Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 07:51

Hier soir, nous avons décidé, à l'unanimité, d'honorer Jean Bernard, maire de Bar le Duc pendant vingt-cinq ans, en donnant son nom au stade de Marbeaumont et à la rue qui y mène.

Qui, des Barisiens n'a pas connu ou entendu parler de Jean Bernard? Moi-même, j'ai encore le souvenir de mon professeur d'allemand au lycée Poincaré, éminemment respecté, sachant respecter et écouter.

Alain Burnel, conseiller municipal, qui a travaillé avec Jean Bernard et siégé au conseil municipal lorsque celui-ci fut maire, a rappelé son souvenir aux conseillers actuels.

"Madame le Maire, les Barisiens vous sauront gré de donner le nom de Jean Bernard à une rue et à un équipement majeur de BAR LE DUC, en dépit des années passées depuis son départ.

Seul élu de cette assemblée à avoir siégé à ses côtés en tant qu’adjoint pendant 18 ans, il m’est toutefois difficile, voir ambitieux de vouloir résumer les multiples réalisations que Jean BERNARD a su conduire pendant 25 ans pour transformer notre ville, je n’en citerai donc que quelques-unes.

Il la dota d’une véritable politique d’urbanisme. C’est sous sa conduite que fut achevé l’aménagement de la côte Ste Catherine. Nous lui devons notamment le secteur sauvegardé à la Ville Haute, la création des lotissements de la Chênaie, du Petit Juré … Il a également engagé les dossiers actuels de restructuration du centre ville, la création de la ZAC de la Fédération…

La politique sociale très volontariste qu’il a menée s’est traduite par le développement spectaculaire du CCAS, passé de 3 à 120 salariés avec la création ou la transformation des maisons de retraite, du centre de soins infirmier et la signature de la 1ère convention en Lorraine de maintien à domicile des personnes âgées, tandis qu’une politique culturelle ouverte au plus grand nombre se mettait en place avec notamment la création de l’Action Culturelle du Barrois et du Centre d’Initiation Musicale.

Une véritable politique sportive a vu le jour avec la création de l’OMS et la quasi-totalité des équipements sportifs actuels ont été réalisés ou rénovés: piscine couverte, stade à la côte, piste et tribune à Marbeaumont, les gymnases, etc…

En luttant pour le désenclavement de notre secteur économique, il est à l’origine de la création du contournement de la ville, de la mise à 4 voies de la RN 4 et il a su faire reconnaître notre gare comme départ d’une ligne TGV de rabattement, afin de maintenir au mieux notre desserte ferroviaire.

Son grand souci de défense du service public l’a amené à faire prévaloir la nécessité de la construction et de l’aménagement du nouveau centre hospitalier.

N’oublions pas non plus le jumelage avec GRIESHEIM dont Jean BERNARD a été l’initiateur et qui permet d’entretenir des relations de qualité entre les populations de nos deux villes depuis plus de 30 ans.

Parti dans la discrétion le 3 juillet 2004, il est juste de se souvenir du parcours et de la personnalité de celui qui a dirigé notre cité pendant 25 ans, la marquant d’une empreinte indélébile.

Jean BERNARD, c’était le socialiste qui fit cinq mandats consécutifs de Maire (1970 - 1995), fut Député de la Meuse à 2 reprises (1973 – 1978, 1981 – 1986), Conseiller Général de Bar-Nord (1973 – 1992) et Conseiller Régional pendant près de 20 ans, jusqu’à 1992.

Un homme qui à l’heure de la retraite politique, confiait « J’ai accompli mes mandats sans jamais mettre mon drapeau dans ma poche. Tout au long de ces années, j’ai cherché à défendre les plus faibles par delà les idées »

Homme de conviction, respectueux de chacun, quelques soient ses convictions, il n’imposait jamais rien aux autres. Il déclarait n’avoir jamais porté préjudice à quiconque, même à ses adversaires.

Il a fait la preuve qu’en politique, on pouvait réussir en honnête homme. Il avait cette éthique, cette intégrité et cette rigueur qui ne l’ont pas empêché d’agir et à l’heure où on assimile trop souvent les politiciens aux coups tordus, cette conduite est exemplaire !

Beaucoup se souviennent de lui comme étant un homme simple, apprécié de la population et des personnels municipaux, que les marques honorifiques reçues n’avaient pas changé (ordre du mérite de la RFA, puis la nomination comme chevalier de la Légion d’honneur française).

Il aimait rencontrer, saluer et écouter tout le monde avec attention.

Jean Bernard appréciait le sport et notamment l’athlétisme et le football. Il assistait fréquemment aux compétitions, appuyé sur la main courante du stade de Marbeaumont où il devisait avec ses amis… Beaucoup s’en souviennent encore

Pour toutes ces raison ce stade portera désormais son nom : Jean BERNARD"

Partager cet article

Repost 0
Published by Diana ANDRE - dans Coup de coeur
commenter cet article

commentaires

BERNARD 17/07/2010 22:39


je vous remercie d'honorer la mémoire de mon père, par cet article qui m'a touché; le respect de son intégrité, son honnêteté en politique comme dans sa vie, sa simplicité
j'espérais, un jour qu'on l'honore simplement en lui donnant le nom d'une rue ou autre C'est fait Merci
Dominique Bernard - sa troisième fille


Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche