Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 13:58

1111010 gQualifiée de vieille dame par son président Jacques Hospital, l'Association Philatélique Meusienne tenait son assemblée générale dimanche salle du Terminus à Bar le Duc.

Vieille dame certes, mais qui a vaillamment traversé un premier siècle, portée par l'enthousiasme certain et l'attrait que présentait le timbre, mais entamé un deuxième sous des auspices moins favorables.

Forte de ses 95 adhérents qu'elle voudrait toutefois plus nombreux, elle essaie de passer le cap de bonne façon.

Les difficultés rencontrées? Elles sont de plusieurs ordres, pêle-mêle la prolifération des timbres, le passage à l'euro, la désaffection des jeunes...

Un certain malentendu semble s'être installé entre La Poste, vieille dame elle aussi mais qui s'est positionnée sur d'autres champs. Ainsi, dans les bureaux de poste, ne sont plus exposés ces si beaux timbres qui faisaient rêver et donnaient envie d'acheter... Pourtant ils sont nombreux ces nouveaux 1110090 gtimbres, trop peut-être et surtout ne sont disponibles que sur internet... Si trop de timbres tue le timbre, comme le dit le président, le fait de ne pouvoir les visualiser et les obtenir de suite, décourage sûrement. Le virus de la collection s'en trouve émoussé...

1110022Les journées dites "Premier timbre" sont devenues également un souci, puisque la règle est devenue draconienne puisque la Poste refuse désormais deux cachets "premier jour" le même jour à deux endroits différents du département. Ainsi le collector rassemblant les spécialités meusiennes, dragée, madeleine et groseille a-t-il vu le précieux cachet localisé ailleurs qu'à Bar le Duc.

De même, le collectionneur qui désirerait acquérir tous les timbres émis en France doit-il débourser une somme conséquente... L'arrivée sur les rang d'un 101ème département semblerait paradoxalement ne pas arranger les choses, puisque Mayotte ne va pas éditer moins de vingt-trois timbres... à l'instar du seul département autorisé à émettre (Saint Pierre et Miquelon).1110482 g

Mais l'amertume, même si elle reste sous-jacente, se dissipe quelque peu quand on évoque l'année qui vient.

Car l'association doit progresser et saisir toutes les occasions programmées.

Les 17 et 18 juin sera lancé un collector "vélo", bloc de six timbres sur lequel figurera le célèbre vélocipède des Frères Michaux. Vente anticipée avec oblitération qui se fera certes au Conseil Général... mais l'association, même si elle se sent dessaisie de la manifestation, se doit d'y faire non pas figuration mais y tenir sa place en se positionnant avec la force de ses adhérents.

Il y a encore dans la série "La France comme j'aime" le collector  décliné dans "La Lorraine comme j'aime"avec la Suzanne et un timbre sur Varennes...

Il fut un temps ou un projet de timbre sur le quartier Renaissance de la ville de Bar le Duc avait été présenté au comité national de sélection mais n'avait pas été retenu...

Il fut un temps où sortirent les précieuses vignettes représentant les Côtes de Meuse, la Vallée de la Saulx, Saint Mihiel... il fut un temps où la Meuse avait un ministre des Postes...

En attendant, l'association réfléchit pour être présente à plusieurs manifestations... Foire aux Vieux Papiers, Festival Renaissances... mais tout a un coût...

Alors, une des solutions de "revitalisation" passe par l'initiation portée auprès des jeunes... à réfléchir... car il est bien évident que comme dans toutes les associations, le plus difficile est de trouver la relève... des pistes sont à inventer!Timbres violences faites aux femmes

Pour terminer ce tour d'horizon, les collectionneurs présents ont pu écouter le petit exposé de Michel Peudon, ancien directeur de la Poste, nous raconter des anecdotes savoureuses extraites du livre qu'il a, à la veille du déménagement des archives de la Poste de Bar le Duc, coécrit avec Sandrine Marchal en 2001, intitulé "Histoire de la Poste en Meuse" et devenu introuvable, hormis chez les bouquinistes. Composé de nombreux témoignages et des recherches effectuées dans tous les bureux de poste meusiens, il retrace en 330 pages plus de cent ans du quotidien de nos célèbres facteurs qui sillonnaient les routes et les chemins de notre département.

Partager cet article

Repost 0
Published by Diana ANDRE - dans Associations
commenter cet article

commentaires

Pascal Raulet 12/12/2011 14:42

Depuis peu notre association a créé un site web sur les timbres et les oblitérations de la Meuse:
http://asso.phil.meusienne.free.fr
cordialement.

OSWALT Michel, secrétaire de l'APM. 11/02/2011 14:12


Bravo pour votre article sur la Philatélie. J'espère qu'il sera lu par de nombreuses personnes et qu'il suscitera des vocations et de nouvelles adhésions à notre Association.
Cordialement.


OSWALT Michel, secrétaire de l'APM 11/02/2011 13:55


Bravo pour votre article sur la Philatélie. J'espère qu'il sera lu par de nombreuses personnes et qu'il suscitera des vocations et de nouvelles adhésions à notre Association.
cordialemenr.


Pascal Raulet 06/02/2011 22:24


Juste pour la vérité historique, les Michaux inventeurs du vélocipède à pédales n'étaient pas frères mais père et fils. Cordialement


etienne 06/02/2011 20:53


Merci et de ton envoi et de ton article très fouillé. Je m'aperçois que tu as dû prendre des notes...
Je me permets d'envoyer ton article à quelques amis philatélistes.
Salut et fraternité!


Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche