Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 13:53
"Mars qui rit, malgré les averses, prépare en secret le printemps." (Théophile Gautier)
Bientôt les beaux jours, fleurettes et pépiements d'oiseaux...
Et bientôt, un LUDOBUS nouveau!
Aménagé par des bricoleurs bénévoles, ingénieux et pleins de bonne volonté, ne comptant ni les heures ni les journées, l'intérieur du véhicule commence à prendre "forme"!
Les étagères se préparent à recevoir les dizaines de boîtes de jeux qui prendront le chemin, dans les prochaines semaines, des communes du nord meusien affiliées au LUDOBUS des PEP, Pupilles de l'Enseignement Public de la Meuse.
Animations à la clé, dépôts de jeux, le tout pour faire du jeu une autre entrée dans les apprentissages, dans tous les domaines: mathématiques, scientifiques ou littéraires.
Merci à Jean Louis et à Jeff!

Partager cet article
Repost0
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 18:26
Mercredi, la BA 113 organisait une cérémonie de remise du brevet d'Opérateur de Défense Sol-Air et avait souhaité y associer la Ville de Bar-le-Duc en tant que Ville Marraine.
Le Colonel DUPONT, Commandant de la Base Aérienne 113, et le Commandant QUILLIEN, Commandant de l'Escadron de Défense Sol-Air 05.950 « Barrois », invitaient donc les conseillers municipaux à participer à cette manifestation.

Créée officiellement en 1951, la base aérienne 113 est baptisée du nom d'Antoine de Saint Exupéry, qui séjourne de décembre 1939 à juin 1940 à Orconte, à proximité de Saint-Dizier. Depuis ce terrain, il effectue 7 missions de reconnaissance à bord d'un Bloch 174 sous la tutelle du lieutenant Gavoille.


Le Colonnel Dupont nous a présenté la base, son histoire et ses équipements. Elle abrite deux escadrons de chasse, le 1/17 Provence et le 1/91 Gascogne et l'Escadron de Défense Sol Air Barrois.
Provence et Gascogne sont les premières unités de l'armée de l'air équipées du Rafale qui permet à l'escadron de réaliser plusieurs missions comme la frappe en profondeur et la défense aérienne. Elles participent également aux missions de police du ciel dans le cadre de la posture permanente de sûreté aérienne et sont chargés de la transformation des équipages des premiers escadrons Rafale. Ce sont deux escadrons qui assureront demain seuls la mission permanente de dissuasion nucléaire aéroportée avec le couple Rafale ASMPA (Air Sol Moyenne Portée Amélioré).









Des rangées impeccables au garde à vous...

La base assure  l'instruction aux personnels navigants affectés sur le Rafale avec le Centre de Formation des Equipages, disposant de quatre cabines d'entraînement sur simulateur de vol qui permet de proposer au pilote jusqu'à 50 acteurs virtuels.

Quelles que soient les convictions que l'on peut afficher, il faut admettre que cette technologie très poussée et une technicité de haut vol (!) forcent l'admiration, même si l'on n'est pas enthousiaste par rapport à tout ce que recouvre ce domaine d'activités et d'investissements. Nous avons rencontré des hommes passionnés qui savent faire partager leur passion. Les "retraités" rencontrés sur la base ne le sont jamais entièrement, fréquentant toujours le site pour participer par exemple à l'écriture de l'histoire de la base.
















Alain et Elodie dans le CROTALE Nouvelle Génération de l'Escadron Barrois...
















Notre maire penchée sur le cockpit du RAFALE, attentive aux explications du pilote...








puis du commandant de la base pendant le repas...

















Un gâteau aux couleurs de l'Escadron
Barrois

 




On peut regretter que les dépenses faites pour tous ces équipements sont démesurées par rapport aux difficultés que rencontrent actuellement nombre des Français. Mais certains mettront dans la balance la défense du pays, d'autres l'intérêt économique... Mais c'est là un autre débat et je laisse à chacun sa liberté de pensée...
Vous en savez un peu plus sur cette base qui chaque semaine lance ces Rafale(s) au-dessus de nos têtes dans un bruit de tonnerre, des gros oiseaux malgré tout bien fragiles!
En effet, toute la science humaine embarquée, la science ne peut rien contre des cousines de chair et de sang, les grues, qui tournoient inlassablement par périodes dans le ciel pourtant si protégé de ce terrain militaire! Seul recours: des faucons dressés que l'on lâche pour disperser cette gent volatile!

Partager cet article
Repost0
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 10:45
Requalifier? Dans le domaine sportif, c'est replacer dans la course, permettre de disputer à nouveau des épreuves, des matchs... Or c'est bien de cela qu'il s'agit: une nouvelle dynamique pour un nouveau départ.
Pourquoi commencer par le quartier de Notre-Dame? Mardi soir, devant la salle pleine des Fêtes de l'Hôtel de Ville, Nelly Jaquet l'a rappelé, le commerce souffre, le coeur de ville se vide de ses habitants. Il était important de reprendre complètement ce quartier, d'abord avec un aménagement et la mise en valeur du patrimoine. C'est le coeur historique de Bar le Duc, c'est le point de départ des circuits touristiques, depuis l'OTSI jusquà la Ville Haute.
Les travaux débuteront par la cour de l'ancien hôpital pour l'aménagement d'un parking de grande capacité pour garantir des stationnements aux habitants du quartier et absorber la demande lors des futurs travaux rues Maginot et Rochelle. Les impératifs économiques imposent un échelonnement des travaux et la finalisation de l'aménagement pour l'horizon 2015.
Il ne peut en effet être question d'augmenter pour cela la fiscalité. On ne peut non plus courir le risque de plusieurs chantiers en même temps sur le centre ville, pour se garder d'une désertification des commerces de ce centre et pour préserver une qualité de vie des habitants. Un comité de suivi avec les Barisiens permettra une réflexion sur les différentes phases des travaux en cours.

C'est un projet chiffré à 11 millions d'euros, avec un subventionnement à 50% de la par des partenaires Etat, Conseil Régional et Conseil Général. Quant aux travaux concernant ce premier quartier, ils s'élèvent à 2 millions d'euros.
Voici, quelque peu spartiate, l'évocation en quelques mots du projet:
Le quartier, dont en particulier la rue Bar la Ville sera à l'image des rues places à l'italienne, avec de larges trottoirs.
La rue Excelmans bénéficiera pour sa part d'un nouvel aspect avec une voie de circulation réduite au profit de là encore de vastes trottoirs, plantés d'arbres à distance respectable des habitations.
La rue Jeanne d'Arc sera débarrassée des grilles qui cachent l'église, remise du coup en valeur et bordée d'un grand trottoir agrémenté de topiaires ou plantes médicinales.
La place de l'Office de Tourisme sera un point d'orgue, avec une succession de pas d'âne qui permettront l'entrée à Notre Dame par ce côté. Y sera recréée une symbolique des mini-jardins avec jets d'eau et bancs.
Le parking, largement arboré, gardera l'esprit de parc. Il sera bordé là encore de larges trottoirs et traversé de noues permettant l'évacuation des eaux vers le réseau existant.
Ensuite le pont Notre Dame, traité comme un belvédère au-dessus de la rivière, révèlera ce qui fait encore l'originalité du projet: l'aménagement de la place laissée libre par l'ancienne gare routière et offerte par la suite à des marchés ou des manifestations festives, une vision"pêchue et contemporaine" (dixit le cabinet d'études), avec différentes terrasses arborées, agencées en plateaux descendant vers l'Ornain... "Trop beau pour être vrai", a dit Monsieur Guérinet...
En tout cas, peu ou pas de critiques sur le projet lui-même...
Mais si, il faut y croire... D'ailleurs, moi-même, je vais de ce pas prendre fixer le présent sur carte mémoire!
Tout va s'enchaîner très vite: décision du conseil municipal en juin, appels d'offres cet été, ouverture des plis en septembre, début des travaux en novembre pour une durée prévisionnelle de 15 mois...
Partager cet article
Repost0
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 08:08
Grappes de ballons captifs qui cherchent la liberté et flottent au vent par-dessus les têtes, c'est l'image saisie quand on lève les yeux...
Déambuler dès le matin dans la douceur printanière, se rencontrer, humer les parfums des cacahuètes grillées ou des saucissons, des fars au pruneau ou des bonbons de réglisse... le tout dans un climat de détente, comme si chacun voulait profiter d'un court répit au milieu des multiples difficultés qui agitent le monde...






Ballons géants qui se retrouvent attachés aux mains des minots dans les poussettes, énormes ballons de foot en mousse flamboyante pour des parties prochaines dans les parcs ensoleillés...
Partager cet article
Repost0
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 19:24
Eh oui, des travaux à la Salle des Fêtes de l'Hôtel de Ville! Actuellement des ouvriers de la ville procèdent au changement des huisseries supérieures fatiguées de cette grande bâtisse. Plus de vent coulis s'infiltrant insidieusement et venant narguer les utilisateurs de ce remarquable édifice? En tout cas, plus par le haut, du côté parc!
Partager cet article
Repost0
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 18:56
En tout cas, les pompiers sont à l'heure! L'exactitude dont ils ont fait preuve pour la cérémonie de vendredi soir fait mentir l'adage qui veut que les Français ne soient jamais à l'heure! Prise par la circulation , les feux, et, cerise sur le gâteau, un passage de train au Pnt Biais, je suis arrivée ric et rac dans la cour d'honneur du centre de secours! Juste à temps pour assister à la remise des galons à trois pompiers de Bar le Duc.
Le sergent Berger, l'adjudant Stock et le major Maquart ont été mis à l'honneur.
La fanfare, d'une verve remarquable, a donné à l'assistance quelques échantillons d'une musique bien entraînante et bien tonitruante sous la voûte du grand hall habituellement réservé aux véhicules. On sentait vraiment toute l'allégresse et le plaisir de jouer. La bâtisse départementale en a vibré de contentement, mais, si elle a tremblé sur ses bases, elle est restée debout, tout au moins, encore pour cette fois!
Toutes nos félicitations aux nouveaux promus!
Partager cet article
Repost0
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 16:01
Et voici pour juger du rayonnement et de la présence de la Meuse à l'étranger, une découverte faite par ma fille et sa petite famille au Canada, à Québec plus exactement. Dans le cadre du Carnaval de Québec, les Plaines d'Abraham se transforment en un gigantesque musée à ciel ouvert où des sculpteurs de toutes les régions du monde viennent donner vie aux blocs de neige. La sculpture sur neige est inscrite dans les mœurs des Québécois depuis fort longtemps.
A l'occasion de cet International de Sculpture sur Neige de février 2009, des Meusiens du canton de Fresnes en Woëvre ont réalisé une oeuvre superbe appelée "Floraline, fleur de neige"... et d'après l'affichette, sous l'égide du Conseil Régional de Lorraine, du Conseil Général de la Meuse et de la CODECOM de Fresnes.
































Partager cet article
Repost0
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 19:11

Lundi, à Benoite-Vaux, avait lieu l'assemblée générale de la FDSEA. Arrivée pendant l'intervention du préfet de la Meuse, au moment où il évoquait la loi sur l'eau qui interdit aux agriculteurs situés près d'une source de captage d'utiliser tout produit chimique ou organique. Regrouper les captages est une éventualité évoquée par le représentant de l'état. Le sujet de la chasse reste épineux, avec un nombre de bracelets octroyés qui ne correspond pas avec un nombre correct de sangliers tirés. Des tirs administratifs pourront être mis en place en mars pour contrer leur prolifération.
Après le départ du préfet, les débats ont repris autour de la dérégulation européenne. N'étant pas spécialiste de la question agricole, et loin s'en faut, je ne peux guère que vous retracer la trame du sujet, et avoir compris que ce désengagement produit des effets inquiétants avec des prix fluctuants des matières premières. De même, le Droit à Paiement Unique semble préoccuper également les agriculteurs.
Philippe Mangin, président de Coop France a rappelé que si le déficit commercial de la France s'élève à 55 milliards d'euros, l'agriculture et l'agroalimentaire français enregistrent un excédent de 9,5 milliards d'euros. Ajoutant que si les petites coopératives agricoles parviennent à se regrouper, elles seront plus puissantes pour mieux investir dans l'agroalimentaire, pour mieux rééquilibrer les marchés agricoles et stabiliser les prix.
Partager cet article
Repost0
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 19:33
Vendredi, en préfecture, ont été accueillis des nouveaux citoyens français, naturalisés après avoir satisfait aux diverses conditions requises par la loi. A Bar le Duc, nous comptons parmi nos nouveaux compatriotes Dilek, Anna Wanda, Niyazi, Michaël et Ozlem. Sous le regard bienveillant de Marianne, Monsieur le Préfet a rappelé les engagements liés à la nationalité française. Puis les notes de la Marseillaise ont retenti dans le grand salon pour sceller ces liens nouveaux. Bienvenue à tous!
Partager cet article
Repost0
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 18:54
Lundi, je me suis rendue aux Restos du Coeur pour la 2ème fois de la saison. Et là, j'ai pu constater, que la situation est loin de s'arranger... De plus en plus de bénéficiaires... On arrive à plus de 150 familles aidées. Des familles en détresse, qui cherchent travail et insertion dans cette société de plus en plus difficile à intégrer d'une façon décente. Des p'tits bouts dans les poussettes, qui connaissent déjà la précarité...
J'ai pu converser avec un jeune père de famille, qui après des années galère, tient enfin un projet professionnel bien solide et qui espère par la formation qu'il a choisie réaliser un beau challenge pour lui et sa petite famille. Il pose un regard très aiguisé sur ce monde qui nous entoure et l'organisation qui tourne autour de la demande et de l'offre d'emploi, la formation et les délais qui grèvent souvent la moindre volonté de sortir du marasme actuel.
J'ai recueilli les confidences de cette dame, licenciée, et à qui on ne propose que des emplois hors de Bar le Duc, alors qu'on sait très bien qu'elle n'a ni permis ni voiture...
J'ai vu la détresse de celui qui dépose CV sur CV sans espoir de réponse...
Comment mettre en adéquation offres et demandes, en respectant le demandeur, comment proposer des formations validantes et susceptibles de déboucher sur un métier durable...
Ce matin-là, pour fêter la nouvelle année, le son de l'accordéon de Sylvain Kempf faisait valser les coeurs... Et ce matin-là, comme tous les jours où les Restos sont ouverts, café et brioche attendaient les bénéficiaires, les conversations allaient bon train, et il faisait bon se retrouver dans la chaleur du local...
Et la noria continuait, chacun prenant sur lui mais digne, devant frigos et étalages remplis de cette si précieuse nourriture, qu'il est tellement difficile de se procurer, quand on est sans travail...

Un petit air d'accordéon, des bénévoles sans qui rien ne serait possible... Et Coluche qui veille... Que dirait-il, en voyant que tant d'années après, la société française n'a toujours pas été capable de mieux faire?
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche

Archives