Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 12:57

ChabignolesDécouvertes au Salon du Chocolat de Bar le Duc, ces chabignoles sont tout simplement délicieuses. A la première vue, ce sont des truffes au chocolat. On pense alors, un peu lourd, un peu collant, un peu pâteux...

Eh bien non! Car, m'étant laissé tenter par le pâtissier, j'ai finalement mordu dans cette petite boule noire chocolatée. Alors, surprise! Rien à voir avec la truffe, mais une sensation de fraîcheur fondante et parfumée, agréable à souhait!

Chabignole1Et si l'on a la délicatesse de ne pas tout engloutir d'un coup, on peut en découvrir le coeur, un macaron joliment coloré! Alors, pour résumer, une friandise qui renouvelle le macaron traditionnel que l'on voit maintenant partout (et qui n'en est pas moins bon!).

Chabignole2A conseiller pour étonner ses amis par des saveurs surprises, et pour déguster soi-même!

C'est dans la pâtisserie de Chistophe Chabin, (chabin... chabignole... vous voyez le rapport...) "Aux Plaisirs Sucrés", 25 rue Maginot à Bar le Duc, que vous pourrez en faire provision!

Repost 0
Published by Diana ANDRE - dans Coup de coeur
commenter cet article
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 19:43

Je ne résiste pas à vous faire copie de cet article de Raymond Milot, repéré par Laurent sur le site de Médiapart. Que c'est bon d'enfin lire un écrit cohérent et intelligent sur le sujet!

RYTHMES SCOLAIRES : SEPT CONSTATS AFFLIGES

Trop, c’est trop. La préparation d’une grève des enseignants le 14 novembre me conduit à faire ces constats qui dépassent ses enjeux et devraient interpeller parents et enseignants.

Premier constat : Heureuse surprise ?

Quand Darcos a établi la semaine de 4 jours, il n’a été question ni de grève des enseignants, ni de manifestation des parents obligés de garder leurs enfants, ni d’exigence de dispositifs de garde ou d’animation. La sensibilité syndicale à « la fatigue », à « l’anxiété », au « déboussolement» des enfants, aux difficultés des parents qui travaillent et qui ne partent pas en week-end, ne s’est pas beaucoup exprimée. Les médias n’ont pas enquêté.

Deuxième constat : Capacité d’attention…

Déjà, en 1938 Dr Clément Launay, Médecin des hôpitaux, Médecin inspecteur des Écoles de la Seine considérait que : « la capacité d'attention chez les enfants de 6 à 13 ans ne dépasse pas 2 heures par jour, à 6 et 7 ans, et 4 à 5 heures par jour à 12 et 13 ans … » Opinion partagée au fil des ans par personnalités prestigieuses Langevin, Wallon, Debré, Vermeil, Prost, Montagner …

La réforme Peillon peut sembler dérisoire au regard des véritables besoins. On voit pourtant ce qu’elle déclenche (et ce qu’elle a déclenché quand a été évoquée la durée des vacances estivales !).

Troisième constat : Fatigue…

Dès le CP, journée de 6 heures et devoirs parfois considérables, en dépit de l’interdiction motivée datant de 1956 et réitérée régulièrement par des circulaires jusqu’en 1971. Celle de 1994 précise : « des études dirigées d’une durée quotidienne de 30 minutes sont mises en place dans chaque classe pendant le temps scolaire » et n’est pas plus respectée.

Désobéissance des enseignants, complicité des Inspecteurs qui devraient faire respecter loi et circulaires. Complicité involontaire des associations qui organisent « l’aide aux devoirs ». Bien souvent, énervement des parents qui ajoute à la fatigue.

Quatrième constat : Inégalité…

Tous les parents ne sont pas en mesure d’apporter une aide à leur enfant, pour des raisons culturelles et/ou matérielles. Les enseignants et leurs inspecteurs ne peuvent ignorer ce fait. Dans un rapport de 1994, l’Inspection Générale elle-même s’interroge : (les devoirs à la maison), « Facteur de réussite ou d’échec, liés aux conditions familiales, ne seraient-il pas une source d’inégalité devant l’école…un facteur limitant sa démocratisation ». Les sociologues Dubet et Duru Bellat sont plus affirmatifs : « l’école amplifie l’inégalité sociale ».

On s’en était accommodé jusqu’ici. Mais l’on se préoccupe aujourd’hui du « risque que cette réforme accroisse les inégalités » que vont connaître les enfants dans le temps périscolaire selon qu’ils seront dans une ville riche ou un petit village.

Cinquième constat : Serments oubliés…

41 associations dont les syndicats enseignants FSU, SNUipp, UNSA, SGEN ont signé l’Appel de Bobigny. 18 propositions dont la 7ème qui a trait aux rythmes scolaires, aux projets éducatifs de territoire (PEDT) et se terminait sur la nécessité de « dépasser les conflits d’intérêt » (!)

Les grèves et manifestations diverses témoignent que les élans progressistes qui naissent dans l’opposition, s’évanouissent dès le début d’un commencement de réalisation. Au lieu de chercher des solutions aux difficultés (réelles et surmontables) que rencontre un projet que l’on approuvait, on dénonce « le bricolage » et l’on déclare que « la situation est explosive ». On en profite pour oublier les 17 autres propositions.

Sixième constat : Décentralisation…

Une grave menace pèse sur l’école - centralisatrice - de Jules Ferry, cf. ces propos syndicaux : « Pensez-vous sérieusement qu’un maire puisse commander une organisation scolaire contre l’avis des enseignants ?, contre les parents ? » pire encore le risque de voir « glisser les missions d’enseignement de l’Éducation nationale vers les communes(…) de créer une confusion entre scolaire et périscolaire (locaux, activités) ».

Bref, ce « décret » « va à l’encontre de l’intérêt des enfants et de celui de l’ensemble des acteurs concernés ».

Oublié Jaurès qui craignait que les écoles subissent « l’arrogante tutelle de l’État ».

Une nouvelle grève prévue pour le 14 novembre entend obtenir « l’abrogation du décret ». Refalo et les enseignants-désobéisseurs auraient aimé, du temps de Sarkozy, provoquer une telle mobilisation. Refalo, lui, prenait des risques.

Septième constat : Ras le bol…

On avait déjà le ras le bol des impôts. On a maintenant le ras le bol des syndicats enseignants, le ras le bol du trottoir où les micros se tendent avec délectation, le ras le bol des Bonnets Rouges (et de leurs cochons sans doute), le ras le bol du MEDEF, des footballeurs, etc.

Tous s’ajoutent et fabriquent eux-mêmes « la vague F.N »

Repost 0
Published by Diana ANDRE - dans Coup de coeur
commenter cet article
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 12:48

plume-d-automne-2013Honneur aux lettres meusiennes ce samedi à l'occasion de "PLUME d'automne", le salon littéraire label Meuse, petit "Livre sur la Place" à nous!

Les visiteurs ont pu faire connaissance avec ces auteurs qui nous racontent la Meuse, bien sûr, mais pas que. Les formes littéraires très variées, de la nouvelle au roman, de l'ouvrage pédagogique à la poésie, en passant par le reportage de mémoire, l'offre était tentante et les auteurs très attentifs à expliquer, commenter et partager...

Si les politiques étaient fort peu nombreux, ainsi que le relève la journaliste de l'Est Républicain, j'étais présente, mettant en valeur ces formes de culture, que sont l'écriture et par là-même, corollaire incontournable, la lecture. Car actuellement, la lecture publique semble à mes yeux la parente pauvre de la Culture (avec un grand C), les collectivités ou l'Etat préférant "mettre le paquet" en direction de l'art contemporain (bien souvent abscons et abstrus, il fallait les placer ces deux-là!...) et du spectacle vivant.

Notre collectivité ne fait pas exception. C'est aussi ce que déplorait l'Inspecteur Général des Bibliothèques en visite récemment dans les lieux de lecture de la Communauté d'Agglomération. Et pourtant, il y a tant à faire, tant à inventer, tant à initier, tant à organiser pour qu'un vrai projet de politique publique en matière de lecture puisse voir le jour et être un véritable fil conducteur de la culture, en direction de tous les publics, et j'insiste, en direction de tous les publics... Encore ne faut-il pas tout attendre des bénévoles qui œuvrent avec passion dans les bibliothèques de village...

Ce salon, proposé par l'association PLUME était donc le bienvenu à Bar le Duc, mêlant les animations pour tous, histoires racontées, jeux de lettres, mises en scènes. Une très belle journée, à renouveler!

Merci encore à tous ces plumeurs... toutes mes excuses à ceux dont les ouvrages n'apparaissent pas sur ces photos, en particulier à Pierre Lombard, une des chevilles ouvrières de cette belle initiative!

PLUME 25 (800x480)

PLUME 24 (800x480)

PLUME 23 (800x480)

PLUME 22 (800x480)

PLUME 21 (800x480)


Repost 0
Published by Diana ANDRE - dans Coup de coeur
commenter cet article
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 09:01

Biche 2Joli spectacle dont on ne se lasse pas, juste avant que le brouillard n'ait déchiré son écharpe de brume. Dans le calme du jardin, à l'heure où la rosée perle sur les feuillages, la chevrette s'approche, toujours aux aguets, et goûte, gourmande, les pommes tombées ou les boutons de dahlias... la coquine! Biche 3

Son petit faon à l'aventure dans le buisson voisin, elle se délecte, mais en éveil, à l'affût du moindre bruissement... A la plus petite alerte, elle lève la tête et fixe l'intrus. Et, froutt... elle bat le rappel, soulève ses jambes fines et disparaît dans le hallier...

Biche 1Biche 5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Biche 6Biche 7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Biche 8Biche-9.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Biche-10.jpgBiche 4

Repost 0
Published by Diana ANDRE - dans Coup de coeur
commenter cet article
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 13:52

C'est une initiative à souligner que ce festival du livre qui aura lieu à Bar le Duc demain toute la journée à la Salle des Fêtes de l'Hôtel de Ville.

Organisée par l'association si joliment nommée PLUME, autrement dit "Passion Littéraire de l'Union Meusienne des Ecrivains et illustrateurs", la manifestation fait la part belle à nos poseurs de mots de tout poil, ceux qui prennent plaisir à ciseler notre belle langue. Ils nous en font naître des poèmes et des romans, des essais et des nouvelles qui vont nourrir notre fin de semaine.

Rien que des écrivains sympas qui nous accueilleront avec le sourire, le zygomatique avenant, car aimant la vie et tous ces petits instants qui font qu'elle est belle!

Vous connaissez forcément quelques-uns de ces trublions... à redécouvrir... et vous ferez connaissance avec d'autres...

Et ce ne sont pas que dédicaces... c'est une véritable animation, un partage autour des mots tout au long de la journée à vivre avec petits et grands!

plume-d-automne-2013

Plume d'automne1

Repost 0
Published by Diana ANDRE - dans Coup de coeur
commenter cet article
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 19:41

Cela se passe de commentaires... à découvrir aussi sous les lumières de la ville...

Terrasses de nuit 1

Terrasses de nuit 2

Terrasses de nuit 3

Repost 0
Published by Diana ANDRE - dans Coup de coeur
commenter cet article
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 12:56

Terrasses-11.JPGC'est sous un véritable soleil printanier que la ville de Bar le Duc a vécu un bel évènement avec l'inauguration des Terrasses de Griesheim. Avant-dernière touche à la rénovation du quartier de Notre Dame, les terrasses construites au bord de l'Ornain ont été ouvertes au public.

A l'occasion du marché aux plantes et de l'animation organisée par les commerçants de la rue Bar-la-Ville, les visiteurs ont enfin pu fouler les "planches" installées en surplomb du courant.

Terrasses 2En présence de Gabi Winter, maire de Griesheim, Nelly Jaquet a procédé à la remise des "clés" de l'ouvrage aux Barisiens et à tous ceux qui sont amoureux de la rivière et de ses berges.

Terrasses 3L'occasion aussi de marquer l'amitié franco-allemande qui unit les deux villes de Bar le Duc et Griesheim depuis 1975, date à laquelle deux hommes ont décidé de tracer un beau chemin à parcourir ensemble. Jean Bernard et Hans Karl peuvent être fiers qu'après tant d'années le pacte qu'ils ont scellé tous deux perdure et se développe.

Terrasses 9 bisMais hormis ce symbole, il faut reconnaître que c'est une splendide réalisation que cet aménagement. Un espace véritablement dédié à la promenade, à la rêverie ou à la convivialité, selon les heures et les publics.

Terrasses 1Terrasses 10Des estrades et des marches, des plateformes, le tout agencé de façon originale, au-dessus des eaux vives de l'Ornain, avec des garde-corps larges, où l'on peut découvrir les mystères du milieu naturel qui longe les rives.

Terrasses 4Terrasses 7La faune et la flore y sont clairement expliqués, permettant de prendre connaissance avec tout ce petit monde qui vit à nos pieds. Ainsi chacun peut comprendre qu'on ne peut tailler ou tondre à toute époque et sans réflexion les hautes herbes des berges ou des risbernes, et cela au risque de déranger, et au pire, de détruire toute cette biodiversité.Terrasses 8

Terrasses 6Une étape dans la Terrasses 5rénovation de cette rive de l'Ornain, puisque va suivre la transformation du bâtiment séparant les terrasses de la rue du Four, une transformation qui redonnera un peu d'air à tout le site.

Quand au coût, que certains nous reprochent déjà, on peut raisonnablement penser que ce n'est pas un investissement vain, dès lors que l'on a la volonté de faire de notre ville une cité attractive qui arbore une véritable image de renouveau.
Alors, n'en déplaise aux esprits chagrins, les terrasses, loin de faire "plouf", ont déjà fait "mouche" auprès de tous ceux qui étaient présents!

Moi, j'aime bien quand la ville change et que ce changement est durable, à la portée de de tous! C'est vraiment un superbe espace à découvrir. Il reste maintenant aux Barisiens et à tous les visiteurs à se l'approprier... mais je ne doute pas que cela soit fait rapidement! Déjà, en fin d'après-midi, une résidente de la maison de retraite toute proche prenait plaisir, malgré son handicap, à venir goûter une sorte de liberté retrouvée, appréciant l'air printanier et le murmure de l'eau. Un petit moment de bonheur... Car toutes les terrasses sont accessibles aux fauteuils roulants, un vrai plus...

Repost 0
Published by Diana ANDRE - dans Coup de coeur
commenter cet article
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 18:12

Crocus 2Il est arrivé ce coquin de printemps... une belle journée pour ce dimanche! Certes fraîche le matin, mais qu'importe, quand le soleil est là, il nous réchauffe le cœur!

Les crocus sont de sortie et se mirent dans les rayons.

Fleur de printemps 2Des primevères à foison, pas de doute, c'est la fête au jardin!

Crocus

Repost 0
Published by Diana ANDRE - dans Coup de coeur
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 09:31

Fin décembre 2012, le médecin urgentiste barisien, Hassan El Abdullah, est parti en Syrie avec cinq ambulances remplies de médicaments, compresses, appareils médicaux et de vêtements chauds, cinq ambulances qu'il a laissées sur place, là où les besoins sont criants. De retour en Meuse, il a créé une section locale de l'association "Pour une Syrie libre" avec l'objectif de poursuivre son engagement auprès de la population syrienne qui souffre, et d'accompagner sur place les victimes en grande précarité de ce conflit civil qui s'éternise.

Pour une nouvelle expédition fin mars, début avril, il fait appel à tous ceux qui à la mesure de leurs moyens peuvent contribuer à venir en aide au peuple syrien.

Je relaie bien volontiers cet appel et vous joins le tract que tous les Barisiens ont reçu avec le Bar Info.

Syrie.jpg

Repost 0
Published by Diana ANDRE - dans Coup de coeur
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 11:08

En ces premiers jours de janvier 2013, il est bon de se projeter en pensée vers les évènements futurs qui vont marquer la vie de la cité. Et pas seulement en pensée, mais aussi en image... telle cette superbe réalisation de deux artistes meusiens dont j'avais déjà remarqué le talent lors d'une exposition à Robert Espagne en octobre 2009.

Ces deux-là ont parcouru un sacré bout de chemin, multipliant leur présence par la pose de leurs œuvres dans des endroits divers ou par la composition d'affiches réjouissantes. Un petit tour sur leur site vous permettra de faire plus ample connaissance avec leur imagination et leur belle et bonne humeur.

Toujours est-il que cette composition pour représenter "Bar le Duc, Lorraine et Renaissante" est pleine de fantaisie, explosant de couleurs tendres et fraîches. A vous de juger...

Bar-renaissante-1.jpg

Repost 0
Published by Diana ANDRE - dans Coup de coeur
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche