Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 08:50
Mardi soir, la porte de la chapelle, entrouverte, nous a laissé voir une présence. Et dans la mise en scène faite d'ombres et de lumière, quelques privilégiés ont pu découvrir en avant-première cette superbe réalisation...

Le calme, la sérénité qui régnaient dans ces lieux apportaient une émotion presque palpable.
Un grand merci à Fanny Alloing pour nous faire pénétrer les mystères et les fragilités du temps qui passe... l'imperceptible légèreté de l'être...
Chaque corps a laissé son empreinte, renaissant par delà l'absence...





























































































Et j'ai, pour l'accompagner, composé quelques vers...
Fragiles
Partager cet article
Repost0
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 18:57
Voulez-vous découvrir un monde étrange, un univers plein de bizarreries? Au musée Barrois, des êtres sortis de nulle autre part que de l'imaginaire débridé d'artistes plasticiens se montrent aux yeux des curieux, amateurs d'images décalées.
Mi homme, mi animal, chaque créature véhicule, selon le pouvoir plus ou moins exercé de l'imagination du visiteur, des idées dérangeantes. Anomalies ou atrophies, dégénérescence ou contrefaçon, croisements improbables ou illusions de vie... quel drôle d'étalage, construit de fantasmes et d'allégories lugubres...
Voulant renouer avec la tradition des cabinets de curiosités, l'exposition de ces créatures extraordinaires et ambiguës remet au goût du jour cette fascination qu'exerce depuis toujours sur l'homme l'étrangeté.                                                          Bocaux où flottent aberrations  chromosomiques...











Métissages hallucinatoires...










Le plus "normal", le cerf sur fond de forêt...
        
Le plus rafraîchissant, des "taillures" de crayons,
métamorphosées en papillons...

Des oeuvres réalisées par des artistes contemporains, Marion Auburtin, Murielle Belin, Stéphane Belzère, Pierre Cordier, Gloria Friedmann, Sébastien Gouju, Guy Jacqmin, Sr Labo, Patrick Neu, Eric Poitevin, Gitte Schäfer.
Atmosphère... A voir, simplement pour le plaisir de ressortir respirer l'air frais et simple de l'esplanade du château!




Partager cet article
Repost0
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 15:09
Céramique et bande dessinée... cela peut-il faire bon ménage? Oui, avec Rémi Lacombe qui a réussi un joli tour de force faisant cohabiter ces deux entités, apparemment étrangères l'une à l'autre...
Les oeuvres exposées à l'Espace Saint Louis témoignent de la subtile synthèse sortie de l'imaginaire du céramiste. Objets utiles mais décoratifs, sculptures colorées se disputent le regard du visiteur. Les couleurs vives ou pastel, les silhouettes filiformes ou décalées, les formes précises mais douces donnent envie de toucher et de caresser...
Primitif... contemporain... quelle importance... quand on sait que le contemporain d'aujourd'hui risque fort, pour peu que nous sachions préserver durablement notre planète, devenir le primitif pour des générations lointainement futures... En tout cas, c'est beau et même une âme d'enfant peut y trouver son compte!































































Partager cet article
Repost0
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 13:18
Le Musée Barrois a ouvert grandes ses portes pour accueillir des visiteurs du soir, curieux de découvrir les salles renfermant derrière de murs épais les trésors culturels de la ville de Bar le Duc. Le soleil poursuit sa lente descente vers la dernière colline, sa lumière décroît, une clarté douce étend son voile léger sur le parvis du château. La salle bleue, toute nouvelle, sert de départ à une nuit extraordinaire...
Certains se presssent vers un endroit mystérieux où accessoires divers permettent de rentrer pour un temps dans le corps d'un personnage historique. Fous rires et plaisir se mêlent et donnent naissance à des scènes cocasses... lourde cotte de mailles, fraise inconfortable, raides gantelets, extravagantes perruques transforment, avec les précieux conseils de Marie Laure, la costumière, en quelques instant le citoyen du XXIème siècle en joli mignon poudré, en marquise maniérée, en chevalier à l'hilare figure ou en érudit arrogant... tous immortalisés, en la circonstance, par Jean Pierre, le photographe de l'ère du numérique!
Passé ce joyeux moment de récréation, on peut à sa guise redécouvrir des portraits, aidés pour cela par des lycéens qui nous transportent à travers les siècles. Faisant revivre ces personnages illustres, ils s'interpellent, se répondent, et redessinent l'histoire à leur guise...
Un joli travail, préparé dans le cadre du PLEA, Plan Local d'Education Artistique, qui a, sur le thème du portrait, donné naissance à des oeuvres d'expressions, graphiques ou littéraires.
Et puis, quelle surprise... quand on sort, l'obscurité enveloppe la terrasse... massifs et statues, façades de pierres et buissons resplendissent dans la lumière crue des projecteurs...




















Petite ambiance...


Partager cet article
Repost0
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 12:58
Bar le Duc, vous connaissez... et si vous vous laissiez emporter par un autre regard, un regard particulier, sur cette ville dont certains ne pensent plus à admettre le charme certain? Mylène peut vous y aider!
A travers l'objectif de son appareil photo, elle nous fait voir notre ville autrement, jouant sur les couleurs ou simplement sur les points de vue, sur les fantasmes et les rêves... avec une petite touche d'imagination et de mise en scène...
                   
Délires? Pourquoi pas! Mais des délires qui   font du bien et nous entraînent sur des chemins insoupçonnés...
Le bord du canal à l'automne, l'avez-vous déjà "regardé", quand vous passez en voiture, pare-chocs contre pare-chocs, à l'heure où vous martyrisez la pédale de frein ou d'embrayage... le clair de lune sur la Tour, l'avez-vous aperçu, déversant sa lumière bleutée sur les toits endormis... Gilles de Trèves, l'imaginez-vous dans son écrin de pierre... les flèches et tourelles de Marbeaumont, les avez-vous vu émerger des rousses frondaisons... et la verrière de la gare, avez-vous daigné jeter un coup d'oeil, quand vous arpentez le quai à pas pressés, tirant votre valise à roulettes... l'église
Saint Jean, derrière l'entrelacs des fils électriques, l'avez-vous admirée vêtue d'or dans le sombre de la nuit...
Tout cela, et bien d'autres surprises, vous attendent à la Galerie Saint Pierre, 10 place Saint Pierre à Bar le Duc.
L'entrée est libre, il suffit de pousser la porte... de 14h30 à 18h30, du mardi au samedi jusqu'au 15 juin... une belle exposition signée Mylène...

Images de Mylène, à découvrir en "grand"
et en "vrai" à la Galerie Saint Pierre...

Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 17:20
Que se cache-t-il derrière un miroir?
Qui se cache devant un miroir?
Fragments de miroirs, où se reflètent, en trompe-l'oeil, des morceaux de soi-même, parties plurielles d'un tout...





Les miroirs révèlent-ils sentiments, frustrations ou libertés des corps?






Chacun a pu jouer à se mettre en scène avec les reflets, portraits décalés...
Le spectateur peut passer sans voir, peut aussi chercher à reconstituer la savante géométrie à
l'origine de ces drôles de clichés..








Identités puzzles, identités foulées, à chacun de s'y retrouver...


L'exposition intitulée "Figures" est à découvrir jusqu'au 21 juin, au 1er étage de l'Office du Tourisme, 7 rue Jeanne d'Arc à Bar le Duc.
Partager cet article
Repost0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 09:59
Une maison... cette maison qui vous a vu naître, cette maison en a connu des citoyens de passage, qui, chacun, ont laissé traîner des poussières de leur passé, sur un acte ou sur une photo, sur une lettre ou sur un registre...




Le Cercle Généalogique de la Meuse a rassemblé quelques histoires de ces logis remplis des vies des passants du temps...
Depuis ces lieux, on découvre un décor suranné, fait d'un fouillis de vieux métiers, d'outils oubliés, de labeurs insoupçonnés, de bonheurs simples ou de tragédies ordinaires.
Du patrimoine de nos villes et villages, on peut tout revivre... des petites histoires à la Grande Histoire...

On s'y plonge, au siège de l'association, 42 rue de La Maréchale, jusqu'au samedi 11 avril, de 14h00 à 17h30...
A découvrir, entre autre, Villers le Sec, Combles, Mussey...



Partager cet article
Repost0
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 17:33
"Parcours d'une mémoire renversée: l'Argonne"... ainsi s'intitule l'exposition actuellement installée jusqu'au 3 mai à l'Espace Saint Louis.
En résidence en création à Bar le Duc, à la demande d'Expressions, Sophie Deballe nous
livre sa vision de l'Argonne.
Photos en noir et blanc nous offrent des paysages de contrastes, entre forêts et chemins, entre plaines et vallons...











Trouées de lumière, ombres profondes, l'Argonne se dévoile, d'étangs en fossés, de pistes en labours... L'horizon se déchire ou se clôt, au hasard des pas...













Quant à moi, je préfère la vraie, celle qui sent la mousse humide, celle qui filtre les lueurs dorées, celle qui bruit de mille friselis, celle qui vit et frémit...

Partager cet article
Repost0
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 13:46
Sous l'aile des pagodes, dans les rizières d'Indochine, dans les ruelles de la casbah, sur les marchés de Fort de France, chez les colons de Tananarive, défile sous les yeux du curieux tout un monde figé dans les certitudes du bon droit.
On soulève les magazines jaunis où le potentat local se pavane dans la vie dorée de là-bas à faire rêver celui qui est resté dans les brumes de la métropole. Des feuillets surannés, de l'air rafraîchi par les plumes des autochtones, transpirent la révolte et l'indépendance future.
La nostalgie s'empare du flâneur.
Le hasard le met face à ce vieil album de photographies en noir et blanc de la Guadeloupe, exotisme, plantations de bananes, marchés de senteurs, navires à quai... et là, le présent rattrape le passé, implacable souvenir, plein de bouffées de fatuité et d'arrogance face à la soumission désabusée...
Plus loin, des volumes reliés cuir côtoient les ouvrages poussiéreux et défraîchis à la gloire des illustres locaux. Et l'on se plonge avec délice dans l'histoire de son village, on cherche les traces du passé, couché à l'encre noire, sur les velins mal coupés des livres brochés.


Des caisses de cartes postales, étalées à l'infini, attirent toujours le chaland, avide de retrouver "sa" rue, "son" clocher...



Les collectionneurs trouvent aussi matière à satisfaire leur coupable passion: trains miniatures, fèves de porcelaine, poupées disloquées, figurines de toutes sortes, monnaies et timbres de tous bords...









Revenu chez soi, on savonne ses mains, chargées des poussières du passé... poussières qui restent collées à l'esprit, insidieuses, parasites du présent incertain.
Partager cet article
Repost0
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 16:09
Des marches vers ailleurs... Plumes, ouate et brindilles se disputent l'intérêt de la plasticienne qui expose actuellement à l'Espace Saint Louis, jusqu'au 15 mars.
D'escalier dérobé en escalier dérobable, l'artiste se perd à essayer d'atteindre ses rêves.
Les colimaçons, d'ouate, de perles ou d'aigrettes de pissenlit, emportés par l'élan, suspendus dans les airs, nous offrent un cheminement insolite à travers l'imaginaire de l'artiste.





Au hasard du chemin, on croise cette Petite Harmoniome, qui, née de l'instrument, dévoile impudiquement son corps sous un

voile d'organdi, ce drôle de Promenoir à nuages, non loin de cette Oubliée, toute désarticulée au pied de ses marches de papier disloquées, qui nous ramène au pays de l'Enfance, ces brindilles, échappées de l'Arbre, qui renaissent en structure éphémère...

Tout est à vendre, ou à acheter, c'est selon... mais peut-on vendre Ses rêves? et acheter ceux des Autres?
Photos reprises du carton réalisé par Expressions et du site internet de la Ville de Bar le Duc
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche