Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 09:20

Defis-1.jpgVendredi étaient remis les prix aux lauréats des participants aux Défis de l'écriture organisé par le CRI (Centre de Ressources Illettrisme Meuse). Trois catégories pour identifier trois problématiques: illettrisme pour ceux qui ont bénéficié des apprentissages de base mais n'ont pas acquis ou ont perdu la maîtrise de la lecture et de l'écriture, alphabétisation pour tous ceux qui doivent s'initier à la culture écrite, et français langue étrangère pour familiariser tous ceux qui, ayant appris à lire et à écrire dans leur langue, veulent mieux maîtriser la nôtre.Defis-2.jpg

Un quatrième prix spécial du jury récompensait un texte choisi parmi les productions, toutes catégories confondues.

Ainsi, Eric, Mohamadi, Esma, et Zahia ont-ils eu l'honneur d'être distingués pour leur engagement, leur travail et leur volonté. Leurs textes figurent parmi le recueil édité pour l'occasion et intitulé "Ma saison préférée".

L'action est rendue possible grâce à l'investissement de bénévoles qui suivent pas à pas les progrès de ces "apprenants" et au soutien financier de structures telles que la Fondation Orange, le Crédit Mutuel, la CODECOM de Bar le Duc, le Rotary Club de Bar le Duc, Eyquem Conseil, le Conseil Régional de Lorraine et le Conseil Général de la Meuse.

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 19:54

logo_cpc_accueil.jpgNouvelle édition du Coup de Pouce Clé à l'école Thérèse Pierre à Bar le Duc! Concernant des petits de CP en situation de fragilité dans l'apprentissage de la lecture, l'action offre toute une déclinaison d'activités tous les soirs de la semaine.

Voici le programme de chaque séance, tel que le définit le protocole fixé par l'APFEE (Association Pour Favoriser l'Egalité des chances à l'Ecole):

Le club regroupe un animateur et cinq enfants. Le club se réunit quatre soirs par semaine après la classe, dans les murs de l'école. Les parents  sont étroitement associés à la vie Coup 0du club. La séance dure une heure et demie, selon une méthodologie et un séquençage  précis.

Le goûter

Un animateur accueille à la sortie de la classe les cinq enfants de son club. En partageant avec eux le goûter, il organise un moment de détente et de discussion, "comme à la maison", sans l'éventuelle agitation des sœurs et frères. Pendant 25 minutes, loin de Coup 1l'excitation des cours de  récréation, les  enfants parlent de leur   journée à l'école,  de ce qu'ils ont appris, de leurs  satisfactions ou de leurs chagrins. Syntaxe et découverte du vocabulaire sont au rendez-vous.

Le travail de lecture donné par le maître

Puis l'animateur les aide à faire leur travail de lecture selon la demande du maître ou de la maîtresse (15 minutes) ; mise systématique en situation de réussite et félicitations.Coup 2

Les activités spécifiques séquencées

Se succèdent ensuite des séquences de jeux et d'exercices (30 minutes) qui familiarisent l'enfant avec la lecture et l'écriture : mise systématique en situation de réussite et félicitations. L'objectif est de faire de l'apprentissage un plaisir. L'enfant prend ainsi confiance en lui grâce à des jeux sur le son, la lecture, l'écriture, la productionCoup 3 collective de petits textes.

Le rite de clôture : lecture de la belle histoire !

La séance s'achève par le moment le plus attendu. L'animateur lit enfin la belle histoire de manière à faire partager aux enfants le plaisir de se retrouver autour d'une fiction et à les amener à comprendre le bénéfice qu'ils auront à savoir lire.

Ces activités, parfaitement standardisées, visent à reproduire ce qui se passe dans les Coup 4familles lorsque les parents peuvent suivre la scolarité de leurs enfants,  là où la lecture de la belle histoire intervient souvent à l'heure du coucher.

Le passage de relais aux parents

L’animateur rencontre fréquemment les parents, si possible chaque soir, à la sortie de l'école. Ainsi s’établit avec eux une relation de confiance et des échanges qui permettront aux parents de maîtriser Coup 5Coup 6progressivement les enjeux de la scolarité de leur enfant.

Contractualisée avec différents acteurs, l'enfant tout d'abord, les parents ensuite, l'enseignant de la classe, l'animateur, la mairie signeront le précieux carton qui les engage tous sur ce Coup 11Coup 10chemin si chaotique de la réussite.

C'était donc l'occasion solennelle avec séance de signatures, vendredi soir, vécue par tous. C'était  aussi l'occasion de remettre aux "anciens" du Coup de Pouce de l'an dernier le cahier de vacances de cet été 2010 dûment vérifié par Sylviane Flocard, le pilote du Coup de Pouce et l'ouvrage de littérature jeunesse, La dent du diable, lauréat d'un concours de lecteurs auquel les enfants ont participé.

Coup 12Coup 9 Coup 13Coup 7Coup 8

Coup 14Coup 15

Coup-00.JPG

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 11:13

Comment apprivoiser l'art et le mettre à la portée des collégiens? Tout simplement en faisant venir les oeuvres au plus près des jeunes. C'est ce qu'a réussi l'équipe éducative du Collège Prévert à Bar le Duc en ayant l'idée de réaliser une galerie d'art au sein de l'établissement. Galerie Prévert 4

Galerie Prévert 1Au-delà de confronter les œuvres, il s'agit également de confronter les techniques et d'initier les jeunes à un début de décryptage de l'art mis en exposition. S'articulant autour de la notion de portrait, celle-ci s'alimente d'œuvres prêtées par Expressions ou l'ACB, et de photographies de Mylène. Galerie Prévert 2

Aucune, pour l'instant, ne présente de cartouche  précisant le nom de son auteur, hasard de l'installation, qui fait la part belle à l'explication des différentes techniques utilisées.

Galerie Prévert 3Et qui saurait dans ce cas remarquer quelles sont les quatre œuvres d'élèves réalisées au sein de l'atelier d'art plastique du collège? Comme quoi, la renommée ou l'assise de l'artiste confirmé peuvent parfois se trouver en équilibre instable face à des réalisations d'amateurs en herbe! Galerie Prévert 6

Galerie Prévert 5Le collège a su tirer parti de cette grande salle de réunions, en y installant de grands panneaux-coffres modulables, qui permettent de donner en quelques tours de main un aspect différent pour une destination multiple, au gré des projets du moment. Vraiment une belle idée, dont d'autres établissements peuvent s'emparer sans dommage!

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 15:14

JPII 2Petite fraîcheur en ce dimanche d'octobre dans la cour du collège La Croix. Des têtes chenues et des visages émus cherchaient parmi les souvenirs évoqués, les traits des anciennes compagnes de classe, les sourires des professeurs d'antan.

Désirant marquer la date du cent cinquantième anniversaire de l'établissement, les responsables de l'OGEC avaient rassemblé photos et objets rappelant les années d'autrefois. Clichés surannés et cahiers d'écolier, pupitres ou médailles, faisant revivre les jeunesses d'autrefois. Et si l'on tendait l'oreille, on pouvait entendre des rires perlés, des voix cassées... La visiteuse inconnue, telle que j'étais, remarquait les regards JPII 3attendris, les larmes qui perlaient parfois. Des brassées de souvenirs se sont échangées, des accolades retenues ou de franches embrassades ponctuaient ces retrouvailles avec le monde de l'enfance, au goût si subtil, enfoui au plus profond des mémoires, qui s'exhalait en une excitation palpable.

Alors, rendez-vous dans cinquante ans pour célébrer comme il se doit un deuxième siècle!

JPII 1JPII 5Ces quelques photos dérobées au fil de l'exposition retracent toutes ces années au service de l'enseignement catholique. Mais, parmi celles-ci, s'en glissent d'autres, témoignages d'évènements autrement tragiques, comme la transformation de l'établissement scolaire en hôpital d'arrière-front lors de la première guerre mondiale. JPII-4-copie-1.JPG

 

Ici, dans la cour, remise de médaille en 1916 à un blessé, en présence d'élèves et de musique militaire.

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 17:16

Il était un petit hommeMaisons 1

Pirouette, cacahuète,

Il était un petit homme,

Qui avait une drôle de maison,

Qui avait une drôle de maison!

Sa maison est en carton...

Tout le monde connaît la chanson! Mais cela donne aussi des idées!

Alors pourquoi ne pas construire des maisons en carton et bâtir ainsi le village des grandes sections?

Aussitôt dit, aussitôt fait, boîtes diverses sont collectées, de la plus grande à la plus petite, de la colle, des ciseaux, de la peinture et en avant les bâtisseurs! Maisons 10

Toits et murs, portes et fenêtres... une maison, c'est tout simple!

Et quand tout est fini, on rassemble le tout et voilà le village! On peut aussi faire des maisons avec les jeux dans la salle d'évolution... on peut même rentrer dedans!

Maisons 2Pour corser le tout, pourquoi pas un petit jeu? car les maisons, ça peut avoir un nom! maison girafe, maison fleur, maison caverne, maison maman...Maisons 3Maisons 5

Maisons 6Maisons-4-copie-1.JPG

Maisons 7Maisons 8Maisons 9

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 13:22

Petitbus 3Il est 16h30 dans la cour de l'école Edmond Laguerre. Quatre jeunes mamans en gilet fluo... pleines d'enthousiasme et prêtes à relever un défi de taille: accompagner les enfants sur le chemin entre l'école et la maison! Ce sont pour l'instant quelques élèves qui sont inscrits à cette aventure conviviale, initiée par l'USEP, et qui a lieu quatre fois dans la semaine. Il y a fort à parier que l'entreprise verra bientôt grossir ses rangs de joyeux bambins , quand les parents auront compris l'enjeu de cette expérience: favoriser un transport doux, puisque plus besoin de sortir la voiture! Et la marche, c'est bon pour la santé!

Deux circuits sont actuellement organisés, un vers le quartier de la Libération, un autre vers le centre ville. 

Avis est lancé pour d'autres parents volontaires sur l'école Edmond Laguerre bien sûr, mais aussi en direction d'autres écoles. Quand on voit certaines rues encombrées devant certains sites scolaires, on peut espérer que l'expérience fera vite des petits!Petitbus 2Petitbus 1

Partager cet article
Repost0
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 19:23

Effervescence dans les écoles cet été pour la réalisation de nombreux travaux dans les écoles de la ville. Si les équipes pédagogiques ont été consultées pour des aménagements pouvant améliorer le confort des enfants ou le cadre de vie scolaire, sont priorisés des travaux concernant la sécurité de tous.

On peut ainsi lister toute une série d'interventions à l'intérieur des locaux, comme à l'extérieur. Depuis la rénovation de toilettes en passant par la peinture de salles de classes ou de l'isolation de combles, on peut noter des poses de revêtement de sol, des tracés de cour, des rénovations de locaux techniques, des poses d'équipements divers et des fabrications de mobiliers sur mesure réalisés en régie. Travaux 6

Car si la ville fait appel à des entreprises pour certains travaux, il en est qui sont l'œuvre des artisans spécialisés des services techniques communaux qui font preuve d'un savoir-faire remarquable. Travaux 7


Travaux 5Les quelques photos suivantes illustrent quelques réalisations des équipes communales, comme la fabrication de placards colorés dans le couloir de Gaston Thiébaut élémentaire, la mise en conformité de l'office à Gaston Thiébat maternelle, l'installation de petites structures sur

Travaux 1

mesure de rangement à Louis Pergaud, ainsi que l'installation d'un réseau de câbles au plafond de la salle d'évolution. On a pensé également à remplacer les dalles  obsolètes de la surface de réception du jeu de plein air dans la

cour de la maternelle Gaston Thiébaut pour les remplacer par un "tapis" conforme aux normes en granulés collés de matière caoutchoutée.

Travaux 3Travaux 4Une fois le passage de ces  spécialistes, c'est le tour des équipes des agents d'entretien qui ont fort à faire pourTravaux 2 tout remettre en ordre et briquer en profondeur coins et recoins pour des sols brillants et lumineux afin que tout soit impeccable pour le jour de la rentrée.  

Comme disent les enfants, on se voit dedans! Et c'est partout comme ça!

Alors bravo à tous pour cet investissement!

Il est à noter que le montant de ces travaux avoisine 90000 € et concerne toutes les écoles relevant du patrimoine communal, chacune ayant bénéficié de la même attention en fonction des besoins identifiés.

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 13:21

Treize jours riches en activités partagées, c'est ce qu'ont vécu quarante jeunes de quatre nationalités à l'initiative du Comité de Jumelage de Bar le Duc. Chacune des villes Griesheim (Allemagne), Gyonk (Hongrie) et Pontassieve (Italie) ont délégué dix jeunes qui ont passé ainsi de jolies vacances en Meuse avec dix jeunes Barisiens.

Le centre socio-culturel de Marbot Libé avait préparé un programme très varié, sur le thème de l'environnement et du développement durable (que ce terme est donc employé à toutes les sauces!) dans lequel chacun a pu trouver son compte, selon ses affinités: activités nautiques au Der, spéléologie, piscine, découvertes "nature"...

Ce fut l'occasion d'un bel échange hors de sentiers battus, dans des lieux où la convivialité était un challenge incontournable puisque l'hébergement en camping ou en gîte à Ancerville ou à Loisey. Loisirs partagés certes, mais aussi l'occasion de se rendre compte que la frontière n'est pas une ligne infranchissable et que tous les jeunes, quelle que soit leur nationalité, connaissent des aspirations souvent semblables et, en définitive, ne sont pas si différents!

On peut se féliciter de ce bel engagement de tous les acteurs qui ont fait de ce séjour une complète réussite, en particulier les organistateurs qui sans relâche ont beaucoup donné de leur temps et de leur investissement pour aplanir les difficultés qui se sont parfois glissées dans l'aventure pour que celle-ci soit une vraie réussite. Ils peuvent à ce jour se dire que les vacances, c'est quand même chouette!!! (ils me Echange 1comprendront!!!).

Quelques images pour illustrer le séjour: la réception officielle à la Salle des Fêtes,

Echange 17 

 

les jeunes en gîte avec la

Echange 2Echange 18Echange 3Echange 4Echange 5Echange 6Echange 8Echange 7Echange 9Echange 12Echange 10Echange 11Echange 14Echange 15Echange 16Echange 13préparation d'un repas hongrois (ainsi chaque nationalité a été représentée sous son aspect culinaire) puis en dernier lieu, le rassemblement de clôture à l'EPL Agro, qui a permis à tous de se retrouver autour d'un super buffet préparé par la cuisine centrale de Bar le Duc.

Panorama-1-bis.JPG

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 13:08

Masque Theuriet 2Le masque... beau sujet sur lequel des élèves du Collège Theuriet ont travaillé durant toute l'année scolaire, dans le cadre du PLEA (Plan Local d'Education Artistique). Ce fut l'occasion d'un parcours passionnant à travers des découvertes d'activités multiples, mobilisant de nombreux domaines d'apprentissages.

La première étape a emmené les collégiens au Musée Barrois à l'occasion d'une superbe exposition rassemblant des masques du Masque Theuriet 1monde entier et d'une découverte de nombreuses oeuvres du musée, peintures ou sculptures, ou des belles façades Renaissance de la ville...

A l'issue de cette première initiation, un travail d'arts plastiques a été entrepris, où chacun a réalisé des masques, Masque Theuriet 3mettant en oeuvre différentes techniques, du dessin au modelage, pour aboutir aux superbes réalisations aperçues lors du défilé de la Parade Masquée.

Plâtre, papier mâché ont permis d'obtenir des Masque Theuriet 4Masque Theuriet 5Masque Theuriet 6miniatures ou des moulages, lesquels ont été transformés pour donner vie à des créatures hors du commun, chacun laissant libre cours à son imagination!Masque Theuriet 14

Puis, un passage obligé par des exercices plus "intellectuels" a permis des expressions plus "scolaires": travail d'écriture pour Masque Theuriet 13expliquer la démarche entreprise pour chaque réalisation, présenter les diférentes étapes, décrire des images, commenter... le tout associé à des travaux mathématiques sur la symétrie. Masque Theuriet 8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Masque Theuriet 9

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Masque Theuriet 11 

 

 

 

 

 

 

Masque Theuriet 7Et, le point d'orgue de Masque Theuriet 12Masque Theuriet 10l'aventure, ce fut une sortie à Paris, au musée des Arts Premiers, qui a permis aux jeunes de parfaire leurs connaissances dans ce monde si mystérieux des masques!

Hormis cette ouverture culturelle, cette action a permis à chaque jeune de se valoriser et de prouver que lui aussi pouvait faire preuve de capacités de création.

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 08:05

Sans titreOui, dans une salle de classe, tout résonne... parfois de façon inopinée, de façon incongrue, de façon dérangeante pour celui qui veut travailler dans le calme et la sérénité!

Mais quand on "prend" tous ces bruits, qu'on les met en scène selon une alchimie toute d'originalité et de fraîcheur, on obtient, grâce à François Xavier Cateau, musicien intervenant du CIM, et à Morgane Klein, un spectacle original et structuré, avec des acteurs inattendus jouant d'instruments décalés! Car les trousses, les règles, les pieds et les mains savent s'harmoniser et nous transporter dans une salle de classe musicale.Sans titre 1

Pour réussir cet exercice, il a fallu en déployer (et parfois initier!) des trésors d'attention, de coordination, de respect de son voisin, d'écoute, de patience... Et si la tâche au départ, parut difficile, le résultat, cette petite prestation offerte aux parents, était vraiment à la hauteur des efforts fournis tout au long des semaines d'entraînement!

Bravo aux enfants et à la maîtresse, PLEA ThP 2Céline Ancel!

C'était une réalisation dans le cadre du PLEA (Plan Local d'Education Artistique).

PLEA ThP 1

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche