Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 12:20

Manif 4 23 septembre 2010

Photo Est Républicain

Pauvre République, celle qui fut bafouée jeudi dernier! Lors de la manifestation contre le projet de loi concernant les futures retraites de millions de Français, un défilé de plusieurs milliers de personnes a parcouru les rues de Bar le Duc, sans débordement, dans le calme. Toutes les générations étaient représentées, depuis les petits dans les poussettes jusqu'aux anciens, qui en avaient vu d'autres.

A l'arrivée sur la place Reggio, une double haie de barrières attendait les manifestants. Lors de la dernière édition, celle-ci avait été renversée. Manif-2-23-septembre-2010.JPGAlors, cette fois-ci, l'assemblage avait été réalisé dans les règles de l'art... des spécialistes parisiens ayant fort judicieusement fait partager à leurs homologues de province leur expérience en matière de liaison métallique et d'enchevêtrement imprenable, d'ailleurs Vauban lui-même n'aurait rien trouvé à redire.

Et pour compléter le paysage, se tenait derrière un alignement de CRS (venus tout spécialement de Tours, apprend-on par l'Est Républicain!) en tenue d'émeute, attendant la "horde" de pied ferme.

Toute cette protection sécuritaire semblait déjà surréaliste.

A partir de là, les évènements se sont enchaînés et déchaînés. Sirènes et fumigènes... premier essai de prise de parole par les organisations syndicales... mais pas moyen de Manif-1-23-septembre-2010.JPGpoursuivre...

Premiers jets de lacrymogènes conntre les manifestants les plus avancés, hochant les barrières... premier recul... le service d'ordre syndical, gazé lui aussi, se trouve débordé...

Et ce fut alors l'escalade... les gaz ont rapidement atteint ceux qui pourtant avaient pris soin de rester éloignés... plusieurs jets se sont alors succédé... la brèche ouverte dans la muraille qui devait être pourtant indestructible a servi... pour des assauts des forces de l'ordre...

C'est ainsi la seule réponse de l'état à ceux qui manifestent leur désaccord avec la loi proposée...

Si effectivement, la préfecture est un lieu "sacralisé" symbole de la présence de l'état, c'est aussi un haut lieu où le respect de la République et de ses principes devrait être "souverain. Liberté, Egalité, Fraternité, que d'exactions et de débordements commet-on en ton nom!

Où est le dialogue? Est-ce la meilleure façon de faire entériner la loi?

Les personnalités politiques de gauche ont été reçues à leur demande par Monsieur le Sous-Préfet de Verdun, afin de faire cesser l'inutile engrenage de violence. Aucune explication plausible pour justifier une telle réaction de la force publique, et surtout pas celle, servie avec aplomb, du défaut de maîtrise de la part du service d'ordre des organisations syndicales.

Ne devra-t-on pas alors s'étonner d'un durcissement du conflit, oppposant ceux qui gouvernent à ceux qui ne sont ni écoutés ni entendus?

Manif-5-23-septembre-2010.JPG

Pour illustrer ce triste et lamentable épisode, je joins cette lettre d'une maman révoltée:

Je tiens à réagir avec force contre les mesures de dispersion qui viennent d'être prises contre les manifestants du 23 septembre sur la petite place de la petite ville de province tranquille que j'habite depuis que j'y suis née... Bar le duc ou Tienanmen ? La police a dispersé la foule avec des gaz lacrymogènes ... obligeant la maman que je suis à courir en poussant sa poussette pour éviter que mon fils de 3 ans ne soit intoxiqué. En tant que citoyenne, j'ai HONTE. En tant que maman, j'ai PEUR. Je suis allée manifester mon angoisse de l'avenir , et cette angoisse n'a fait que grandir face à ce que j'ai vu aujourd'hui.

Bar le Duc, Meuse, 17000 habitants. La manifestation se regroupe devant la préfecture...les volets se ferment...les policiers se casquent. Ils tirent. Mouvement de foule. Mamans avec des poussettes, jeunes enfants sur les épaules des papas, des jeunes, des moins jeunes...tout le monde a les yeux qui piquent, tout le monde tousse, et le centre ville est envahi par les gaz. Où sommes nous ? Dans une République avec ses belles valeurs que j'essaie au quotidien d'inculquer à mes 3 fils ? Dans une " démocratie ", où l'on veut empêcher le peuple de s'exprimer ?

COMMENT peut-on donner l'ordre de tirer des gaz sur une foule inter-générationnelle, où les plus anciens côtoient les plus jeunes dans un même élan de SOLIDARITE ? COMMENT, madame la Prefète, avez-vous pu prendre une telle décision ? Il n'y avait pas de DANGER. Le DANGER, il aurait pu venir de ce mouvement de panique qui a soufflé ...le DANGER, il est venu des forces de l'ordre dont certains contemplaient, narquois, et souriants, le spectacle de toutes ces personnes âgées ou plus jeunes courir comme des lapins à travers la petite- ville- où -il -ne- se- passe- jamais- rien... C'était marrant, non ? Au moins, comme ça, ils ne reviendront plus ! Eh bien, NON ! Je reviendrai ! Autant qu'il le faudra ! Je ne veux pas de ce monde là pour mes trois enfants. Au delà du débat sur les retraites, ce que j'ai vu aujourd'hui dans ma petite ville tranquille, c'est la preuve affligeante du mépris de ce que pense le PEUPLE. J'en ai HONTE. Et il faut que cela cesse.

Véronique Bancel

Maman de 3 enfants

Bar le Duc, Meuse

Ne pas hésiter à regarder et à diffuser largement la vidéo tournée lors de cette manifestation, dans l'article Dérapages... CRS à la lacrymo facile...

Partager cet article

Repost 0
Published by Diana ANDRE - dans Coups de gueule
commenter cet article

commentaires

séverine andré 24/09/2010 21:12


je suis choquée de voir ce qui se passe dans cette ville si tranquille. Autrefois lycéenne en ces lieux j'ai participé à de nombreuses manifestations, jamais ces manifestations n'ont "dérapé",
jamais les forces de l'ordre (ou du désordre en l’occurrence !) n'ont été envoyées sur des enfants, des adolescents, des personnes âgées ... Mme le préfet devrait effectivement avoir honte, les
manifestants doivent rendre publique ce simulacre de démocratie, dénoncer ces agissements dignes d'un autre régime ; la presse (si elle n’est pas encore complètement aveugle dans notre région) doit
se faire l’écho de ces faits. Pourquoi s'offusquer du traitement infligé aux manifestants chinois, des persécutions subies par des peuples éloignés, quand, en france (qui ne mérite pas de majuscule
dans ce cas) le droit à la grève, à la manifestation acquis de haute lutte est bafoué de la sorte.
J’espère qu’à l’instar de son marionnettiste de président, Mme le préfet y pense en se rasant le matin …


Boiteux 24/09/2010 15:25


Après le premier assaut, je n'ai pas pu m'emp^cher d'aller dire deux mots à nos policiers.
J'ai donc traversé le no man's land et me suis approché des barrières et j'ai crié ma colère en disant plusieurs fois:"C'est scandaleux, ce que vous faites" et j'ai pris un jet en pleine
figure.

Il faudra donc revenir masqué, mais c'est interdit§

J'ai bien apprécié la lettre de cette maman que j'avais vue complètement désemparée.

Amicalement.

Guy


Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche