience de la part de tous les habitants du quartier ainsi que des commerçants.

Mur château2Mur château3

Partager cet article
Repost0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 17:46
Pour l'emploi, les salaires et les retraites...
Manif 1Manif 2

















Manif 3


Manif 4








Manif 5

Manif 6






Manif 8
Manif 7











Manif-10.JPG




























Partager cet article
Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 15:02
Corneille 2Abasourdis par les criaillements des corvidés importuns, les Barisiens du centre ville sont pour un temps débarrassés de ces volatiles peu respectueux du monde qui se promène sous les platanes du parc de l'Hôtel de Ville. Après avoir effarouché les jours précédents ces braillards à plumes avec des bandes sonores, les élagueurs de la commune ont procédé, Corneille 1dans la fraîcheur matinale, à la destruction des nids désertés par les corneilles arrogantes de prétention.
Tels des acrobates, se déplaçant avec habileté de branche en branche, ils ont mis à mal à l'aide de longues perches les grosses boules de brindilles savamment assemblées préalablement à la nidification devant accueillir une nouvelle génération d'individus "parasites".

Sur le sol, on pouvait voir les débris des nids, rapidement emportés par les agents des Espaces Verts avec les menues branches élaguées par la même occasion.
Corneille 7
Corneille 3Corneille 6









Corneille 5
Corneille 4Mais se pose, dès lors, la question des volatiles dispersés dans les frondaisons alentour, ayant trouvé refuge dans les bois tout proches et emportant avec eux leurs nuisances, troublant le voisinage des Barisiens des quartiers périphériques.


Partager cet article
Repost0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 15:51
Jardins partagés 4Si l'on suit la rue du Port Prolongée, on découvre, parmi des jardins de particuliers, presque au bout de ce monde, un alignement de parcelles numérotées, séparées par des grillages ou de simples barrières de bois.
Pour l'instant, en cette fin février, ce sont des surfaces de simple terre, ponctuées par moment de lignes de poireaux défraîchis, de tonneaux citernes ou de rames desséchées pour haricots à venir.
Cette enclave de jardins, propriété de la ville de Bar le Duc, est chaque année destinée à revivre sous les coups de bêche et les semis des amoureux de beaux légumes.
Bientôt, nous verrons reverdir les sillons et entendrons bruire les abeilles au milieu des corolles parfumées. Car, n'en doutons pas, ceux qui investissent de leur temps et de leur énergie dans ces lopins de terre ont à coeur de redonner vie à ce petit bout de Bar, loin de tout, coincé entre les eaux vives et changeantes de l'Ornain et la voie rapide de contournement, par delà le canal.Jardins partagés 3
Nous reviendrons au printemps pour constater le résultat des efforts des férus de jardinage.
Et la récolte est loin d'être négligeable pour le budget alimentation de la famille puisque ces parcelles sont attribuées par convention sous conditions de ressources.
Jardins partagés 2
Jardins partagés 1






Jardins-partages-5.JPG

Des pergolas permettent même de pique-niquer à l'ombre quand le soleil meusien darde un peu fort ses rayons!
Partager cet article
Repost0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 14:03
ACM, Accueil Collectif de Mineurs... une dénomination peu agréable à l'oreille pour désigner tout simplement un centre de loisirs pour enfants! C'est dans cette structure basée impasse de Gascogne, sur le site du pôle petite enfance Louise-Marie et de l'école Pergaud que 18 petits habitants du Barrois passent leurs vacances.
Partagés en deux groupes, Poussins et Oursons, ils participent aux activités préparées par
Louise Marie 7les animateurs.
Ce matin, pour les Poussins, c'était un grand moment gourmand, puisqu'il s'agissait de confectionner un gâteau, le gâteau simplement chocolat!
Mélanger farine,
sucre, beurre et oeufs, humer le parfum du chocolat, voilà qui laissait augurer une belle dégustation quand le divin gâteau aura gonflé et pris une jolie teinte mordorée, pour une croûte craquante et moelleuse à souhait!
Louise Marie 3En deux groupes, sous la houlette de Lolita et Doriane, les petits ont donc alterné d'un côté ustensiles de pâtisserie et de l'autre feutres et gels pailletés pour réaliser une oeuvre d'art destinée à éblouir sûrement maman et papa lors du retour à la maison!
Louise Marie 4
Louise-Marie-5-copie-1.JPG


Louise Marie 2


Louise Marie 6
Coloriage, certes... mais, bon sang, quand est-ce qu'il sera enfin fini ce gâteau?
Louise Marie 8



Quant aux Oursons, dans l'enceinte de l'école maternelle toute proche, des jeux de cour et la confection d'un dragon chinois les occupaient pour la journée.
Et les grands gourmands, qui les empêche de tester la recette des petits?
Louise Marie 1
Partager cet article
Repost0
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 10:55

Après le Pôle Emploi, le Conseil des Ministres a le plaisir de vous annoncer la naissance d'un nouvel organisme appelé Agence Nationale de SEcurité Sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses). Portée sur les fonds baptismaux par notre gouvernement à partir du 1er mai, elle résulte de la fusion de l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments (Afssa) et de l'Agence Française de Sécurité Sanitaire de l'Environnement et du Travail (Afsset) et ouvre une large voie où sont en jeu qualité et indépendance de l'expertise en matière de sécurité sanitaire.Fusion-Afsset-Afssa

En effet l'Etat aura la majorité des voix au conseil d'administration de cette nouvelle entité, et ce, à l'inverse du schéma prévu par le Grenelle de l'environnement.
Les organisations syndicales (CFDT, CGT, CFE-CGC, CFTC) et les trois as
sociations - l'Association Nationale de fense des Victimes de l'Amiante (Andeva), la Fédération Nationale des Accidentés de la vie (Fnath) et France Nature Environnement (FNE) - représentées au conseil d'administration de l'Afsset ont émis "de sérieuses réserves à la fusion qui apparaît comme une régression majeure tant au plan des principes qu'à celui du fonctionnement."

Cinq sénateurs et députés (PS, UMP, Union centriste et Verts) s'inquiètent aussi des risques de conflits d'intérêt "dans une agence assurant à la fois des activités d'expertise, d'évaluation et de gestion. Ainsi en est-il en matière de santé environnementale concernant les pesticides, par exemple, ainsi que pour les activités de gestion de santé animale et du médicament vétérinaire."

"Il y a un verrouillage par le sommet alors que l'Etat a besoin d'une expertise indépendante pour gérer les crises sanitaires, dénonce le porte-parole du Réseau environnement santé. La récente expertise de l'Afssa sur le bisphénol A est une caricature. Un membre du centre technique de la conservation des produits agricoles, structure financée par les industriels de la conserve, siège dans le comité d'experts spécialisés (CES)"

Face à ces critiques, Marc Mortureux, directeur général de l'Afssa depuis août 2009, défend "un beau projet pour appréhender plus globalement la sécurité", avec "la grande ambition de faire référence du point de vue de la rigueur scientifique. La nouvelle agence sera en prise avec la société, aussi bien en amont de l'expertise que dans sa restitution." "Nous avons été entendus sur différents points comme la nécessité de mieux séparer l'évaluation des risques et leur gestion, reconnaît la représentante de France nature environnement à l'Afsset. En revanche, la composition du CA continue de poser problème." Les 36 membres du CA disposeront chacun d'une voix "à l'exception des représentants des ministères chargés de la tutelle qui disposent chacun de cinq voix." Cinq ministères, avec huit représentants y siégeront. Nous n'y verrions peut-être aucun inconvénient si l'Etat souverain n'avait comme objectif que l'intérêt de la République... Mais loin s'en faut... De plus, les syndicats regrettent la forte représentation patronale: neuf sièges sur 36.

M. Mortureux entend "respecter ce qui a été construit" et assure qu'il "n'y aura pas de dilution." Ainsi sera mis en place un comité de déontologie et de prévention des conflits d'intérêts et des audits plus fréquents de l'Agence nationale du médicament vétérinaire seront réalisés. Parles, paroles...

Revoir le fonctionnement de l'Afssa et de l'Afsset, pour une meilleure indépendance, soit...

Mais on peut s'interroger... sur la pertinence des enjeux affichés... quand on sait que près de 1400 agents sont concernés... et que parmi les experts désignés, figurent nombre d'industriels et de laboratoires privés...

Restructurations... fusions... optimisations... sous un flou artistique, Ré-"publique", que de gesticulations commet-on en ton nom...

A la suite de la découverte d'un article du "Monde" , daté du 19/02/2010.

Partager cet article
Repost0
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 14:26
Travaux Maginot 1Le froid n'empêche pas la poursuite des travaux d'assainissement rue Maginot. Les tranchées se creusent, les conduites se métamorphosent, les tranchées se rebouchent... les engins pourront bientôt investir un nouveau secteur.
Travaux Maginot 3



Travaux Maginot 2
Pendant ces travaux, si la rue est bien sûr neutralisée pour toute circulation automobile, les piétons peuvent accéder à tous les commerces sans problème!
Renouveler le réseau d'eau potable sur 220 mètres à une profondeur de 1,30 mètre, supprimer 35 branchements en plomb et renouveler le réseau d'assainissement sur 65 mètres à une profondeur de 3,50 mètres, tel est l'objet des travaux, avant les travaux de voirie qui seront effectués dans le cadre de la 2ème phase de la requalification du centre ville.
Travaux-Maginot-4.JPG
Partager cet article
Repost0
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 19:38
ORU 2ORU, Opération de Rénovation Urbaine à Bar le Duc, c'était l'occasion vendredi pour Nelly Jaquet de signer avec la région Lorraine, en la personne de Thibaut Villemin, un avenant à ce projet, qui a déjà concouru à la transformation de certains secteurs du quartier de la Côte Sainte Catherine. 19 millions d'euros, c'est un budget conséquent pour rendre le quartier plus agréable à vivre pour tous. Ainsi les partenaires en présence participent pour les bailleurs sociaux à la hauteur de 11, 3 millions €, la Région Lorraine 2 millions €, l'Etat, 1,5 million €, le Conseil Général 1,04 million €, la ville de Bar le Duc, 1,3 million €, la CAF 600 000 € et le GIP 1,3 million €, sans compter l'Europe et la CODECOM...
Le projet initial comprenait jusqu'à maintenant, outre les travaux déjà effectués, la nouvelle étape qui va bientôt s'engager avec la reprise complète du centre commercial, agrandissement des surfaces de vente et de réserve sur la partie arrière, le réaménagement en façade et la reprise du stationnement pour améliorer l'offre commerciale sur cet espace, qui passera de 700 m2 à 1000 m2. Allée des Vosges, vont suivre la déconstruction de plusieurs blocs, puis la requalification du site, avec consultation et concertation des habitants du quartier pour un réaménagement, comprenant stationnement et espaces verts.
Boulevard des Flandres, les pieds d'immeubles seront réaménagés avec espaces paysagers. Allée de Bourgogne, il est prévu une résidentialisation avec création d'espaces privatifs.
L'avenant, d'un montant de 800 000 € par le Conseil Régional, concerne le tri sélectif à revoir, le centre socioculturel et le minigolf.
Point central de vie du quartier et point d'animation, la réhabilitation du centre va être engagée par la reprise des huisseries, l'ensemble revêtements extérieurs, le ravalement de la salle Dumas, la toiture et les aménagements extérieurs.
Quant au minigolf, l'an dernier, l'espace a été nettoyé, et suite aux dégradations sur le bâti, des travaux concernant les espaces verts et la toiture seront entrepris, sans oublier des jeux extérieurs et la terrasse. Un appel à projets, pour le secteur marchand ou non, est lancé pour une offre d'animation afin que le site vive toute l'année aussi bien en extérieur qu'à l'intérieur, avec par exemple, pourquoi pas une suggestion de thé dansant, pour lequel il y aurait une demande importante.
Thibaut Villemin, vice-président du Conseil Régional, a rappelé l'histoire du projet, relatant les différentes étapes. Par l'intermédiaire de l'ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) en 2005, le gouvernement demande un partenariat et la Région dégage un crédit de 48 millions €.
En 2007, l'Etat "désire" "s'engager" davantage mais demande une même rallonge de la part du Conseil Régional, qui accepte, sauf que l'Etat se retrouve le grand absent de l'affaire!
Nonobstant, le Conseil Régional engage une nouvelle enveloppe de 18 millions €, pour une nouvelle tranche et des opérations nouvelles. Cet effort de solidarité sur l'ensemble du territoire lorrain concerne les catégories 2 et 3 et est destiné à des crédits sur des quartiers de villes moyennes.
Cette rallonge est votée le 29 janvier dernier et permet donc de financer 80% des nouveaux travaux décidés par la municipalité barisienne actuelle.ORU 1
Partager cet article
Repost0
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 15:42

CONFERENCE CERCLE CONDORCET - UFAL55 DU 3 FEVRIER 2010

Mercredi soir, avait lieu à la salle Couchot, une conférence, sur le thème de la laïcité, animée par Elodie Derdaele, maître de conférence de droit public à Nancy II.

"La laïcité qui, il y a peu encore passait pour acquise, est l’objet de nombreuses polémiques au point que l’on pourrait craindre sa remise en cause. Tout le monde aurait ainsi une certaine idée de la laïcité. Le président de la République parle même d’un concept aux contours incertains : celui de laïcité positive 1tandis qu’il brocarde dans ses discours (je cite) : « l’anticléralisme d’Etat ». Or pour débattre de la laïcité en général, il convient avant tout (mais pas seulement) de présenter le contexte historique qui a présidé à la séparation des Eglises et de l’Etat.

Un peu d’histoire, en effet, ne nuit pas ; bien au contraire, la connaissance du passé nous éclaire sur les enjeux actuels et à venir. La laïcité n’est certes pas le fruit du hasard et sa consécration résulte de la nécessité de définir respectivement le champ d’intervention de la République et des institutions religieuses. Cette problématique revient au goût du jour et il importe d’en comprendre les raisons pour en discerner les enjeux tant politiques que juridiques. Nous verrons également que la République ne peut ignorer la scène internationale dans la mesure où les règles de droit international ainsi que la participation de la France à des organisations internationales ne sont pas sans incidences en droit français..."

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez visiter le site de l'UFAL55 et lire la suite de l'exposé.

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 11:58
Naturalisation janvier 2010 4Jeudi, Sonia, Fatima, Armen, Iyad, Maria Emilia... ont reçu des mains de Monsieur le Préfet la reconnaissance de leur toute nouvelle nationalité française. Qu'ils soient Marocains, Syrien, Turcs, Arméniens, Tunisiens ou Portugais, ils sont devenus Français, en acquérant tous les droits, mais aussi en acceptant tous les devoirs.
Sous la protection tutélaire de la  Tour de l'Horloge, Monsieur le Préfet a rappelé ce que représentait la nationalité française et a décliné les trois mots fondamentaux
de notre République
:
Liberté, Egalité, Fraternité, leur adjoignant même un quatrième terme, Laïcité... 

Naturalisation janvier 2010 3
Naturalisation janvier 2010 1












Naturalisation janvier 2010 2

Naturalisation janvier 2010 6













Laïcité . . .J'ai cru voir Marianne, sur son socle bleu blanc rouge, aquiescer tacitement d'aise de son regard de bronze . . .
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche