Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 16:32
Pour une semaine, un engin extraordinaire, arrivé lors lors de la tempête de vendredi, s'est échoué à l'école Paul Eluard. Il a posé son gros ventre bleu dans la salle d'évolution et, dans un gargouillis électrique, se nourrit quotidiennement de petits écoliers gras et dodus, qu'il engouffre dans un souffle et aspire vers ses entrailles... Des petits écoliers, qui fanfarons en temps ordinaire, n'en mènent pas large, devant cette petite bouche suceuse qui avale méthodiquement leurs camarades...
Pénétrons dans la gueule de ce monstre et découvrons ce qu'il nous propose... Un voyage insolite au milieu des étoiles de notre système solaire, à travers ces constellations aux noms de légendes, et qui nous entraîne dans un monde de rêve: la Grande Ourse, la Petite Ourse, Cassiopée, Persée, Andromède... toutes ces formes bizarres que les Anciens Grecs identifiaient à leurs héros et à qui ils attribuaient des aventures extraordinaires...
De bien jolies identités, à côté de celles, plus banales données par les Chinois...
J'ai découvert l'étoile Polaire, celle qui semble rester immobile, toujours au même endroit... La voûte céleste est là, au-dessus de nos têtes, faisant luire des myriades d'étoiles.
Sorti de ce grand dôme de caoutchouc, on respire un coup l'air terrestre et l'on se dit que le voyage était trop court...
Voici l'installation à la lumière du flash, mais  invisible pour les spectateurs, qui ne voient, eux que les étoiles dans la nuit noire!

Un autre atelier conduit les élèves vers une salle, où les activités, plus académiques, permettent de façon plus scolaire de fixer les nouvelles connaissances et si besoin, de remettre sur le droit chemin, les imaginations égarées...                                               
Un troisième atelier présente à ces futurs petits scientifiques deux logiciels sur lesquels ils pourront travailler de nouveau en classe ou à la maison, puisqu'ils sont téléchargeables gratuitement ("Stellarium" et "Celestia"). On visite ainsi de nouveau le ciel, on apprend à mieux connaître planètes et satellites, à jongler avec les années lumière et les poussières d'étoiles.
Ces ateliers sont animés par trois enseignants, dépendant de l'Inspection  Académique de la Meuse. Le planétarium appartient au rectorat et s'est déjà déplacé à Stenay, Verdun et Saint Mihiel. Il accueille encore pour une semaine les élèves des classes qui se sont inscrites pour cette découverte très ludique de l'astronomie.


Une belle façon de lancer l'Année Mondiale de l'Astronomie déclarée par l'UNESCO, l'organisme des Nations unies pour l'Éducation, les Sciences et la Culture. Elle coïncide avec le 400e anniversaire des premières observations faites avec une lunette astronomique, par Galilée (1564-1642), et ses premières découvertes sur les montagnes lunaires, les taches solaires, les phases de Vénus, les satellites de Jupiter (1609).

Quel beau voyage! Mais, là, il fait jour!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche