Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 19:14

Le wagonLe prix Jean d'Heurs 2011 a été remis à Saint Mihiel à Arnaud Ricker pour son roman "Le wagon". Descente aux enfers, atmosphère de cauchemar dans un wagon en route vers Auchwitz... Décidément, les sujets ne varient guère... Certes le livre a été désigné par près de 200 lecteurs fréquentant les bibliothèques, sous l'égide de la Bibliothèque Départementale de Meuse. Mais, sur trois romans proposés, deux mettaient en scène la deuxième guerre mondiale.

Le prix Jean d'Heurs est un prix récompensant un roman historique, mais sans remettre en cause la qualité de l'ouvrage, on peut souligner que l'histoire de notre pays ne se réduit pas à ces années de tragédie. Les Sentinelles 1

Déjà l'an dernier, le roman primé avait pour sujet cette même époque. "Les sentinelles" de Bruno Tessarech évoque ceux qui savaient, ceux qui refusaient de croire, ceux qui n'ont pas voulu intervenir...

Les élèves de 3ème des deux collèges de Montiers sur Saulx et Saint Mihiel ont mis en voix quelques passages du roman, prix 2010, dans une mise en scène de la Compagnie Azimuts.

Les Sentinelles 2Les Sentinelles 4Se glissant dans les costumes des victimes de la Shoah, ils ont lu de larges extraits après avoir en classe travaillé et sur le roman et sur les évènements contextuels.

Les Sentinelles 7Les Sentinelles 6Puis les deux auteurs primés ont échangé avec la salle,  permettant de mettre en Les Sentinelles 5lumière les différents ressentis issus de la lecture du roman 2011.

Les Sentinelles 3


Partager cet article

Repost 0
Published by Diana ANDRE - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche