Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 08:34
Samedi, après un troc aux plantes où chacun a pu échanger ses trésors végétaux, étaient remises les récompenses aux participants du concours de fleurissement annuel de l'Office du Tourisme et organisé par la Société Horticole. 

C'est elle qui a été à l'initiative de la création du Concours d’Aménagement et de Fleurissement dans les années 1950.

L’Office de Tourisme a toujours été un partenaire privilégié de cette opération en apportant un soutien pour l’attribution des prix.

Le Concours d’Aménagement et de Fleurissement a pour double objectif de développer et de promouvoir le fleurissement afin d’améliorer le cadre de vie dans les communes de la CODECOM de Bar-le-Duc, de rendre le territoire plus attractif aux yeux des touristes et donc plus accueillant.

Depuis 2006, la CODECOM de Bar-le-Duc a missionné l’Office de Tourisme Intercommunal pour l’organisation du Concours d’Aménagement et de Fleurissement, avec l’expertise technique de la Société Horticole.





Les critères de classement, définis par le règlement, sont principalement l’harmonie générale, la simplicité des réalisations et la qualité de mise en œuvre par le choix des fleurs et les compositions.












Et, dès la mi-juin, c'est la tournée du jury, composé des jardiniers émérites de la Société Horticole... Et là, les jardins sont examinés sous toutes les coutures, le premier coup d'oeil vu de la rue étant un élément incontournable du jugement des spécialistes. Il doit d'ailleurs être très difficile de départager les lauréats, tant les candidats se sont attachés à faire de leurs jardins, de jolis tableaux de toutes les couleurs. Et cette année, ce sont soixante-quatre tableaux qui auront participé au concours!

Mais, il faut souligner, que tant d'autres ont également fait preuve d'un goût remarquable pour agrémenter le devant de leur maison, sans avoir osé se lancer dans la compétition! Il n'est qu'à traverser nos quartiers ou nos villages pour s'en convaincre!

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 08:35
A l'occasion des Journées Européennens du Patrimoine, le village de Behonne, sous la conduite de son maire, a inauguré une bien belle place, la place du Lavoir, en plein coeur du village. Le ruban bleu blanc rouge a comme il se doit été coupé par les officiels et l'accès à ce nouvel espace de convivialité a été ouvert  aux visiteurs du jour, avant d'être laissé à disposition des habitants de Behonne.
De nouveaux emplacements de stationnement, un petit square avec bancs, et pour apporter fraîcheur et candeur, un angelot de pure tradition faisant chanter une fontaine, réalisation de la fonderie Salin de Dammarie sur Saulx. Bientôt, verdure et lumière ajouteront une touche de couleur à cet espace que la population aura vite fait sien!

Où le conseiller général du canton fait preuve d'une gourmandise peu commune... pour un petit morceau de ruban...










Quelques centimètres des trois couleurs à mettre dans une boîte à souvenir... pour quand je serai grande!






Fonte et roucoulement de fraîcheur, un angelot pour une bien jolie fontaine...













Autre tradition... ces vaches rousses regardent passer ce joyeux
cortège des grands jours...








et effectivement, ce fut un grand jour pour Monsieur le Maire!

Et, pour ceux qui l'ont manquée, ou tout simplement pour ceux qui veulent de nouveau l'entendre, suit l'allocution du premier magistrat...
(montez le son si vous voulez tout comprendre... Messire Jacques est par moments bien ému!)

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 22:04
Après Combles en Barrois et Chardogne, c'était samedi au tour de Behonne de recevoir l'hôte précieux et distingué, plante identitaire du Barrois, j'ai nommé sa majesté le groseillier! Celui-ci, sous le costume du King Edward VII, a présidé la cérémonie que le maire de Behonne, épaulé par l'Office du Tourisme, avait préparée en son honneur! Fier de son port altier, de ses feuilles à larges lobes et à nervures palmées et de ses fleurs d'un rose vif lavées de rouge... enfin c'est ce qu'il promet, pour le printemps prochain!
Monsieur Jacques Singler s'est appliqué à accueillir ce visiteur de marque comme il se devait, pour que celui-ci s'épanouisse en seigneur de ce royaume: cavité élégante creusée avec goût, délicat coussin de terreau d'un noir profond, ruisselet d'eau claire et pure, rien ne fut trop beau pour Sa majesté Edward VII!
Et c'est avec une émotion non feinte, que le premier magistrat de la commune a installé sur ses terres ce nouveau monarque!

Bientôt rejoint à la Sainte Catherine par quatre compagnons d'armes, Edward VII portera haut la renommée de Behonne!
Oyez, bonnes gens! Que chacun s'incline avec respect devant le souverain de notre Barrois!

Pour sceller comme il se doit cette cérémonie pleine d'émotion, Jacques Singler fut intronisé grappilleur au sein de "
La ducale et tastépépineuse sénéchalerie des gousteurs de groseilles"!
Jurer par Saint Pépin... goûter la délicate confiture... et le délicieux nectar... quel honneur!











Attention! Jacques! As-tu bien réfléchi? C'est pour toute ta vie que tu t'engages!










Et bien sûr, le verre de l'amitié fut ensuite partagé par les nouveaux sujets de Sa Majesté!
Pour revivre l'émotion de ces moments d'exception, deux vidéos "souvenir"...





Partager cet article
Repost0
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 13:44
Les 19 et 20 septembre, auront lieu les Journées du Patrimoine, manifestation placée sous le thème "Un patrimoine accessible à tous".
Et cette année, dans notre petit coin de Meuse, chaque commune a eu à coeur de programmer sur son territoire des visites des structures publiques ou privées qui participent à notre richesse commune, notre patrimoine.
Un bonne occasion à saisir pour faire ou refaire connaissance avec toutes sortes de sites, connus ou inconnus, peu ou pas ouverts d'ordinaire au public.
Et, cerise sur le gâteau, chacun peut utiliser les transports RITM du département, (lignes régulières ou transport à la demande) gratuitement toute la journée de samedi 19 septembre!
Behonne: Cérémonie autour de la plantation du groseillier au château d'eau, samedi à 17h00, visite de l'église Saint martin,libre et guidée dimanche de 14h30 à 16h30, promenade du village "Behonne et ses alentours" dimanche à 10h30
Beurey sur Saulx: le samedi, de 14h00 à 17h00 et le dimanche de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00, Exposition "Beurey sur Saulx, son église et ses châteaux", exposition "Lumières et couleurs de la Saulx", visite accompagnée de l'église Saint Martin, visite du parc du château de Noblence et de celui du château Claudon
Chardogne: Visite libre de l'église Saint Rémi le dimanche de 14h00 à 17h00
Combles en Barrois: Le samedi à 9h30, visite guidée du domaine du golf suivie d'une initiation, et de 14h00 à 18h00 visite libre de l'église de la Nativité de la Vierge
Fains-Véel: Visite de l'église Sainte Catherine à Fains et Saint Martin à Véel le dimanche de 14h00 à 19h00, exposition de peintres locaux
Longeville en Barrois: Visite libre le dimanche de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 et guidée à 15h00 de l'église Saint Hilaire, exposition en mairie du drapeau du Bataillon des Volontaires de Longeville, le dimanche de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
Naives-Rosières: Visite libre le dimanche de15h00 à 17h30 de l'église Saint Maurice et concert à 15h00
Resson: Concert samedi à 20h30, exposition "Les cloches de l'église" à l'église Saint Rémi, visites guidées le dimanche de 14h30 à 18h00
Robert Espagne: Rétrospective de la journée du 29 août 1944, le dimanche de 10h00 à 18h00 au Tertre des Fusillés avec exposition d'une Jeep, visites guidées de la centrale hydraulique le dimanche de 10h00 à 18h00, visite libre de l'église Saint Louvent le dimanche de 14h00 à 16h30, visite libre du parc du Manoir de Pont sur Saulx le dimanche de 14h30 à 16h30
Rumont: Visite libre de l'église Saint Hyppoloite le dimanche de 14h00 à 18h00, visite guidée d'un parc éolien, dimanche à 10h00
Savonnières devant Bar: Visite libre de l'atelier Pier'art les samedi et dimanche de 14h00 à 18h00, visite libre le samedi de 20h00 à 22h30 de l'église Sainte Calixte
Trémont sur Saulx: Visite libre le dimanche de 14h00 à 18h00 de l'église Saint Mellie, visites guidées du village dimanche à 14h00 et à 16h00
Val d'Ornain: Exposition de cartes postales les samedi et dimanche de 10h00 à 18h00 à l'église Saint Nicolas de Mussey, concert samedi à 15h00 à l'église Saint André de Bussy
Vavincourt: Visite libre le dimanche de 14h00 à 18h00 de l'église Saint Martin, visite libre de l'ancien lavoir le dimanche de 14h00 à 18h00

Quant à la ville de Bar le Duc, elle propose de visiter les sites suivants: l'Eglise Notre Dame, la Préfecture, le Commissariat de Police, le Collège Gilles de Trêves, l'Hôtel de Salm, l'Eglise Saint Etienne, l'Espace Saint Louis, le Musée Barrois, l'Eglise Saint Antoine, la Synagogue, l'Auditorium du CIM, l'entreprise A la Lorraine, le Château de Marbeaumont, La Suzanne, et 3 nouveautés, l'Hôtel de Ville, l'Hôtel le Marlorat et le Lycée Poincaré...
Pour plus de renseignements, un petit tour sur le site de la ville de Bar le Duc, où vous pouvez télécharger un programme beaucoup plus complet...

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 06:46
Encore une belle initiative de l'Office du Tourisme, menée conjointement avec la mairie de Beurey sur Saulx... la manifestation "Couleurs et Lumières de la Saulx" a de nouveau attiré les promeneurs de ce beau dimanche. Ce fut effectivement l'occasion de redécouvrir la vallée de la Saulx. Reflets et moirures irisées, transparences claires et chatoiements des bleus et des verts, l'eau espiègle de la Saulx se pare de mille atours et séduit le passant, pour peu que celui-ci prenne le temps, de s'arrêter, de flâner le long des berges, d'écouter le friselis de l'onde...
Et partir à la recherche des artistes installés dans la vallée fut comme un jeu: ponts, maisons fortes, jardins, églises ou rives souriantes, tout se prêtait, avec la complicité du soleil, à laisser sur la toile l'image de paysages splendides.
A l'issue de cette journée, des prix furent remis pour les oeuvres des artistes inscrits... mais, ce fut aussi l'occasion, pour ceux qui n'avaient pas osé se mesurer à d'autres, de poser leur chevalet en marge de la manifestation, histoire de voir si leur oeuvre pouvait se montrer à la hauteur de celles exposées! Et je dois constater, que ces artistes débutants peuvent sans complexes participer officiellement, les tableaux réalisés méritant de figurer aux cimaises de Beurey sur Saulx!
Bravo à tous ces artistes amateurs!
Pour accompagner cette fête de la couleur et de la lumière, l'église de Beurey accueillait les oeuvres d'Anne Austin-Abadie, que les Meusiens connaissent bien, qui peint et expose à Bazincourt, et de Virginia De Zan, venue de Maisons Lafitte. Les oeuvres douces et paisibles d'Anne, faites de parfums floraux et de capelines, ont cotoyé les Vénitiennes et les belles filiformes en tenues chatoyantes de Virginia... un heureux et joli contraste! De leurs tableaux, j'ai tiré quelques fragments, que j'ai mêlés aux toiles des artistes d'un jour et aux paysages de la Saulx...
Le tout accompagné de bronzes  mordorés, revendiquant ça et là, une présence plus masculine!



























































































































































































































































































































































Où le bronze sculptural attend sa belle qui le fait languir, prolongeant à loisir l'exercice difficile et charmant du jeu du miroir...































Dans le soleil du couchant, les artistes du jour laissent admirer les couleurs et lumières de la Saulx...
Et un petit rappel, pour ceux qui ne le connaissent pas, un petit moment de poésie, publié l'an dernier, lors de la précédente édition, Ode à la Saulx, ou La Saulx et les peintres...
Partager cet article
Repost0
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 16:50
Dimanche, l'abbaye de Jovilliers a ouvert grandes ses portes pour accueillir le marché du terroir. Ce fut l'occasion de découvrir ou de redécouvrir cette bâtisse arc-boutée en plein champ, telle un amer au milieu de la campagne. Dressant ses tours hautes et massives, sentinelle de pierre, elle témoigne d'un passé lointain, quand les chanoines prémontrés voulurent y fonder une communauté.
Et le soleil réchauffant les vieilles pierres nous a accueillis dans la petite fraîcheur de ce 19 avril.
Dans les galeries du cloître et dans la cour, producteurs des environs proposaient vins et charcuteries, confitures et jus de fruits, de quoi faire saliver le promeneur.

Des jeux anciens, animés par l'association PEP 55, permettaient de mesurer sa dextérité.
Les anciens appartements de l'abbé s'ouvraient aux artisans
et artistes de la région. Dans la galerie supérieure, des peintres montraient leur savoir-faire.
Mais, le plus dépaysant fut le repas pris dans les caves voûtées, accompagné d'une jolie voix.


Le fournil, animé par le boulanger de Stainville,
alléchait par l'odeur du pain croustillant et de la flamme, la bière de l'abbaye rafraîchissait les gosiers...


Pains et tartes flambées....




Caves médiévales, sombres et mystérieuses...


Galerie rénovée, accueillant cette journée-là, artistes peintres, professionnels ou amateurs...



La pelouse, enserrée par les galeries du cloître, tapis de verdure dans un écrin de pierre...




Jeux d'autrefois, mis à disposition par les PEP (Pupilles de l'Enseignement Public)


Il faut saluer le travail
remarquable des bénévoles qui, au sein de l'association Jovilliers Echanges et Culture, font revivre ce lieu chargé d'histoire, le restaurant et l'animant par des manifestations aussi variées que des marchés de terroir, des visites théâtralisées, des ateliers de cuisine ou des expositions.
On peut même y louer des salles, du cloître en passant par les galeries, beaucoup de possibiltés pour des repas de familles dans un cadre bien original!

Pour plus de précisions, allez vous promener sur le site de l'Abbaye de Jovilliers!

Et nous avons pu goûter à une surprise aux escargots du marché... mmm!!!
Partager cet article
Repost0
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 13:27
Ce matin a eu lieu la signature officielle de la convention partenariale entre le Département et les associations dont la manifestation a été choisie pour faire partie des événements culturels labélisés "é".
Au programme de cette offre, onze événements ont été retenus pour leurs actions se déroulant sur plusieurs jours et justifiant d'une  programmation "vivante" et d'une qualité reconnue.
Les Dimanches de Mai, les 3, 10, 17, 21, 24, 31 mai à Azannes propose une vitrine d'exception sur la transmission des savoir-faire du XIXème siècle dans le monde rural. Pour en savoir plus, promenez-vous en avant-première sur le site Vieux Métiers.
Ma Rue Prend l'Aire, du 27 au 31 mai, programme des spectacles de rue dans les villages de Villotte sur Aire, de Belrain, Neuville en Verdunois et Longchamps sur Aire: marionnettes, clowns, baladins ou comiques, c'est à découvrir sur le site Ma rue Prend l'Aire.
Le Festival du Cirque à Vaucouleurs sera cette année à l'heure italienne, du 11 au 14 juin.
Des Flammes à la Lumière, on ne présente plus... c'est le son et lumière de l'est de la France! On peut même s'inscrire en ligne directement sur le site de Connaissance de la Meuse.
Le Festival sur la Route des Oiseaux se déroule à Lachaussée, du 18 au 21 juin, avec en vedette "Footsbarn Travelling Théâtre". A découvrir, en compagnie de bien d'autres propositions,  sur le site de la Compagnie Tangente Vardar.
Les Poupées d'Or, un folklore des quatre coins du monde, sera en résidence du 3 au 6 juillet à Etain.
Le Vent des Forêts, à partir de Lahaymeix, nous emmène dans les délires des artistes du 5 au 19 juillet, avec des ateliers de création sauvage, des chantiers artistiques de plein air... Mais le samedi 16 mai, 3 parcours pour petits et grands sont organisés par l'USEP, et 2 parcours pour tous, scénarios d'aventures concoctés par l'écrivain Thierry Lefèvre.

Densités, ce sont des musiques actuelles, textes et danses hors des sentiers... C'est à Fresnes en Woëvre du 23 au 25 octobre.
Le Festival des Granges, c'est du 27 au 29 août à Laimont, guitare et encore guitare, avec cette année la venue de Sapho qui chante Ferré...
Festi'Cuivre nous transporte dans tout le sud meusien, tubas, trombones et
fanfares, pour jeunes publics et publics éloignés.
Le Festival RenaissanceS, avec cette année, histoires et Histoire, nous conduit en Ville Haute à Bar le Duc. Spectacles de rue et musiques anciennes seront de mise, avec la venue de Jordi Savall...

Le tout est à consulter sur le site Culturé@ du Conseil Général de la Meuse.
Partager cet article
Repost0
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 18:30
Les invités de la manifestation Prix littéraire PEP Solidarité ont fait connaissance avec notre célèbre confiture de groseilles épépinées à la plume d'oie. Chez Anne Dutriez, nous avons tout appris sur ce fruit délicat, objet de tant d'attentions depuis des siècles.

Après des explications avisées d'Anna, guide de l'Office du Tourisme, un film délicieusement rétro, datant des années cinquante, nous a montré comment cette confiture de groseille prenait naissance, après que les précieuses baies fussent passées dans les doigts experts des épépineuses barisiennes.
Dos courbé et douloureux, yeux fatigués, doigts abîmés par l'acidité du fruit, ces ouvrières passaient des heures à extraire les pépins, en prenant garde de préserver la rondeur généreuse de la groseille.
Rouge ou blanche, versée dans les chaudrons où l'attend le sirop de sucre bouillonnant, elle va se sublimer en trésor parfumé, bientôt enchâssé dans de précieuses verrines de cristal.
Quittant cet univers suranné, nous avons retrouvé la maîtresse de ces lieux qui nous a montré comment on devait procéder: après avoir coupé le pédoncule du fruit, la plume d'oie taillée en biseau fend la peau délicate et extrait les pépins. La blessure refermée, le fruit est prêt.

Depuis 1344, il est fait mention de la fabrication de cette confiture à Bar-le-Duc. Les nobles et les bourgeois en offraient aux juges pour les remercier d'un procès gagné, les rois de France en raffolaient... "Un rayon de soleil dans un pot", ainsi l'évoquait Marie Stuart! Le Président Raymond Poincaré l'introduisit à l'Elysée,  Alfred Hitchcock en dégustait le contenu d'une verrine chaque matin au petit-déjeuner, exigeant, des hôtels où il descendait, cette singulière prestation.
Cette confiture est, de nos jours, exportée dans le monde entier.
Pour en savoir plus, visitez le site A la Lorraine...


Les Barisiens et leurs hôtes en redemandent!
Anne Dutriez, détentrice du secret familial, nous montre la première étape qui mènera à cette succulente friandise, spécialité de Bar le Duc.
Partager cet article
Repost0
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 20:07
Le PAVOS? Qui sait ce que c'est?
P.A.V.O.S.: Pays d'Accueil des Vallées de l'Ornain et de la Saulx.
Pour en savoir plus, promenez-vous sur le site du PAVOS!
Le Pays d'Accueil des Vallées de l'Ornain et de la Saulx est constitué de 124 communes réparties sur 8 structures intercommunales à vocation développement local (7 communautés de communes, 1 Syndicat Mixte).
Il s'établit sur huit cantons du Sud-Meusien (Montiers-sur-Saulx, Ancerville, Revigny-sur-Ornain, Bar-le-Duc Nord et Sud, Ligny-en-Barrois, Gondrecourt-le-Château et Triaucourt-Vaubécourt) et sur un territoire long de 120 km environ.
Il englobe une population représentant plus d'un tiers de la population totale de la Meuse.
Son territoire recouvre essentiellement trois pôles:
          le secteur de Revigny Sur Ornain,
          la région Bar le Duc/Ligny en Barrois
          le territoire de Gondrecourt.
La présence de l'eau, colonne vertébrale des deux vallées - Ornain, Saulx et Canal de la Marne au Rhin - assure un lien entre ces différents secteurs, fédère un certain nombre d'activités, façonne les reliefs vallonnés du territoire et contribuent à lui donner une identité.

Les projets pour l'année 2009 sont nombreux:

* les cafés de pays
avec appartenance au réseau national des Cafés de Pays, par la signature de la charte qualité "Label Cafés de Pays", qui visent par des opérations de structuration de l'offre touristique basées sur une vision du tourisme de pays à croiser développement local, animation de territoire et valorisation de filières

* la mise en réseau des associations de randonnées
La Houblonnière, La Varinot, La Férobois, La Cop'Rando, La Valéran, La Rand'Ornoise et les Etoiles de Bar
* la Course aux Pièces d'Or camping-cars
* la réactualisation et donc une réédition de la carte Loisirs Actifs
avec l'apparition de nouveaux sentiers de randonnée sur le secteur de la Haute Saulx et de la Saulx et Perthois et des boucles cyclotourisme sur la CODECOM de Triaucourt Vaubecourt

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 12:15
http://accel23.mettre-put-idata.over-blog.com/1/40/44/64/DSCF3381-BIS-copie-1.jpgDimanche, lors d'une petite balade en ville haute, dans un vent incisif et décoiffant, à l'ombre des vieilles pierres gardiennes de secrets séculaires, nous avons redécouvert le quartier. Par la magie d'un conteur et d'un musicien, les murs et les ruelles se sont un court moment entrouverts pour livrer en catimini un souffle de vie et faire renaître, le temps de quelques notes, l'âme des personnages pittoresques qui hantent les lieux. Une imagination un peu échevelée due à Guillaume Louis et Olivier Duranton, des histoires amusantes ou émouvantes, qui ont réchauffé la fraîche atmosphère de cette fin d'été.
Sur la Place Saint Pierre, le Cosaque aux deux estomacs a posé sa fidèle balalaïka Anna pour nous rappeler ce soir de Noël où la crèche éta
it vivante, sous la protection de Notre Dame du Guet. Le mur de la prison a fait renaître les oiseaux cachés dans les arbres dessinés par cette petite fille pour son père. Dans la Rue du Tribel, nous avons appris la triste mésaventure du prétendant de cette épépineuse de groseilles, travesti en épouvantail et trahi par ses sens... Rue des Ducs, son goût immodéré pour le poulet rôti a joué de bien vilains tours à celui qui ne voulait pas recevoir son père, le tout assorti de la sombre présence d'un crapaud... L'avocat n'a pu accéder au Paradis, à l'entrée de la rue du même nom, et n'a pu fréquenter que le purgatoire... La vieille bâtisse en colombages et torchis a entrebâillé sa porte pour nous laisser voir le seigneur des lieux et sa coquine servante... La belle Marie nous a conté ses efforts pour émoustiller en vain son Moïse de riche mari dans la Cour des Halles... Depuis le Belvédère des Grangettes, nous avons aperçu au loin le berger amoureux de sa terre et le duc cupide arpentant son domaine... Au pied de la Tour de l'Horloge, le petit bouchiron a découvert un sac de pièces d'or à l'heure de sa pendaison... Et Rue de Guise, les habitants de Brillon, dont on connaît enfin l'origine des grosses mains rouges, ont livré leurs pommes mi-cuites au duc Léopold...
Une promenade vivifiante et farfelue, qui fait voir désormais au rêveur ce vieux qua
rtier sous un jour nouveau.
http://accel23.mettre-put-idata.over-blog.com/1/40/44/64/DSCF3382.jpg
http://accel23.mettre-put-idata.over-blog.com/1/40/44/64/DSCF3383-BIS.jpg
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche