Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 13:09
A Trémont, ce weekend, les artistes du village avaient investi la salle communale pour montrer leurs talents. L'exposition réalisée par l'Association des Amis de l'Ecole permettait à tout un chacun de découvrir de jolies créations, fruits d'un remarquable travail de minutie.
Petites vitrines et broderies côtoyaient bijoux et peintures, tableaux en relief et poteries se disputaient l'oeil gourmand du visiteur. Il y avait là de bien belles occasions de craquer... d'ailleurs, j'ai craqué...
Bravo à ces petites mains qui ont ainsi permis d'animer le village pendant ces deux jours... tout en ne perdant pas de vue que toutes ces jolies choses ont demandé beaucoup de temps, d'imagination et d'application à tous ces bénévoles.
















Une belle initiative, qui mérite d'être encouragée et mieux connue, pour attirer plus de visiteurs!

Partager cet article
Repost0
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 11:17
Ce vendredi, c'est l'arrivée du Mediabus de la Bibliothèque Départementale qui occupe les bénévoles de Trémont.
Deux milliers d'ouvrages changent ainsi de mains au cours de cette matinée.

Les 1000 volumes proposés jusqu'alors aux habitants de la commune rejoignent le véhicule et s'entassent en attendant de trouver une place sur les rayonnages, place laissée libre par les 1000 nouveaux livres qui vont occuper les
étagères de la bibliothèque de Trémont.
Partagés pour moitié entre ouvrages pour adultes et ouvrages pour enfants, choisis parmi les 3000 contenus dans le camion, ils vont pouvoir être mis à disposition de tous après un rangement méthodique.
La Bibliothèque Départementale renferme dans ses bâtiments de la rue du Port à Bar le Duc plus de 18000 ouvrages, qui sont à disposition des communes rurales de tout le département.

Déposés tantôt dans les écoles, tantôt dans
des locaux spécialement dédiés, comme à Trémont, ils sont classés et enregistrés de manière informatique, ce qui facilite grandement le travail de tous.
Un bip suffit pour remettre virtuellement chaque livre dans le stock de la Bibliothèque Départementale,
avant son rangement dans le camion... un bip particulier signale un livre réservé par un autre village...
Un bip suffit pour mettre virtuellement chaque nouveau livre dans le stock confié à la commune...
Les albums tiennent une grande place parmi la littérature destinée aux enfants qui les préfèrent de beaucoup aux romans, pourtant nombreux et faciles d'accès.




Et parmi les ouvrages destinés aux
adultes, il existe un grand engouement pour les romans dits de terroir, un signe peut-être de la recherche de ses racines, au milieu de cette vie actuelle qui nous agite!










Des livres à ranger sur les rayonnages du mediabus...











Des livres à placer dans les étagères de la bibliothèque, à côté de ceux qui sont propriétés de la commune... Un bonne séance de rangement pour les bénévoles...
Mais, aux dires de celles-ci, passionnées de lecture, le moment le plus difficile est celui de quitter le Mediabus, le quota atteint, tant on aimerait encore emporter, encore et encore...










Puis le Mediabus repartira pour une nouvelle destination, pour un nouveau village, à la rencontre de lecteurs, petits et grands, amateurs de nouveautés...
Partager cet article
Repost0
13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 17:16
Le vendredi après midi, à Trémont, un grand moment convivial rassemble les élèves de l'école, par petits groupes, à la bibliothèque du village.
Encadrés par une maman bénévole, les enfants feuillettent, posent et reposent, commentent et questionnent autour des bacs à livres.
Le choix pour certains est difficile, mais Anne les guide et leur permet de s'y retrouver au milieu de tous ces albums déposés par la Bibliothèque Départementale de Prêt de la Meuse. La décision prise, les livres sont enregistrés et rangés dans un sac de tissu, spécial "bibliothèque"!
Ensuite, c'est le moment magique de l'histoire, moment très attendu, où tous ouvrent grand leurs yeux et leurs oreilles, que tous savourent avec délectation, même le plus remuant des petits!
Aujourd'hui, c'était les CP
, avec pour la première fois, une poésie, joliment racontée avec la mise en scène d'une boîte gigogne!

Dans Paris, il y a une rue ;
dans cette rue, il y a une maison ;
dans cette maison, il y a un escalier ;
dans cet escalier, il y a une chambre ;
dans cette chambre, il y a une table ;
sur cette table, il y a un tapis ;
sur ce tapis, il y a une cage ;
dans cette cage, il y a un nid ;
dans ce nid, il y a un œuf ;
dans cet œuf, il y a un oiseau ;
L'oiseau renversa l'œuf ;

l'œuf renversa le nid ;
le nid renversa la cage ;
la cage renversa le tapis ;

le tapis renversa la table ;
la table renversa la chambre ;
la chambre renversa l'escalier ;
l'escalier renversa la maison ;
la maison renversa la rue ;
la rue renversa la ville de Paris.

Paul Eluard

Puis Anne raconta 'La mare aux aveux", version de la petite poule rouge...
Dans une ferme, il y avait : une poule, un coq, un pigeon, un canard et un âne. Ils vivaient ensemble et ils s'aimaient beaucoup. Un jour, la poule trouve quelques grains de blé et décide de les semer. Elle appelle ses amis : -Qui veut semer le blé avec moi ? -Pas moi, dit le coq. -Pas moi, dit le pigeon. -Pas moi, dit le canard. -Pas moi, dit l'âne. Alors la poule a semé le blé toute seule. Oui mais voilà... Pendant la nuit, l'âne a une petite faim. Et il mange tout le blé, doré à point. Tout ! C'était bon, c'était doux, c'était délicieux ! Le lendemain, la poule n'est pas contente du tout. Elle interroge ses amis mais personne n'avoue ! Ah ! mais elle saura bien la vérité. Elle fait passer à tous l'épreuve de la mare aux aveux...
Et pour ceux, petits et grands, qui voulez connaître ou réécouter cette histoire, soyez curieux et entrez sur le site Jumpcut!
Partager cet article
Repost0
18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 19:27
Tout vient à point à qui sait sait attendre! Et il aura fallu longtemps aux Trémounis pour voir arriver les nouveaux meubles à la bibliothèque!






Mais, c'est désormais chose faite, de nouveaux rayonnages peuvent enfin accueillir les romans en souffrance et de nouveaux bacs sont prêts à recueillir albums et bandes dessinées!











La Bibliothèque Départementale de Prêt a rempli le contrat scellé avec Trémont: après les travaux réalisés en régie par la commune, le mobilier espéré est là!
Et bientôt, une inauguration officielle viendra couronner les efforts de tous!
Partager cet article
Repost0
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 14:46
Vendredi soir, Monsieur Gilbert Monperrus m'avait invitée à assister au conseil municipal de février. Bien évidemment, le budget du Conseil Général, voté la veille, était-il au centre des débats. La hausse de la fiscalité, le resserrement du Conseil Général sur ses compétences propres alimentent actuellement bien des conversations. Le gel des subventions aux associations, la suspension des aides aux collectivités, la nouvelle politique des transports risquent de bouleverser des habitudes bien ancrées dans le département, les fonds du GIP étant là pour éventuellement pallier à la non-intervention du CG... Les futures mesures concernant le RSA ou le système des tutelles par exemple ne suffisent pas à justifier cette nouvelle politique. L'accroissement des charges non compensées par l'état aurait coûté environ 65 millions d'euros de 2004 à 2008. Les choix exprimés par la majorité départementale se sont malgré tout portés sur le projet coûteux de Madine, avec l'alibi d'un futur pôle Madine-Chambley, et la nébuleuse politique de mémoire, temps de l'histoire. Et que dire de l'encours de la dette qui en 2008 approche les 200 millions d'euros, soit près de 1000 € par habitant... Ce budget a été voté par 18 membres de la majorité départementale. Les 11 conseillers du groupe de gauche, le conseiller du MODEM et M. Lux, entré en dissidence ont voté contre... et bien sûr, les raisons invoquées n'étaient pas franchement les mêmes...
Après cet épineux sujet, place fut faite aux affaires concernant Trémont.
Quelques questions à la conseillère générale:
- selon quels critères la route reliant Couvonges à Véel est-elle salée avant celle reliant Trémont à Combles?
- la couverture en téléphonie mobile sur le village pose problème, comment peut-on y remédier?
La restauration scolaire sera désormais organisée avec deux services à Lisle en Rigault.
Dix places de parking vont être réalisées avec le financement obtenu par l'intermédiaire des fonds récoltés à la faveur des amendes de police, chaque place coûtant 200€.
Il fut ensuite question du nettoyage de la forêt après tempête et du reboisement demandé par l'ONF. Une délibération concernant une motion présentée par l'association des communes forestières a été votée.
Une subvention de 2000 € a été votée en faveur de la coopérative scolaire pour une classe découverte à Meschers en Charente Maritime.
Le Fonds National de Compensation de la TVA va rembourser par anticipation l'année 2007 et immédiatement l'année 2008, et cela à condition de faire des investissements supérieurs d'1 € à la moyenne calculée sur les 3 dernières années.
L'éclairage de la mairie et de l'église sera bientôt réalisé et bénéficie de 80% de subvention sur le montant hors taxe.
La fête de Trémont aura lieu le dimanche 2 août. Les forains demandent à cette occasion l'éxonération de la taxe demandée par la commune.
Le délégué au tourisme rend compte de sa rencontre avec l'Office communautaire et évoque la prochaine manifestation du petit patrimoine.
Le délégué à la commission télévision fait part de quelques difficultés organisationnelles concernant le réseau.
Les jeunes ne sont pas oubliés, qui réclament une piste rollers.
Un courrier du sénateur Gérard Longuet invite les maires du secteur à une réunion informelle à Fains le 27 février.
En ce qui concerne le projet "Mur et Estonie", la DRAC se retire, mais le Conseil Régional et Jeunesse et Sports restent des partenaires très intéressés par le projet et participeront financièrement.
Le prochain conseil aura lieu le 6 mars.


Partager cet article
Repost0
30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 18:37

Ce vendredi, invitée à l'assemblée générale de l'Amicale des Loisirs Populaires Trémontois, j'ai pu constater que chaque mot correspondait bien à son sens premier: amicale, cela ne fait aucun doute que c'est une bande d'amis qui mène la danse, loisirs, temps dont on peut disposer librement hors des contraintes et là chacun se donne à fond, populaires, qui émane du peuple, et ça, c'est vérifié, les activités sont bien décidées ensemble, trémontois, c'est vrai également mais j'ai appris que de nombreux adhérents viennent de villages environnants, sans doute attirés par la chaleur qui règne au sein du groupe!

C'est donc une association qui oeuvre en faveur de l'ouverture aux autres avec de multiples activités sur le village, gymnastique, marche, informatique, mais aussi une action phare, la réfection du mur de pierres sèches du Terme.

C'est l'occasion depuis trois ans d'accueillir de jeunes étrangers venant d'Estonie et de Roumanie. Les liens privilégiés qui se sont noués avec l'Estonie témoignent du dynamisme des adhérents et de l'engagement de chacun, depuis le maire Monsieur Monperrus jusqu'aux jeunes du village, en passant par le toujours jeune président Daniel Lucion.

Avec de nombreux partenaires, le projet continue et pour 2009, les projets sont en cours. Encore faudrait-il que les promesses de subvention de Leader+ soient suivies d'effet. Il est, en vérité, regrettable qu'une association doive demander un prêt pour couvrir des dépenses prévues de longue date et transmises en temps utile au financeur européen!

















Un DVD regroupant l'aventure a été réalisé par Eric Malot, qui retrace les épisodes de l'été 2008... à savourer en attendant l'été 2009! Ci-dessus des photos dérobées!


Partager cet article
Repost0
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 18:48
Je reviens aujourd'hui sur le séjour des amis estoniens à Trémont sur Saulx. Ce fut une visite bien enrichissante et pour les visiteurs et pour les habitants de Trémont. Le programme prévu était très varié et a permis aux Estoniens de découvrir industrie, artisanat, commerces ou services sur le territoire meusien.
La médiathèque de Bar le Duc, le pôle petite enfance Louise-Marie et le lycée Poincaré les ont reçus mercredi matin. L'après-midi, après la maison de retraite de Couchot, ce fut le Conseil Général, dont le Président a fait l'honneur des locaux.
Jeudi, le matin, visite de l'usine Bergère de France et
rencontre avec le "Pays Barrois", porteur des projets "Leader", suivis d'une réception à la mairie de Bar le Duc, en présence de Monsieur l'Ambassadeur d'Estonie en France, accompagné de son épouse. Après un déjeuner au pas de course, la Champagne, ou plutôt le Champagne, était au coeur de la sortie, avec une incursion dans les caves Mercier, puis chez un petit producteur! Un artisan d'art de Trémont leur a ensuite montré son atelier, Monsieur Didier Richard, tourneur sur bois, dont j'avais déjà évoqué le savoir-faire.
Vendredi, la scierie de Mussey puis l'ébénisterie Gingembre de Resson a retenu leur attention, avant la découverte de gîtes ruraux. L'après-midi, rencontre à l'école de Trémont, caserne des sapeurs-pompiers à Fains et entreprise de métallurgie Vignot à Fains! Et juste après la réception officielle, un petit tour à la médiathèque de Trémont, un petit bijou de restauration entrepris par la commune.
Que reste-t-il de ces riches heures? De merveilleux souvenirs, j'en suis persuadée, pour les uns et les autre
s. Et une volonté très forte d'entreprendre de nouveaux projets en commun! Le maire de Lumanda et le maire de Trémont sont très désireux de concrétiser un jumelage entre leurs deux communes!


Une horloge offerte à Gilbert Monperrus, maire de Trémont par son homologue estonien, lui rappellera chaque jour les heures vécues ensemble!








Une dernière petite incursion à la bibliothèque... où la présence d'un album en estonien a ravi les visiteurs!
"De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête", un classique de la littérature enfantine!
Partager cet article
Repost0
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 14:27
Ce fut une rencontre très conviviale pour clore en beauté le séjour de la délégation estonnienne en visite à Trémont sur Saulx. Je reviendrai plus tard sur cette découverte de notre petit coin de France par des habitants de Saaremaa reçus par les habitants de Trémont. Pour l'heure, invitée à partager cette soirée festive, je vous livre quelques photos qui vous permettront de respirer cette amitié qui s'est nouée entre ces deux terres lointaines. Et qui s'est engagée à fructifier et perdurer au travers de nouveaux et riches projets économiques ou culturels.

Préparée par les bénévoles de l'ALPT, la potée lorraine cuite dans le gros chaudron de fonte, à la chaleur d'un feu de bois... Humez les parfums du chou, du lard et du petit salé!






Partager cet article
Repost0
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 14:33
A l'occasion des Journées des Métiers d'Art, de nombreux artisans d'art ouvraient les portes de leur atelier et permettaient ainsi d'entrer dans ce domaine trop réservé de l'art au plus près de chez nous. Ainsi, à Trémont, Didier RICHARD a exposé ses créations en bois tourné. Très accueillant et très à l'écoute des visiteurs, il a su nous faire partager sa passion pour le bois, cette matière noble, à laquelle il sait redonner vie dans une nouvelle dimension. Les essences, les grains, les veines dévoilent tous leurs secrets sous ses mains d'artiste. De belles réalisations, des pièces uniques. De beaux cadeaux et même des objet sur mesure, rien que pour soi...
Visites sur rendez-vous.
Didier RICHARD
8, rue de la Garenne
55000 Trémont sur Saulx

03 29 75 52 09
06 87 24 62 87
















Partager cet article
Repost0
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 17:21
Porte ouverte ce dimanche à Trémont pour le chantier du Mur du Terme. C'est une remarquable réalisation entreprise à l'initiative de l'Association Populaire des Loisirs Trémontois. Les jeunes qui oeuvrent à la restauration de cet ouvrage viennent d'Estonie et de Roumanie et sont hébergés chez les habitants de Trémont. Travail intensif le matin, dès huit heures, et l'après midi, sorties et distractions. Le chantier d'insertion de Meuse Nature Environnement apporte également son concours.
Des jeunes bien courageux!

La visite, guidée par Daniel Lucion, puis par un architecte du CAUE, nous a permis de mieux appréhender cette aventure

Des bois de conifères ont remplacé les vignes.

Les murs en pierres sèches sont un vestige indéniable de notre patrimoine et méritent toute notre attention de par l'histoire qu'ils véhiculent. Ces constructions témoignent du savoir-faire et du bon sens innés des paysans d'autrefois. Edifiés sans mortier, ces murs servaient à soutenir le bord du coteau. Ils abritent tout un petit peuple d'insectes et de vermisseaux, toute une flore particulière, un habitat à protéger.
A Trémont, les terrains situés au-dessus du mur étaient plantés de vignes. Celles-ci, atteintes par le phylloxéra, ont dû être détruites. Le mur contenait l
a terre, et par sa taille, à hauteur d'homme, servait de quai d'embarquement pour le matériel du vignoble ou les hottes lors des vendanges. Chaque parcelle était délimitée par quelques marches menant à un sentier escarpé, qui permettait d'accéder à chaque propriété. L'étroitesse de cet escalier était justifiée par l'obligation d'empêcher les vaches de pénétrer plus haut!

Les différentes pierres, taillées ou brutes, témoignaient de la richesse du propriétaire! Ici,petit escalier qui séparent deux propriétés...

Le mur est démoli puis reconstruit
selon les règles de l'art, à l'ancienne!
Que d'efforts pour retenir cette
grosse dalle!!!





Projet soutenu par le Conseil Général de la Meuse, le PAVOS avec un financement Leader Plus, Jeunesse et Sports, la Drac et la Drass.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche