Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 10:25

Abonnée à la lettre électronique de la 'Gauche par l'exemple", je me permets de répondre par ce message ouvert à "G. Amard", qui la diffuse, sûrement avec fierté et délectation...

Monsieur ou Madame Amard, (si vous existez "en vrai", comme disent les enfants) bonjour,

C'est toujours avec un certain esprit de sidération que j'accueille vos lettres d'info, initiées par une association d'élus de gauche, que vous avez eu la bonne idée de dénommer "La gauche par l'exemple". Un titre qui permet d'augurer des positions constructives, des idées pertinentes, avec une dimension de qualité intrinsèque leur permettant d'être reprises tout au moins en partie par le gouvernement. Je les lis donc toujours avec attention, pensant, naïvement sûrement, que je vais y trouver encouragements, propositions honnêtes et de bon aloi.

Et aujourd'hui, je suis gâtée! L'exemple proposé veut que l'on s'y attarde quelque peu. L'indigence des propos que vous soumettez à vos lecteurs me laisse pantoise... Aucune imagination, hormis celle calquée sur les contre vérités reprenant les litanies entendues à longueur de journée. Bel exemple!!!

Et tout et son contraire pour enfumer le citoyen! Je relève dans ce ramassis, ce fatras, et si j'osais, ce "foutras", " Les enseignements dispensés doivent être les mêmes sur tout le territoire de la République, le temps scolaire aussi." Une vérité incontestable, et qui est bien garantie par les nouvelles dispositions. Temps scolaire et enseignements restent de la prérogative de l'Etat.

Elus du parti de gauche, décillez-vous les yeux, dégagez-les de la boue quelque peu nauséabonde qui obstrue vos paupières, et reprenez votre bâton de pourfendeur des injustices (je n'ose utiliser l'expression bâton de pèlerin, qui serait encore mal interprétée!) pour que cette réorganisation du temps scolaire soit, au contraire, synonyme de réussite pour nos enfants. Qu'auriez-vous lancé comme diatribe à l'adresse de ce gouvernement s'il n'avait contraint les collectivités à assurer l'accueil jusqu'à ce fameux 16h30... ?

Les élus du parti de gauche se sont-ils manifestés vent debout quand la semaine est passée à 4 jours? Les élus du parti de gauche se sont-ils élevés contre ces 3 heures à assumer par les familles?

Alors, basta, on abroge! et on fait quoi pour que ce ré-étalement des heures d'enseignement dont tous les spécialistes reconnaissent le bien-fondé se passe au mieux?

S'opposer sans jamais accompagner, démolir sans jamais construire, dénigrer sans jamais proposer, telle est certainement la devise du parti de gauche, en tout cas celle qui semble sous-tendre son existence. Une gauche, à laquelle je me refuse, aujourd'hui, à mettre une majuscule. Une gauche qui ne semble travailler qu'à l'échec de celle au pouvoir, une gauche qui ne paraît exister qu'à la lumière d'actions de désinformation et de démolition de tout ce qui est entrepris pour redresser le pays laissé dans un champ de ruines, une gauche qui pour trouver une légitimité accompagne sans vergogne tous les corporatismes, une gauche à bout de souffle, à bout d'idées crédibles, une gauche qui semble oublier les principes de solidarité...
Ce n'est certes pas le parti de gauche qui permettra d'avancer dans ce pays! 

Alors, bon dimanche à vous et à tous les élus de ce parti de gauche, dans la douceur d'un feu de bois, partageant bonne pitance et caressant votre chat ronronnant, avec le sentiment "benèze" (patois saintongeais) sous des dehors frondeurs, d'avoir œuvré pour le bien des petits Français.

Cordialement

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche