Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 13:40

Marché 1A l'ombre tutélaire de l'église Notre-Dame, le jardin de Couchot était méconnaissable ce samedi! Une effervescence sans pareille régnait sur ce petit coin d'habitude si désert! Pelouses et ombrages étaient envahis par les chalets et les stands de toutes sortes, mêlant les producteurs de plantes, les commerces de produits bio et les associations. Plus de cinquante exposants avaient donné rendez-vous à la nature, rivalisant d'attraits pour séduire le promeneur venu à la rencontre du printemps. Les décorations de jardins voisinaient avec les produits d'Afrique, les boissons et fromages bio cotoyaient les fours solaires ou les joyeux emmancheurs d'outils! Marché 17

Il y en avait pour tous les goûts, d'ailleurs, on pouvait goûter à tout, jus de fruits ou vin des Côtes de Meuse ou de Toul, confitures et miels, Munster ou Comté, pommes ou saucissons... On découvrait les soins pour la peau, tous plus efficaces les uns que les autres, les paniers d'osier ou les girouettes en zinc, les ponchos en mohair (plus trop de saison, mais on n'est jamais assez prévoyant!), les larges écharpes porte-bébés, les fleurs à Marché 6repiquer, les arbustes en containers...

Et ça bruissait de mille conversations, de mille rencontres et de retrouvailles sonores! 

Voici quelques témoignages en images... pour ceux qui en veulent plus, il faut feuilleter l'album, près de cent clichés à découvrir...

Marché 7

 

 

 

Marché 85

 

 

 

 

 

 

 

Marché 67

 

 

 

 

 

 

 

 

Marché 68

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Marché 20  

Marché 91

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marché 4Marché 26

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marché 39

Marché 28

 

 

 

 

 

 

 

 

 Marché 53

 

 

Marché 88

Partager cet article
Repost0
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 12:49

Bar-la-Ville-1.JPGConcomittamment avec le marché aux plantes, le marché bio et la manifestation des Plus Beaux Détours, les commerçants de la rue Bar la Ville ont de nouveau montré leur dynamisme en animant de fort belle façon leur quartier. Si les boutiques de la rue avaient largement ouvert et placé les étals sur le trottoir, des invités s'étaient mêlés au grand marché, présentant produits divers ou activités associatives. Les Artistes Peintres du Barrois tenaient le centre, côte à côte avec le stand de la Suzanne. Bar-la-Ville-3.JPGBar-la-Ville-2.JPG

Plus loin, un podium attendait groupes de danse et musique. La brocante organisée par le foyer socio éducatif du Collège prévert avait investi la rive de l'Ornain. Bar-la-Ville-5.JPG

Bar-la-Ville-4.JPGEt toute la journée, la manifestation,  d'une grande ampleur de par toutes ces initiatives, a drainé un monde fou, heureux de flâner par le beau soleil revenu et la chaleur retrouvée.

Comme quoi, une belle entente entre commerces et municipalité peuvent porter joie et bonne humeur!

Bar-la-Ville-6.JPGBar-la-Ville-8.JPG

 

 

 

 

 

 

  Bar-la-Ville-7.JPG      

Bar-la-Ville-9.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bar-la-Ville-10.JPG

 

 

Bar-la-Ville-11.JPG

Partager cet article
Repost0
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 13:43

Ce samedi, le quartier Bar la Ville est en fête avec la présence du Marché aux plantes et la participation des commerçants du quartier. Comme le beau temps est prévu, ce devrait

être une belle journée, pleine de convivialité et de soleil!

BLDA-BIOplantes-2010.jpgBIOMARCHE-2.jpg

 


Partager cet article
Repost0
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 17:54

Baroud 2Joli mois de mai, dit la chanson! Enfin, aujourd'hui, pas de pluie, mais un rayon de soleil pour réchauffer l'atmosphère si fraîche de ce début de mois. Et dire que jeudi de la semaine dernière, nous avions un bon 29° à l'ombre! De quoi faire tourner notre horloge interne en bourrique!

Alors, en cette fin d'après midi, il était de bon aloi d'aller à la rencontre du Baroud paysan qui déploie chaque premier vendredi du mois ses produits du terroir. A l'honneur pour cette édition, les plantes aromatiques vivaces du Jardin d'Ingrid qui s'était associée pour la circonstance à Martine qui avait apporté ses confitures, tout droit sorties de la Clé des Champs.Baroud 1

Sur les tranches de pain paysan de l'EARL de la Fête de Ménil la Horgne, les fromages de chèvre ou de brebis de Senonville, de Chaillon ou de Saint André en Barrois, étaient à la fête pour sublimer les arômes subtils des sarriette, cerfeuil ou ail des ours, pour souligner les parfums des gelées et des confitures...

Et l'on goûte ci, et l'on goûte ça, et encore un petite tranche ici, et encore une petite tranche là, et forcément, on se laisse tenter! Car Ingrid et Martine sont si persuasives! et si souriantes! Alors, on remet ça, on finit par y caler son appétit!

Baroud 10Les papilles se gavent de saveurs inconnues ou insolites, les parfums se mêlent...

On rencontre amis et voisins, on tape la causette, on respire le calme d'une soirée de printemps... Et dans son sac, un pain paysan, une bouteille de bière ou un pot de miel, un rôti  ou des saucisses, une botte de poireaux ou un kilo de pommes de terre, un paquet de lentilles ou un bocal de truffes, un fromage ou un assortiment Baroud 7

 de simples, un pot de confiture ou une bouteille d'Auxerrois, on quitte le parc, en se promettant d'être fidèle aux Baroudeurs du Goût qui  nous donnent rendez-vous du mois prochain, le 4 juin... 

Baroud 3

  Baroud 8    

Baroud 5 

 

 

Baroud 6

  Baroud 9

Baroud 4

 

 

 

 

  Dégustations, pain, fromages, herbes, confitures et gelées... un avant-goût d'été... à mettre à l'actif des Baroudeurs...

Partager cet article
Repost0
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 08:49

Nouveau baroud le vendredi 7 mai... parfums et couleurs au rendez-vous!

Tous à vos papilles pour enfin goûter au printemps!

Affiche mai

Partager cet article
Repost0
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 12:44

Baroud avril 1Sous une éclaircie prometteuse, le baroud nouveau a installé ses étals dans le parc de l'Hôtel de Ville. Mais, baroudeur du goût ne commande pas aux nuées, et ce qu'il craignait est arrivé, ou plutôt est tombé en gouttes drues sur les toiles heureusement déployées sur les pains paysans, les bières d'Argonne et les confitures du terroir. Baroud avril 2

Et bien entendu, comme le chaland n'est point téméraire, il a fui vers d'autres cieux plus accueillants! Pourtant, l'accueil est chaleureux auprès de ceux qui font des kilomètres pour proposer à notre porte de bons produits. Les légumes tout frais issus des jardins, les fromages de chèvres ou de brebis tout droit sortis des bergeries, les viandes et charcuteries des producteurs locaux ou les Baroud avril 3herbes d'Ingrid méritent mieux que ces rangs clairsemés d'acheteurs blasés et pressés. Baroud avril 4Baroud avril 8

Baroud avril 6

 

 

 

 

 Baroud avril 7

 

 

Baroud avril 5Cette édition voyait aussi trois acteurs inhabituels, à l'occasion de la semaine du développement durable. 

La Chambre d'Agriculture, Meuse Nature Environnement ou le Pays Barrois avaient déployé leur stand pour y exposer leurs actions.

Espérons tous que l'édition de mai se fera sous un soleil radieux... croisons les doigts!

Partager cet article
Repost0
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 11:49
Vieux Papiers 10Des vieux papiers... jolie expression pour les uns, peu gratifiante pour d'autres! Alors, quel sens donner à ces vieux papiers qui s'exposaient ce weekend au Hall des Brasseries? Des mémoires de cellulose étalées sur les tréteaux, on pouvait trouver des intérêts divers, selon son caractère ou selon ses manies ou ses passe-temps.
Du volume relié cuir "vieille France" à la BD "Trente glorieuses", chacun avait matière à fouiner, de l'oeil et de la main, à feuilleter et à respirer le passé, au rythme des pages jaunies et craquantes.Vieux Papiers 11
Pour qui s'intéressait à l'histoire de la région, des spécialistes en chine étaient présents, qui avaient apporté des ouvrages savants commis par des esprits lettrés, ou de simple chroniques composées par les journaleux du coin.
La littérature jeunesse figurait en bonne place, avec parfois des rapprochements étonnants, la comtesse de Ségur frôlant de sa crinoline le dos nu de Rahan, ou Jules Verne côtoyant Martine à la fête foraine...
Vieux Papiers 15Les collections, de tout poil ou de toute couleur, faisaient la joie des mordus qui trouvaient là matière à assouvir des penchants même pas coupables.
Si les cartes postales, en noir et blanc, sagement répertoriées et rangées par communes ou département, attiraient le visiteur promeneur, curieux de découvrir une image surannée de son pays natal ou de ses lieux de frasques enfantines, il en était d'autres, enrichies de fleurs aux pastels fanés, qui livraient aux yeux indiscrets des
Vieux Papiers 12 secrets d'amours éternels, envoyés avec tendresse lors de passions d'antan.
Vieux Papiers 6Des ours en peluche, aux tripes de paille et à la fourrure mâchouillée et tripotée par des bambins vêtus de batiste et de dentelle, contaient de leurs yeux éteints les confidences et les chagrins recueillis dans le sombre des lits cages.
Vieux Papiers 13Plus loin, des capsules de champagne, alignées au garde à vous, sagement posées chacune dans sa petite case, évoquaient les fêtes et célébrations, les joies et les félicitations. Maintenant figés dans le souvenir, les bulles et les chuintements des elixirs dorés, s'estompaient dans l'imagination du flâneur.Vieux Papiers 14
Vieux Papiers 2
Et à côté de ces grappes d'effluves du passé, des écrivains d'aujourd'hui, Lorrains de surcroît, présentaient leurs pages nouvelles, fleurant bon l'encre d'imprimerie, prêtes à accueillir la dédicace pour l'ami ou le parent.
Romans du terroir, romans d'amour ou historique, nouvelles insolites, contes de nos campagnes, bandes dessinées préparaient la relève pour, dans quelques décennies, rappeler le maintenant aux visiteurs du futur...
Vieux Papiers 1Vieux Papiers 15






Vieux Papiers 18










Vieux Papiers 19

Vieux Papiers 20










Vieux Papiers 5


Vieux Papiers 7









Vieux Papiers 8Vieux Papiers 9






Vieux Papiers 3Vieux Papiers 17










Vieux Papiers 4











La Société des Lettres figurait en bonne place et les curieux d'histoire locale pouvaient trouver dans les nombreuses publications un fourmillement de précisions érudites sur le passé de notre petit territoire.
Le Président de Bar Animations et toute l'équipe organisatrice, dont les bénévoles toujours dévoués, avaient toutes les raisons de se trouver satisfaits de la manifestation, n'en déplaise aux grincheux qui affirment que le prix d'entrée, 2,50 €, est trop élevé! Mais, les passionnés pouvaient y passer des heures à fouiller, à feuilleter, à regarder...
Et qu'est-ce que 2,50 €, comparé au prix d'un paquet de cigarettes, vite sublimé en fumées, ou à celui d'un pack de bière???
Partager cet article
Repost0
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 13:31
Salon 30Après les dégustations des produits meusiens, un petit tour s'imposait dans les autres pavillons pour découvrir les éleveurs qui avaient amené avec eux le plus beau fleuron de leur cheptel. Les animaux, bichonnés, au poil propre et lustré, se laissaient admirer par petits et grands, agglutinés derrière les gros derrières des bovins affalés ou les touffes laineuses des moutons nonchalants. Salon-27-copie-1.JPG
Certains, ceints du ruban républicain, regardaient les passants d'un air impavide, l'oeil indifférent à la gloire éphémère que leur plastique impeccable avait rapportée à leur propriétaire.Salon 28
Alors, les animaux meusiens? Eh bien, difficile de les croiser, beaucoup ayant regagné les fermes du département, heureux d'avoir retrouvé les verts vallons de leur vraie vie. Les concours terminés, les éleveurs avaient levé le camp et laissé sur la paille des stalles leurs rêves et leurs espoirs de médailles.
Salon 29
Nous avons pourtant déniché des moutons de race Hampshire, originaires d'Herméville en Woëvre, fourrure épaisse, museau, oreilles et pieds noirs, qui attendaient, dans une apathie de circonstance, le retour aux pâtures natales.
Salon 33Et puis, enfin, nous avons découvert, vives et alertes, enfin presque, des Prim'Holstein, d'un joli noir et blanc, en attente de leur passage le dimanche devant un grand jury. Coachées par quatre jeunes de l'EPL Agro, celles-ci étaient les derniers exemplaires du cheptel meusien sur le sol parisien.Salon 31
Pour les admirer, laissez vous aller à regarder la vidéo, un peu impudique par moments, qui nous montre ces belles, tournant obstinément le dos aux officiels qui avaient pris la peine de venir les soutenir de leurs voeux de pleine réussite!

Salon 32
L'après midi, après un jambon-potée avalé à "La Ferme Lorraine", restaurant alsacien (!) arrosé d'une bière meusienne de Remiremont (!), c'était le moment de visiter d'autres mondes. Nous avons choisi celui des chevaux et poneys, des chiens et marchands du temple animaliers.
Salon 36Salon 37








Salon 38Fournitures pour éleveurs de tout poil et de toute plume pouvaient trouver preneur... du cor de chasse rutilant à l'appareil à aiguiser qui peut durer trentrois ans à raison de trois aiguisages par jour, de la poussette pour chien au balai ramasse-tout prévu pour quarante mille kilomètres de balayage... j'en passe et des meilleures!
Salon 40
Salon 39



















Moi, j'aime bien le Salon de l'Agriculture...
N'oubliez pas de visionner la vidéo!

Partager cet article
Repost0
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 07:59
Salon 1Salon 35Vendredi, au Salon de l'Agriculture, c'était la journée de la Meuse, dont l'ilôt était niché contre le pvillon de la Lorraine. Accolé à la Région mère, le département présentait ce jour-là les produits phares qui font la réputation gastronomique de notre territoire: dragée de Verdun, madeleine de Commercy et bien sûr confiture de groseille épépinée de Bar le Duc.
Salon 2Les officiels, politiques et administratifs, étaient là pour la promotion de notre département. Si à notre arrivée, il y avait encore peu de monde dans les allées, la foule était compacte par la suite pour goûter les spécialités des régions. Saucissons et jambons, andouilles et pâtés, bonbons et pâtes de fruits, vins et bières, biscuits et autres gâteaux, le choix était large et les "huiles" venues de l'Est ne s'y sont pas trompées, dégustant à tout va, se laissant prendre au charme d'une flûte aux reflets moirés et aux bulles blondes ou d'une rondelle fumée et savoureuse. Il faut dire que les artisans de bouche savaient y faire, vantant leurs bébés avec délice et gourmandise!
Salon 3Cette tournée gustative, sans oublier quiconque, pouvait alors se terminer par l'inauguration officielle, avec la prise de parole des présidents présents, celui du Département d'abord, celui de la Chambre d'Agriculture ensuite.

Salon 5




Salon 9

La truffe se déploie...
Des Meusiens en "action", comme Vincent Salon 25Tommasi, venu de Saint Mihiel, pouvaient alors nous montrer leur savoir-faire et nous faire saliver avec des préparations culinaires originales, mobilisant des produits made in Meuse, labellisés "Meuse et Merveilles". L'espuma de Brie de Meaux aux Noix de Nantois était tout simplement divin et a fait saliver les nobles gosiers qui se pressaient devant le piano du jeune chef!
Alors, à vos lunettes et dégustez des yeux, avec les images qui suivent, ces petits Salon 11morceaux salés et sucrés de la Lorraine, parisienne d'un jour...
Salon 12





Salon 13
Salon 16
Salon 17




Salon 15



Salon 19
Salon 18




Salon 20
Salon 21

Salon 24





Salon 6




Salon 14

Salon 4




























Salon 7









































Salon 8Anne Dutriez raconte l'épépinage et d'autres s'essaient à ce délicat travail...
Salon 23Salon 26

















Pêtits pâtés en croûte...

Verrines vides... l'espuma s'est sublimé...

Salon 22



























Et une petite vidéo pour découvrir la réalisation de cet "espuma" typiquement meusien...

Partager cet article
Repost0
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 13:38
FVP10-affiche31.jpgVieux papiers, terme bien péjoratif pour les trésors mis en lumière samedi 13 et dimanche 14 mars à Bar le Duc. Pour celui qui aime se plonger dans le mystère des vieux greniers, c'est l'idéal afin de passer des heures à feuilleter et découvrir cachés dans les reliures surannées des souvenirs remontant des décennies passées.
Albums, cartes, livres ou périodiques, de même que
des collections originales, tout sera à disposition pour les curieux.
Dans le cadre de la 6ème Rencontres du Livre de l'Est, 25 écrivains et éditeurs d'aujourd'hui seront également présents, qui vous dédicaceront leurs derniers ouvrages, "made in Lorraine".

Feuilles d'hier, feuilles d'aujourd'hui...

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche