Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 08:58

photo enfant 1Partout, on entendait dire, dans tout milieu, qu'il soit social ou politique, que la réforme dite "refondation de l'école" était mal emmanchée car elle manquait de la dimension réflexion sur le long de l'année... Encore lors de la dernière séance en Conseil Général, à l'occasion d'interventions au sujet de la réorganisation de la semaine scolaire, toutes les voix étaient unanimes pour plaider en faveur du raccourcissement des vacances d'été.

Et voilà, le ministre de l'Education Nationale se risque à évoquer ce qui découle du bon sens... six semaines en été, sur deux zones, avec dans l'année, une organisation de l'année scolaire beaucoup plus équilibrée. Encore prend-il la précaution de la planifier pour après 2015...photo-enfant-2.JPG

Alors, tout le monde devrait être content, n'est-il pas? Syndicats d'enseignants compris...

Eh ben, non!!!

C'est la classe politique de "droite" vent debout, dézinguant encore les propos du ministre et invitant le chef du gouvernement à remettre de l'ordre dans ses troupes...

C'est la classe syndicale (enfin d'une certaine) vent debout, réclamant concertation (maître mot à la mode)...

Il paraît que les parents (on va vite en besogne et on met tout le monde dans le même charter) ne sont pas très chauds... il paraît que les acteurs du tourisme ne sont pas très chauds...

A-t-on demandé leur avis aux enfants, à ceux qui n'ont pas les moyens de partir en vacances, ou si peu, à ceux qui n'ont que le centre aéré pour horizon, et encore, pour seulement quelques semaines, à ces ados en peine qui traînent leur inaction pendant des jours ?

Qui n'a pas entendu des familles se plaindre que cette période d'été est beaucoup trop longue, que les enfants finissent par s'ennuyer?

Cela, c'est pour le constat que chacun a pu faire et vivre, c'est la partie visible.

Mais le fond est plus que tout d'une importance capitale. Améliorer les performances de nos écoliers, cela passe inexorablement par plus de jours de classe! Nul ne peut le nier! photo enfant 3Et comment faire sans raccourcir les vacances d'été, les plus longues sur notre planète?

Alors, certes, une concertation s'impose... le principe est posé par le ministre, on en entend parler depuis des années, chacun s'accorde à dire en aparté que cela n'est pas "déconnant", les modalités sont à définir...

Au gouvernement maintenant de trouver avec tous les partenaires un consensus! Eh ben, c'est pas gagné!

Où est là-dedans l'intérêt de l'enfant? Car c'est de cela qu'il s'agit, l'intérêt de l'enfant... Tout est dit, l'intérêt de l'enfant... l'enfant, sacrifié sur l'autel de la démesure, laminé par des réactions d'une partialité démesurée, le grand oublié au milieu de la cacophonie d'un marigot de vertueux qui ne se complaisent qu'à s'entredéchirer au nom d'intérêts qui ne sont en vérité que les leurs.... rapporter des voix, faire la une de la presse, tirer à boulets rouges sur l'adversaire (politique ou syndical), marquer sa différence par quelque moyen que ce soit (même si au fond, on est pour), en un mot, exister...

Pauvre enfance de France! Toi qui es l'enjeu des querelles de ces adultes, la balle que l'on se renvoie sans vergogne, le chiffon que l'on brandit comme un étendard, c'est ainsi que tu fais l'apprentissage de la citoyenneté, celle qui devrait être au-dessus de toute considération partisane...

Il y a encore bien du chemin à parcourir dans notre démocratie.

photo-enfant-4.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Diana ANDRE - dans Coups de gueule
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche