Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 09:14

Ce lundi ont été installés dans la salle des fêtes de Tronville les nouveaux conseillers communautaires de la Communauté d'Agglomération. Une nouvelle étape pour cette jeune structure, née par certains moments au forceps. On peut dire que ce fut une belle entreprise que de créer de toute pièce une communauté rassemblant autant de territoires d'horizons et/ou de cultures différents. Pourtant certains désaccords, dont le tout dernier sur le prix de l'eau à Nançois, ont laissé des traces que l'on espère gommées pour faire avancer le sud meusien. Car c'est le challenge qui s'ouvre aujourd'hui: faire de cette agglomération un territoire attractif, avec une économie solide qui donnera envie aux décideurs comme aux citoyens de s'y installer.

Un nouveau président, Bertrand Pancher, a pris les rênes de ce territoire. Il se garde de tout triomphalisme... car  "A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire"... Serait-ce à dire que la victoire fut facile? Certes, les élections municipales sont passées par là, entraînant un changement de majorité... un seul candidat qui semble faire consensus...

Le président a voulu pour cette nouvelle agglo un bureau ouvert à tous, représentatif de toutes les communes, des petites, des moyennes ou des grandes. Se refusant à proposer des fonctions de vice-présidents à des membres issus du bureau municipal de la ville chef-lieu, la liste des vice-présidents s'en trouve donc plus éclective, certains opposants d'hier se retrouvant aux premières loges... ce qui est de bonne guerre! Mais il est à noter que les cinq conseillers délégués sont quand même, pour quatre d'entre eux, issus du conseil municipal de Bar le Duc... faudrait quand même pas rigoler...

Une miette (suppléance dans un syndicat des eaux) laissée à l'opposition barisienne témoigne en tout cas de la volonté de la nouvelle majorité d'avoir les coudées franches pour une nouvelle gouvernance. Car c'est peut-être aussi le style de gouvernance mis en place par l'ancienne majorité qui a faussé la donne au cours de la mandature et ouvert une boîte de Pandore qui ne demandait qu'à s'épancher. Même si cette gouvernance était apparemment élargie, elle semblait intransigeante, ne laissant guère de place à l'expression de différences ou à des propositions alternatives à celles prises en petit cercle.

Souhaitons que les élus "de base" au sein de cette agglomération auront l'occasion de discuter et de débattre des rapports proposés au sein de vraies commissions dédiées. Espérons, pour le bien de tous les citoyens, que se déroulent de sains débats qui se nourriront de l'expression de chacun.

Mais l'attention reste également suspendue aux premières décisions prises qui, je l'espère, n'iront pas à l'encontre de celles qui ont procédé à la naissance de projets de bon sens, je pense en particulier à l'implantation de l'EHPAD en centre ville et à la délocalisation du hall des Brasseries vers la Grande Terre. Car aucune collectivité, soucieuse du bien-être de ses citoyens, n'implante une telle structure au sein même d'un cœur de ville... J'ai entendu également cette allusion quant au choix à faire en ce qui concerne les zones économiques... je pense à la zone artisanale de Robert Espagne, qui n'a que trop longtemps attendu un aménagement promis depuis des décennies et qui ne doit pas pâtir de décisions tranchées dans le vif.

Partager cet article

Repost 0
Published by Diana ANDRE - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche