Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 14:58
Pour entrer dans des mondes différents où se rencontrent musique et danse, il faut "passer la porte". A la fois musiciens et danseurs, les enfants voyagent entre son et mouvement. Ecoute, attention et concentration sont au cœur de l'exercice, associées au respect de l'autre et des autres. Comment créer des univers musicaux et dansés, il faut bien évidemment "passer la porte".
Les élèves de CE 1 et de CLIS de l'école Bugnon-Rostand ont su le faire en présentant dans l'auditorium du CIM un spectacle abouti, fruit de nombreuses heures de travail menées tout au long de l'année scolaire.

L'ensemble des élèves a su
brillamment passer la porte.
Bravo aux maîtresses, Mesdames Haenel et Tassotto, et aux artistes, François Xavier Cateau, musicien, et Julie Barthélémy, danseuse, qui ont su mener à bien un projet qui n'était pas si facile.

C'était une réalisation dans le cadre du Plan Local d'Education Artistique.

























Partager cet article
Repost0
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 13:25
Dans le cadre du Plan Local d'Education Artistique, ce fut une remarquable prestation que les élèves de CE1 et CE2 de Madame Pinto, de l'Ecole Edmond Laguerre, ont offerte à leurs parents et amis, jeudi soir. Dans l'enceinte impressionnante de l'église Notre Dame, Dominique Combres, musicienne au CIM, avait préparé avec les enfants une œuvre du compositeur Jean Marc Weber, "Voix d'Eole", pour tuyaux d'orgue, voix d'enfants et orgue.
Chaque enfant fait chanter un tuyau d'orgue. Faire de ce tuyau d'orgue un instrument à part entière, le faire vibrer de différentes façons, permettent d'en tirer des sonorités nouvelles et de réinventer l'instrument dans toutes ses composantes.








Et le résultat d'un travail suivi tout au long de
l'année est là: une attention et une maîtrise remarquables. La mise en scène, avec des sons qui se répondent et s'interpellent, ajoutait à la dimension du spectacle. Les hautes voûtes de l'église faisaient écho et magnifiaient les mélodies.













Auparavant, comme mise en bouche, l'ensemble de fûtes du CIM avait
interprété quelques pièces, et l'orgue avait donné la note par une prestation particulière.




Flûtes...

Orgue...

Et enfin, Voix d'Eole...
Ce ne sont que quelques "échantillons" de ces voix d'Eole, dieu des vents, recréées par Jean Marc Weber et interprétées par des écoliers...

Partager cet article
Repost0
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 11:57
CLE? Club de Lecture et Ecriture, ainsi se décline le Coup de Pouce qui a eu lieu tout au long de l'année scolaire à l'école élémentaire Thérèse Pierre. Neuf élèves des classes de CP y ont participé chaque soir de la semaine. Lire, écrire, raconter, écouter... telles sont les différentes activités proposées dans le club.
Et parmi toutes celles-ci, une qui a fait découvrir la littérature jeunesse de façon encore plus réfléchie, la participation à la désignation du lauréat du prix Fnac des Premières Lectures. Ces jeunes lecteurs ont dû lire, choisir et argumenter pour défendre leur préféré parmi ces cinq titres: Les sortilèges de Lucie Caboche, Les aventures de Pinpin l'extraterrestre, Petit-Glaçon, l'enfant esquimau, J'aime pas les côtelettes ! et Une très, très grosse colère.
Et finalement, c'est Les aventures de Pinpin l'extraterrestre qui a remporté le prix, au plan national.
Lundi, rassemblant parents et enfants, les animatrices ont animé la dernière séance de l'année scolaire. Les mamans présentes ont découvert le cahier de vacances offert aux enfants et ont pu écouter les précieux conseils pour accompagner leur enfant pendant les prochaines vacances et par la suite dès la rentrée pour la poursuite de l'apprentissage au CE1.
Un diplôme a été remis à chaque participant du club, ainsi qu'un exemplaire du roman qu'e chacun a choisi dans le cadre du prix Fnac.


















Après la présentation du cahier de vacances, Madame Vautrin, directrice de l'école, distribue les diplômes et les romans.































Des enfants heureux de savoir lire!


Partager cet article
Repost0
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 09:30
Ce mardi matin, il y avait foule à l'école maternelle Louis Pergaud. Les parents venus en grand nombre ont voyagé de classe en classe, accompagnés de leurs enfants, pour découvrir les activités menées tout au long de l'année sur le thème de la mer. Dans le cadre du Plan Local d'Education Artistique, les enseignants ont participé à un stage spécialisé "petite enfance" et travaillé avec Nelly Frenoux et Patricia França. L'éveil sensoriel du tout petit était au coeur de ce temps de formation, en partenariat avec Musique § Danse en Lorraine.
La mer dans tous ses états a donc donné lieu à diverses formes d'expressions, où les sons étaient rois. Clapotis de l'eau, voix du vent, ressacs des vagues sont venus caresser nos oreilles, au travers d'improbables instruments sortis de l'imaginaire ou de la vie de tous les jours: papiers de toutes sortes, tissus ou ballons, bâtons et bouteilles... Les petits se sont amusés à faire chanter les matières, à faire vivre les supports.
D'une salle à l'autre, les parents tout attendris ont pu mesurer le travail réalisé et l'investissement des enseignants.















Tuyaux, bouteilles, entonnoirs, l'eau glisse et file, elle tremble et s'agite...On observe et on se lance, mais certains auraient quand même bien aimé plonger...














Des pailles dans un flacon et souffle, souffle, souffle, on glougloute à plaisir... Et le plaisir de montrer à maman qu'une bouteille (bien bouchée!) que l'on renverse prestement, cela fait un joli bruit de vague!











Le plastique à bulles, ça ne sert pas qu'à emballer!
Si je secoue, ça fait un bruit terrible!











Bâtons ou galets qui s'entrechoquent...

Ohé! du bateau! chansons de marins dans la barque qui tangue, il faut tirer fort sur les rames...












Papier kraft, papier d'alu, cellophane ou feuille de plastique... on ferme les yeux et on entend le vent qui gronde ou se plaint...



Baudruches garnies de graines ou bâtons de pluie, les sons glissent et jouent ...













Et pour finir, le choeur des maîtres!!!
Partager cet article
Repost0
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 13:21
Pauvre Albert ! Lui qui menait une vie si tranquille avec son chat Hector, le voici forcé de s'occuper d'une fillette turbulente qui n'a pas sa langue dans sa poche. Et pauvre Memouna, qui doit échanger ses copains de la cité contre la compagnie de ce vieux grincheux ! La cohabitation promet d'être agitée...
Tranche de vie, racontée avec talent par Yaël Hassan, Albert le toubab est le roman choisi par les écoliers lorrains pour être primé et recevoir le prix littéraire PEP Solidarité 2009. Attribué lors d'une réunion de travail de ces écoliers à Bar le Duc, il était officiellement décerné à l'auteure ce vendredi 5 juin à Metz, dans la grande salle des délibérations du Conseil Régional.
Venus de toute la Lorraine, les écoliers, représentant leur classe, ont pris place dans l'hémicycle, peu impressionnés par les lieux. Après les discours d'usage des grands, la parole fut donnée à tous ceux qui avaient envie de poser leurs questions, questions qu'ils avaient préparées en classe. YaëlHassan s'est prêtée de très bonne grâce à l'exercice, répondant clairement aux interrogations des jeunes.
Chaque élève, expérimentant le micro, s'est exprimé... sachant attendre son tour et s'efforçant de ne pas poser la même question que son camarade précédent... ce qui n'est pas toujours facile!

Le Conseil régional avait ouvert son hémicycle aux Pupilles de l'Enseignement Public. Le vice-président Thibaut Villemin a accueilli tout ce petit monde avec les honneurs!




Chacun a pu tester l'électronique des pupitres et occuper les fauteuils confortables des conseillers régionaux!









Yaël Hassan, auteure primée, sacrifie bien volontiers à la tradition des autographes et des dédicaces!
La voix un peu nouée par l'émotion, voilà un courageux qui n'a pas hésité à occuper la tribune pour présenter le palmarès!
Partager cet article
Repost0
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 17:26
Rendez-vous était donné à parents et amis pour assister dans l'auditorium du CIM au spectacle produit par les élèves de cycle II de l'école Edmond Laguerre. Le cirque, dans toutes ses composantes, était présent: jonglage, acrobatie, clownerie et musique... Concert de casseroles, pyramides et ballons, massues et foulards...
La joyeuse petite troupe s'est livrée à toutes sortes de diableries colorées, le tout dans la bonne humeur! C'était la concrétisation d'un travail mené tout au long de l'année, qui a associé danse et musique, dans le cadre du Projet Local d'Education Artistique.


Les artistes vont s'éveiller...











Les jongleuses font preuve d'une remarquable adresse...



L'équilibre sur ce gros ballon... pas si facile...

Essai de pyramide... ou château branlant?









Galipettes et pirouettes... tout un programme!



Que d'efforts pour tenir debout sur cette grosse boule! La preuve!

Mains et pieds, quelle drôle de façon de marcher!
Partager cet article
Repost0
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 08:03
Dans la quiétude de la cour-jardin de l'école Bugnon, des fragments de vie nous attendent. Fragments découverts et réinventés lors d'une classe découverte sur les lieux de l'horreur, corps déchiquetés et âmes brisées...
Dans une explosion de fureur, dans le fracas des armes, tournoient les parcelles de chair, arrachées aux combats, restées en suspens, le temps d'une étincelle de vie, figées à jamais dans l'Histoire inhumaine de cette guerre boucherie.
Et l'on entend les dernières pages, les derniers feuillets, les derniers mots de ces héros malgré eux, chairs à canon envoyées dans la boue de Verdun.
Les élèves du cycle III ont revisité l'Histoire et retracé l'horreur. L'indicible, avec l'aide de Thierry Devaux, plasticien, ils l'ont recréé, s'immergeant dans l'enfer et nous rapportant au travers de cette création monumentale des fragments, comme tranchés à la hache, revêtus de sang, de terre et de larmes...










Les lettres ultimes, écrites par les enfants, endossant les tenues boueuses et les pansements souillés des pauvres diables attendant la mort dans les tranchées,
s'écoutent et s'élèvent du chaos...
Plus loin, une mise en son accompagne dans l'obscurité ces dernières vies qui s'achèvent...
Un travail remarquable, réalisé dans le cadre du PLEA (Plan Local d'Education Artistique), par les élèves et leurs enseignants, Madame Jeanson et Monsieur Psaume, avec la collaboration du CIM.

Entre ombre et mumière, accrochés aux barbelés, des lambeaux de vies meurtries racontent dans un chuintement les épreuves et l'horreur... reflets de la folie des hommes...


Partager cet article
Repost0
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 06:53
Ne pouvant assister le soir même à la petite présentation prévue par Myriam Papon, enseignante de l'école Edmond Laguerre, j'ai fait une petite incursion l'après-midi dans les locaux. Les élèves ont travaillé sur le thème de la première guerre mondiale et à cette occasion ont réalisé divers panneaux retraçant les faits marquants de cette époque. Les évolutions dans l'armement, les progrès de l'aviation; le travail des femmes... autant de sujets qui ont passionné les élèves.











































Et moment rafraîchissant, à la suite de la récréation, les élèves de la classe ont bien voulu chanter pour moi les textes et mélodies répétés dans le courant de cette année scolaire.
Ayant eu peu le temps de retrouver leur souffle après les jeux dans la cour, c'est assis en tailleur
qu'ils ont interprété des versions où vous reconnaîtrez "L''Amérique" de Joe Dassin, "Caresse sur l'océan" et "Vois sur ton chemin", tout droit extraits des "Choristes" et "Quand l'oiseau chante" de Michel Fugain...

Partager cet article
Repost0
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 14:46
De petites boules de duvet mousseux sont sorties des jolis oeufs apportés par Monsieur Bart, enseignant à l'école Paul Eluard. Dans la grande caisse, sous la grosse ampoule diffusant une chaude et douce lumière, se bousculent petits poussins piaillants. Si mignons et si doux, on a envie de les tenir dans le creux de sa main et de lisser leur plumage de coton... De l'autre côté, de drôles de petits canetons ne sont pas en reste! Ils se dandinent sur leurs grosses palmes et dodelinent de leur tête bizarrement lisse, telle une tonsure de moine! Des canards "cou-nu" paraît-il! Enfin pour l'instant, on ne voit que ce crâne désespérément chauve et rose...














Ces petites créatures ont depuis rejoint l'élevage de Monsieur Périquet, spécialiste des volailles, à Gincrey, dans la Meuse. Mais, auparavant, ils auront fait la joie de tous les petits visiteurs qui se sont pressés autour de cette nursery, admiratifs devant ces jolies petites choses craquantes!
Partager cet article
Repost0
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 13:51




















Quel regard ont les jeunes Meusiens sur l'Europe d'aujourd'hui?

Le Conseil Général de la Meuse et le Centre Départemental de Documentation Pédagogique de la Meuse ont lancé, en octobre 2008, l'initiative, sous la forme d'un concours d'affiches, Signes d'Europe en Meuse, encouragée par le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes, la Présidence Française de l'Union Européenne et la Commission Européenne.

Citoyenneté et identité européenne, la place de la Meuse dans l'Europe... vues par les jeunes Meusiens. Difficile pour ces jeunes de mesurer l'impact de l'Europe sur leur département, comme cela l'est également d'ailleurs pour leurs aînés!

Douze établissements ont participé, avec l'aide des professeurs d'art plastique et des documentalistes.













Si le sujet n'était pas facile, la réalisation ne l'a pas été plus: en effet, savoir réaliser une oeuvre plastique, en y intégrant des données documentaires n'est pas chose aisée... L'équilibre délicat n'a pas été obtenu par tous... néanmoins, le jury a distingué quatre affiches, permettant d'obtenir pour les lauréats des lots aux couleurs de l'Europe!











Après une présentation du Conseil Général et de son rôle à travers ses compétences, par Denier Cordonnier, vice-président, et Claudine Becq-Vinci, les récompenses ont été enfin décernées!

Le collège Pergaud de Fresnes en Woëvre, 1er prix niveau 6ème/5ème, et l'Institution Jeanne d'Arc de Commercy, 1er prix niveau cycle 3, iront visiter le Musée de la Cour d'Or à Metz et la maison Robert Schumann à Scy-Chazelles. Le collège Louis Pergaud de Fresnes, 1er prix ex-aequo niveau 4ème/3ème avec le collège Emilie du Châtelet de Vaubecourt niveau 4ème/3ème partiront pour Strasbourg découvrir le Musée d'Art Moderne et le Parlement Européen.










 










 

"La Meuse à toute vitesse"... (attention toutefois que la traversée ne se fasse pas sans arrêts...), "la Meuse en vue", "un fragment d'Europe"...


Ce concours a réuni plus de 450 élèves et leurs professeurs (soit 23 classes réparties dans 12 établissements) qui ont travaillé avec enthousiasme à la réalisation d'une soixantaine d'affiches.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche