Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 13:05

A l'occasion de la manifestation "Voitures anciennes" à Robert Espagne, l'équipage du 4L Trophy a exposé sa voiture. Une 4 L bien sûr, préparée avec l'aide de Monsieur Gross, garagiste à Robert ESpagne.

Romain et Simon, deux jeunes étudiants de l'ESSTIN, originaires l'un de Savonnières et l'autre de Robert Espagne, ont entrepris ce challenge et ont construit leur projet autour la belle idée du 4LTrophy: apporter une aide matérielle aux enfants les plus démunis du Maroc, tout en vivant une belle aventure de partage.

De nombreux sponsors leur ont déjà apporté leur soutien et vous pouvez encore les aider...

4L Trophy 1Visitez leur blog, très bien fait, plein de renseignements, d'explications et de photos, vous y saurez tout sur leurs engagements et la préparation de leur voiture.

4L Trophy 2

 

 

 

Voici en images, les Tontons du Raid, du nom de l'association qu'ils ont fondée pour participer à l'aventure!

4L Trophy 3

4L Trophy 44L Trophy 5

 

 

 

 

 

 

 

 

4L Trophy 64L Trophy 7

 

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 14:20

Mésange 2

Mésange

Une mésange téméraire s'est fourvoyée...

s'imaginant, la coquine,

voleter dans les halliers,

s'est retrouvée à batifoler

dans ma cuisine!

La donzelle,

en cavale au milieu des citrons,

s'est retrouvée, la péronnelle,

bien attrapée et le culot bien moins fanfaron!

Prise d'effroi,

la belle et charmante demoiselle,

le coeur battant et la plume en émoi,

a bien vite, sous les regards attendris,

retrouvé et son aplomb et ses esprits!

Et c'est à tire d'aile

qu'elle a quitté

ces lieux par trop mal famés!

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 08:47

primairesFormidable succès pour cette première dans la vie politique française que ces "primaires citoyennes"! Bien entendu, les esprits chagrins s'attaquent au principe, en premier lieu le chef de l'état. C'est de bonne guerre... Mais aller jusqu'à affirmer que c'est anticonstitutionnel, que le général de Gaulle ne l'avait pas voulu... On sent, derrière cet étalage consternant de remarques désobligeantes, l'énervement, la rancoeur... L'objectivité, c'est dur, c'est difficile! Certains à droite reconnaissent tout de même que cette consultation est un succès.

Et, ce qui compte dans cette mobilisation des Français, c'est le sentiment que cette façon de faire de la politique a intéressé. Chacun des participants au vote a pu mesurer combien les réponses proposées en alternative à l'entreprise de démolition menée par la droite pouvaient être crédibles. Car la droite et la gauche, ce n'est pas pareil!

Alors, dimanche, il faut amplifier ce mouvement et désigner celui qui saura prouver au pays que d'autres solutions existent pour essayer de se sortir du marasme dans lequel nous enfoncent toutes ces lois et décrets plombant la vie quotidienne de chacun, en épargant tout de même les plus nantis... car il ne faut pas exagérer tout de même! Il faut savoir préserver ses intérêts et ceux de ses amis!

Alors dimanche, il faut désigner celui qui saura affronter le tenant de la droite, autodésigné! Il faut désigner celui qui saura rassembler le plus largement. Comme les autres candidats de dimanche, François Hollande et Martine Aubry ont tous deux les capacités à devenir chef d'état. Reste à savoir lequel s'avèrera le plus rassembleur, celui qui peut entraîner le plus adhésions sur son nom...

Quant à moi, je choisirai François Hollande qui s'est positionné clairement et qui tient compte de toutes les composantes qui se sont déclarées lors de ces primaires.

Si les grèves, si les manifestations, si les descentes dans la rue ne font pas plier ce pouvoir, ne reste au citoyen que le pouvoir des urnes.

Alors, aux urnes citoyens! C'est la façon la plus démocratique d'exprimer ses opinions, de vouloir que ça change, c'est la façon la plus démocratique... en lieu et place de celles à venir, désespérées, quand on aura sucé le citron jusqu'à la peau, qu'on aura bu le calice jusqu'à la lie!

S'indigner, c'est bien, se plaindre, certes, mais faire en sorte que ça change, c'est mieux!

Alors, aux urnes citoyens!

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 09:05

Ce dimanche, à côté des vide-greniers, à foison, certes ce dimanche... mais dès qu'on a chiné, il est une manifestation à visiter... "Lumières et couleurs de la Saulx" nouvelle édition avec les peintres dans la rue, une et même des expositions bien sûr mais aussi chasse aux indices pour les marcheurs (ou en voiture!) sur quatre villages, Beurey sur Saulx, Couvonges, Mognéville et Robert Espagne, un jeu sur les peintres à Beurey, une animation pour les enfants...

Et, la veille au soir, samedi à 20h30, un concert de l'Orchestre d'Harmonie de Fains les Sources en l'église Saint Martin de Beurey...

Sans titre 1

Partager cet article
Repost0
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 13:01

Les-Tresors-de-Lisette.jpgUne fois n'est pas coutume, je vais évoquer un musée visité lors de mes vacances.

Lisette, charmante soubrette du début du vingtième siècle nous accueille dans la demeure de son patron, baron de son état. De salle en salle, nous sommes transportés dans un autre monde, celui d'une maison bourgeoise où tout était mené de main de femme, de la cuisine à la buanderie, de la cave au grenier, de la chambre au salon... Honneurs rendus à la condition féminine, soit! mais les dictons et sentences toutes d'un macho incomparable amènent le sourire sur les lèvres des visiteuses d'aujourd'hui! Certes, qu'il était facile de se reposer sur les compétences et le savoir-faire, la douceur et le bon vouloir de celle sans qui la vie de l'homme eut été bien fade et bien démunie! Ah! la ménagère de la Belle Epoque!av-lisette-calandreuse.jpg

Hormis ces réflexions toutes personnelles, on pénètre dans un univers tout à fait extraordinaire reconstitué par deux amoureux de la vie d'autrefois qui ont, en quarante ans, rassemblé des milliers d'objets trouvés dans les brocantes et autres vide-greniers de France, d'Allemagne ou de Belgique.

La nostalgie se fait histoire et l'on découvre tout ce qui permettait de vivre confortablement chez ces petits bourgeois. Et puis, comme Lisette a bien travaillé, comme elle s'est bien pliée à toutes les exigences dues à sa condition, elle est inévitablement récompensée en s'élevant d'un cran dans le rang social...

av-lisette-linge.jpgDes collections surprenantes et une mise en scène originale, ponctuée de devinettes en direction des petits comme des grands, les incitant à rester plus longtemps que prévu dans ce petit bourg de Charente Maritime. et qui se termine par une collection époustouflante de boîtes... à thé, à gâteaux, à café... toutes plus belles et rares les unes que les autres...

En tout cas, si par hasard vous passez par Archingeay, arrêtez-vous... Une petite fille espiègle escalade la grille de la cour et Lisette, infatigable bat son tapis à la fenêtre du premier... N'hésitez pas à pousser la porte de cette ancienne école du village... non, il faut d'abord sonner l'antique cloche et les maîtres des lieux viendront ouvrir...

Pour en savoir plus, promenez-vous en avant-première sur le site du musée Les Trésors de Lisette  ou sur celui de l'Office de Tourisme des Vals de Saintonge

Partager cet article
Repost0
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 08:48

Marguerite MaginotLors de l'exposition à la salle Couchot, une charmante vieille dame se plaisait à converser d'une manière enjouée avec les résidentes assises devant les grilles d'exposition. Droite et solide malgré le déambulateur qui l'aidait à se déplacer, elle irradiait de joie de vivre. Devisant sur ses douleurs et plaisantant sur ses jambes "rouillées", elle découvrait en particulier les amoureux de Peynet, pour lesquels elle avait un penchant particulier. Possédant autrefois un recueil de ses dessins, elle regrettait de ne pouvoir le mettre à disposition de Francine Audart, l'ayant confié à sa propre fille il y a quelques années... elle avait déjà conservé tant de souvenirs dans sa chambre... comment donc ses enfants allaient-ils faire après sa disparition?

Alerte et pleine d'entrain, Marguerite, puisque c'est ainsi qu'elle se prénomme, parlait, parlait... Curieuse, je me suis enquise de l'identité de cette "drôle de dame"! Et bien, 99 printemps, 100 en 2012... quelle santé et surtout quelle pêche! Et surtout un évènement qui a marqué son siècle de vie... un évènement qui fait partie de l'Histoire de France... elle a assisté, à l'âge de 8 ans, avec son père à la cérémonie du 10 novembre 1920 pendant laquelle un poilu a été désigné celui qui devait devenir le "soldat inconnu".

Alors après mon départ, "épatée" par cette rencontre, j'ai recherché des renseignements plus précis.

Je reprends ici ses paroles lors de son entretien avec l'Est Républicain, paru le 10/11/2010: "C’était à la citadelle souterraine de Verdun, j’y suis retournée, il y a quelques années, j’ai bien reconnu les lieux". Mais aussi le froid, celui qu’il faisait autant dehors que dedans en ce jour historique de novembre 1920. "Je vois encore les huit cercueils, les drapeaux qui étaient posés dessus. Il y avait André Maginot, le ministre des pensions bien sûr, mais je me souviens surtout de l’évêque, Monseigneur Ginisty et de son accent chantant, le fondateur de l’ossuaire de Douaumont et celui-là même qui m’a baptisée". Parlant d'Auguste Thin qui a désigné d'un bouquet de fleurs le cercueil... "Je le revois encore, il a marché lentement, hésité puis déposé son bouquet sur le sixième cercueil, même si je n’avais pas conscience de la portée du moment. Je n’ai jamais oublié cette cérémonie, elle m’a marquée. J’étais contente d’être là..."

Le 11 novembre 2010, Marguerite a assisté à la cérémonie au cimetière de Verdun où sont inhumés les sept autres soldats inconnus, et lors de laquelle huit de ses petits-enfants et arrière-petits-enfants, dont Léa, 8 ans (même âge que la Marguerite de 1920, l'histoire a de ses coincidences... ), poser des bouquets sur les sept tombes.

Voilà une jolie rencontre faite au hasard... longue vie encore à Marguerite qui, l'esprit clair et la mémoire intacte, se plaît à poursuivre son chemin d'une façon si positive!

Partager cet article
Repost0
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 08:01

Expo maison de retraite 13Expo maison de retraite 11Sur les Expo maison de retraite 12marches de l'ancienne chapelle, sont posés les tableaux des plus habiles des résidents des maisons de retraite de Couchot et Blanpain. 

Et puis, sur les grilles, on peut découvrir les oeuvres de celles et ceux qui n'ont pas tant d'imagination, pas tant d'inventivité, pas tant de dextérité. Car les doigts ne sont plus si agiles, les souvenirs ne sont plus si clairs. Expo maison de retraite 1

Alors, Francine Audart a dû déployer des trésors d'ingéniosité pour susciter l'intérêt et donner l'envie de participer, pour des créations simples, pour des réalisations sans fard. Car la tâche est difficile d'ouvrir l'appétit et d'encourager, pour assister régulièrement à l'atelier. Dès que chacun se sent en confiance, il peut alors poser son crayon et semer les couleurs, respectant les consignes tout en passant un moment hors du temps.

Expo maison de retraite 10Les fleurs et les arbres des quatre saisons... thème éternel qui ravive les souvenirs, la vie d'autrefois... Cette herbe des champs, cette branche fleurie, cette planche de botanique... on raconte et on se livre, on évoque les remèdes de grand-mère, les balades dans les prés d'où les jeunes filles rapportaient des brassées d'émotions...Expo maison de retraite 2

Au milieu des charmants dessins, on rencontre Peynet et ses amoureux, petits personnages qui ont le don de délier les conversations et d'ouvrir les coeurs.

Expo maison de retraite 3Et de séance en séance, l'atelier s'enrichit des trouvailles faites dans la semaine, au hasard des découvertes dans les magazines, quand les pages sont feuilletées et laissent échapper une idée, un parfum, une image...

Chaque dessin est colorié, décoré de frises, piqueté de lumière ou encadré de rubans de raphia... Expo maison de retraite 4

Et si la maladresse paraît parfois, on imagine l'attention et la volonté, la détermination et la ténacité pour offrir au regard une création délicate.

Expo maison de retraite 5Si, comme l'a dit Picasso, "Un tableau ne vit que par celui qui le regarde.", il est évident que par ces réalisations, vivent un peu mieux celles et ceux qui se sont attachés à leur donner une réalité.Expo maison de retraite 6

 

 

Expo maison de retraite 7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Expo maison de retraite 9

 

 

 

 

 

Expo maison de retraite 8

Partager cet article
Repost0
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 13:58

Car, après tout, si toutes les manifestations d'envergure s'adressent à des adultes, voilà celle qui s'adresse aux enfants, à tous les enfants de Meuse et de Navarre!

La Fête des Enfants, proposée par les PEP 55, a été préparée en collaboration avec des enfants de toute la CODECOM. Et bien entendu, la fête est ouverte à tous, petits et grands, accompagnés de toute la famille!

Le samedi 21 mai, c'est un défilé plein de musique et de surprises qui conduira les participants vers le Parc de Marbeaumont, après un petit détour en ville, histoire de parader comme des grands! Ensuite, place aux animations et au spectacle devant le château!

Mais, déjà, à partir de samedi 7 mai, guettez dans les magasins de Bar le Duc... des affiches et des poésies composées par les enfants interpelleront les passants sur les Droits de l'Enfant... libre à tous de choisir ensuite la réalisation qui plaît le plus et de voter pour désigner les gagnants! Des urnes seront installées devant deux magasins et les bulletins de vote disponibles chez les commerçants.

Affiche 3

Partager cet article
Repost0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 07:41

La commission générale de terminologie et de néologie vient de communiquer sur un des innombrables termes anglais qui parasitent notre belle langue française. Je ne résiste pas au plaisir de vous transmettre sa recommandation concernant les équivalents français que l'on peut donner à ce mot "barbare".

"La vogue du mot anglais « flyer » pour désigner ce qui est littéralement une « feuille volante » est un exemple parmi d'autres d'une méconnaissance des possibilités de la langue française. Il est employé à seule fin de donner un air de nouveauté à une technique publicitaire des plus anciennes. En effet, distribuée de la main à la main à l'entrée des théâtres ou des magasins, glissée dans les boîtes aux lettres ou posée en pile sur un comptoir, une simple feuille de papier reste, à l'ère de l'internet et de la téléphonie mobile, un moyen simple et efficace pour diffuser une information et appeler l'attention du public.

Ainsi, une annonce peut avoir des supports divers, désignés par des mots différents, du plus général - feuillet, feuille, imprimé - au plus précis : dépliant, papillon ou brochure, si l'on s'en tient à la forme du document, coupon, prospectus, tract, invitation ou programme, si l'on s'attache à son contenu, qu'il soit commercial, politique ou culturel.

Le lexique offrant une large gamme de mots évocateurs, la commission générale recommande de ne pas s'en tenir à un mot unique et de puiser sans réserve dans les ressources de la langue française."

Alors, un effort!

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 14:02

Simon Goldin, artiste invité lors de la remise des prix des Défis de l'écriture 2010, a joliment fait résonner la salle des fêtes de Bar le Duc de ses jolies mélodies assaisonnées du piquant de son savoureux accent venu tout droit du Nouveau Monde. Il a enchanté l'auditoire qui a fort justement apprécié sa simplicité et l'art d'introduire de façon goûteuse ses textes à la belle tournure, depuis ses propres poèmes mis en musique à la reprise de succès inoubliables de Félix Leclerc.

Ce fut un bien agréable moment que celui passé en compagnie de Simon Goldin, qui gagnerait à être plus connu! Alors, Simon, à quand  un CD pour faire partager à tous ces belles mélodies?

Résidant en France pour des raisons toutes sentimentales, c'est aussi un passionné d'histoire, cherchant en divers endroits, des traces de ses propres racines comme celles dont il a découvert quelques fragments en visitant Brouage, la cité natale de Samuel Champlain, ou de plus anciennes encore, mais plus proches de chez nous, qui le conduisent à participer aux fouilles de Nasium ou de Grand pendant les mois d'été!

Pour le découvrir mieux, écoutez les quelques extraits qui suivent, enregistrés le 17 décembre 2010 à la Salle des Fêtes de Bar le Duc.

 

Simon Goldin et le voyeurisme des nuages...
Simon Goldin et les Cajuns...
Simon Goldin et Félix Leclerc...
Simon Goldin et les tristes et grises giboulées...
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche