Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2021 5 19 /03 /mars /2021 13:10

Une belle visite que celle du pôle équestre de Belleray, une des activités phares de l'EPL Agro de la Meuse. On peut même l'appeler un fleuron, géré par la direction et l'équipe pédagogique de ce lycée barisien. Si effectivement la majorité des enseignements se déroulent sur le site de Bar le Duc, Belleray, au sud de Verdun, accueille cette structure exemplaire qui fait la part belle aux métiers de la filière équine, soigneurs, cavaliers, moniteurs, accompagnateurs...

Bernard Meurisse, directeur du lycée, m'a fait découvrir non seulement les locaux mais aussi les activités pédagogiques, sous-tendues par un vrai engagement éthique, mettant au cœur de la pédagogie, outre les apprentissages pratiques, les savoir-être, les comportements et l'éthique.

Chaque jeune accueilli s'investit totalement dans l'apprentissage, de A à Z, soignant, dressant, montant les chevaux, mais aussi prenant à part entière l'entretien des boxes et des cheminements, les soins aux chevaux.

Un apprentissage exigeant auquel les élèves, passionnés par le cheval, s'astreignent finalement par plaisir. Il est à noter que les filles sont majoritaires...

Ce sont des lieux remarquablement adaptés, qui abritent un des plus grands manèges de l'Est de la France et qui hormis les installations intérieures d'accueil, de soin ou de travail, disposent de vastes terrains alentour permettant de nombreux exercices ou sorties. Le centre héberge également des chevaux à la demande de particuliers, à la carte. L'équithérapie est aussi pratiquée en direction de publics particuliers.

Un poney-club est à la disposition des plus jeunes, avec du matériel adapté aux plus petits, une pédagogie dédiée qui met en exergue le respect de l'animal et son bien-être, l'ordre et la méthode, la maîtrise des gestes et la concentration, sans sacrifier le plaisir des enfants. Une véritable école de vie.

Sur site, un atelier de maréchalerie permet une formation dédiée, reconnue parmi les plus importants centre de formation français de maréchaux-ferrants et qui accueillent force examens et concours nationaux et internationaux. Les enseignants disposent de forges permettant d'initier les élèves, jeunes et moins jeunes, à ce métier qui a de plus en plus la cote. Cinq ans d'études sont nécessaires pour maîtriser cet art de la maréchalerie.

Les élèves souhaitant un internat sont hébergés à Verdun dans un bâtiment qui leur est dédié. Le transport en bus se fait très facilement, puisqu'un arrêt est disponible quotidiennement devant le pôle équestre.

Le pôle équestre reste à développer non seulement pour mieux assurer son économie de fonctionnement mais pour répondre également aux besoins en terme d'hébergement afin d'élargir les activités, en accueillant les groupes, les centres de loisirs, les colonies de vacances et les comités d'entreprises. Il y a une vraie demande. C'est aussi une opportunité à saisir sur le territoire verdunois ou même meusien, pour une nouvelle offre touristique et de loisirs. Aux élus de s'en emparer, je pense en particulier au Conseil Régional Grand Est, dont relève l'EPL Agro. Un vrai projet de territoire à travailler avec les élus du Grand Verdun.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche