Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 08:30
Le mur de pierres sèches du Chemin du Terme était le héros de la fête samedi à Trémont. Réhabilité, dépoussiéré, restauré à l"ancienne, revenu à son état initial, il rayonnait sous les rayons du soleil. En contrebas du coteau couvert maintenant de conifères, il domine le vallon où se niche le village de Trémont, qui se prélasse nonchalamment, le long du ruisseau.
Quatre ans de sollicitude, quatre ans d'étés acharnés, quatre ans de petits soins de la part de l'Association des Loisirs Populaires Trémontois et de la municipalité.
La pugnacité du président de l'ALPT et du maire a payé pour aboutir à cette superbe restauration du vieux mur, qui longe le GR 14... Daniel et Gilbert n'ont eu de cesse que de trouver appuis financiers, engagements des habitants du village pour des ouvertures
culturelle et sociale.




































En a-t-il fallu des recherches pour trouver les pierres, qui dans un champ, qui au bord d'une rivière, qui près d'un
sous-bois... Ce ne sont pas les pierriers qui manquent dans les environs, encore ces pierres devaient-elles convenir, pour s'imbriquer naturellement les unes dans les autres...  et parfois laisser la nature maîtresse de l'espace qu'elle s'est au fil des années attribué...
La rénovation, longue de quatre années, riches en péripéties, en inquiétudes et en rencontres extraordinaires, a enfin vu son achèvement.
Les 450 mètres ainsi mis à la disposition des promeneurs témoignent de l'engagement d'esprits opiniâtres et ouverts sur le monde. Ont en effet pris part à cette tâche citoyenne, des jeunes de Trémont, d'Estonie, grâce à l'Association France Terre d'Asile, de Roumanie, grâce à l'Association Gradinitsa, d'adultes d'un chantier d'insertion grâce à Meuse Nature Environnement.
Les conseils du CAUE ont permis de rénover à l'ancienne, selon la technique des pierres sèches, ce qui en fait un ouvrage digne et respectueux des traditions rurales des siècles passés.
Les aides financières de la DDJS, de la DRAC, de la DRAS, du Conseil Général ont été indispensables pour permettre que se déroulent dans les meilleures conditions les séjours des jeunes, et rien ne remplace l'investissement des habitants bénévoles de la commune pour l'hébergement, la restauration, les animations et les déplacements de ces jeunes étrangers, à qui un diplôme, symbole de leur engagement, a été remis.
Mais l'histoire n'est sûrement pas terminée puisque se profile à l'horizon un projet de partenariat entre les communes de Trémont et de Loumanda en Estonie.
Le Mur du Chemin des Termes redevient ainsi un maillon
incontournable du patrimoine local qui fait la richesse de notre territoire.






















































































































Et comme toute fête qui se respecte, rien de mieux qu'un repas convivial, rassemblant jeunes et bénévoles, sur le petit terrain joliment paysagé... un charmant vallon, à l'entrée du village, au bord d'un friselis d'eau fraîche, ouvert à tous, promeneurs et pique-niqueurs...














































































Cochon qui s'en dédit...



Et pour savourer un petit bout du chemin...


Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche