Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 08:59
A l'heure où est instituée la taxe carbone, sensée selon ses initiateurs contribuer à sauver notre planète des dangers environnementaux qui la guettent, notre département s'est engagé sur le chemin d'une Nouvelle Ruralité.
"En Meuse, vivez une Nouvelle Ruralité"
Tel est le slogan choisi par le Conseil Général à la Foire de Verdun pour montrer "comment le département est en train de transformer ce qui était hier, considéré comme une faiblesse (ruralité, éloignement des centres urbains, peu d'industrie, département agricole...) en véritables atouts pour l'avenir de notre département et éléments de fierté et de richesse pour pérenniser notre identité [...] De nouvelles manières d'habiter en Meuse et d'y construire de nouveaux modes de vie."
Tout à fait d'accord, Monsieur le Président, sur les objectifs... Merci Monsieur le Président, cela va mieux en l'écrivant...
Alors, en ce qui concerne cette transformation,
voyons un peu ce que nous propose un cabinet rétribué à prix d'or pour nous concocter un schéma des transports,
que le groupe de gauche s'est refusé à cautionner.
Un schéma des transports donc,
conçu rien que pour la Meuse, (petite veinarde!), et promis, on n'a pas copié sur d'autres départements... on n'est pas comme ça... nos émoluments sont garants d'une absolue perfection dans la réflexion, dans la connaissance du terrain (si, si!) et en toute indépendance...
Je vais vous évoquer la situation dans la vallée de la Saulx, situation que je connais particulièrement bien.

***Dorénavant les villages ne bénéficient plus d'une ligne régulière susceptible de prendre en charge les usagers, mais disposent d'une ligne à la demande. Ce transport doit être commandé la veille au soir avant 17h00 pour le lendemain.
Soit... c'est une solution... mais quand on regarde les horaires, on voit que le seul passage obligé du véhicule se fait à 8h43 à Robert Espagne par exemple... très pratique pour les salariés qui commencent à 8h00 à Bar le Duc... pour le retour du matin, c'est aussi convaincant... le car part de Bar le Duc à 12h00... pratique aussi quand on quitte son travail à 12h00... donc pour se rendre au travail, on prend sa voiture personnelle, si on en a une...
L'horaire de passage le matin est pratique pour les rendez-vous médicaux, le marché... soit...
Mais pour celui de l'après-midi... passage à 13h49 à Trémont, correct me direz-vous, d'accord, mais pour le retour... départ de Bar le Duc à 19h10... que pensent les personnes âgées de cet horaire si tardif?
C'est ça la Nouvelle Ruralité voulue par les élus de la majorité du Conseil Général de la Meuse!
*** A la plate-forme de la gare routière lundi, une ado désemparée nous interpelle, nous demandant où est le car pour Lisle en Rigault? Elle est en stage aux Ecuries de Jeand'Heurs... plus de car, ma pauvre, et même pas la possibilité du transport à la demande, dans ce sens-là, à cette heure-là, ça n'existe pas...
C'est ça la Nouvelle Ruralité pour les élus de la majorité du Conseil Général de la Meuse!
Si on veut que le transport à la demande soit efficace, dispense de prendre sa voiture et réponde vraiment aux besoins de la population rurale, encore faudrait-il une offre d'horaires plus riche et plus réfléchie.
*** Autre situation: j'habite à Beurey sur Saulx, mon fils est en apprentissage à Saint Dizier, l'an dernier, il prenait le bus sans problème. Aujourd'hui, plus de ligne régulière, pas de transport à la demande dans ce sens... je prends ma voiture, car j'ai la chance d'en posséder une, j'ai la chance d'être pour le moment disponible et je l'emmène jusqu'à Saudrupt, là où la seule ligne régulière du secteur existe encore... et comble d'ironie, je paie le ticket 4 € alors que l'an dernier je payais 3 € et que je ne sortais pas ma voiture... Résultat: je brûle du carburant, que je vais payer plus cher "because" taxe carbone, je paie 2 euros de plus par jour (eh oui, il faut bien revenir... dans cette douce vallée de la Saulx...). Il est évident que tout ça, c'est bon pour la planète et pour le porte-monnaie...
C'est ça la Nouvelle Ruralité voulue par les élus de la majorité du Conseil Général de la Meuse!

*** Réponse du service des transports: lors du vote du nouveau schéma des transports, les élus (je rajoute les élus de la majorité!) ont décidé que c'est aux communautés de communes de régler le problème et de proposer du transport à la demande vers les lignes de rabattement... ben voyons... aidées par le Conseil Général pour la logistique... merci beaucoup Monseigneur... et royalement soutenue financièrement à hauteur de 50% du déficit d'exploitation... re-merci, Monseigneur! Sire, votre Majesté est trop bonne!... Quelle jolie botte en touche pour rendre les CODECOM responsables du marasme!
*** Autre situation: des citoyens de Combles travaillent à Saint Dizier (non, non, ce n'est pas aberrant!)... La ligne régulière Bar le Duc Saint Dizier passe sur la route nationale, en bas du village... mais ne s'arrête plus... trop d'arrêts allongeant considérablement le parcours (il est vrai que pour monter deux personnes...).
Surtout que là, un arrêt supplémentaire ne coûte rien...Le car ne s'arrête donc qu'à Brillon. Que doit-on faire alors? Prendre sa voiture pour aller à Brillon? Et prendre ce foutu car à l'arrêt programmé et payer son ticket? Ou continuer avec sa voiture jusque Saint Dizier?
C'est ça la Nouvelle Ruralité voulue par les élus de la majorité du Conseil Général de la Meuse!

Certes, il fallait faire des économies, de cela nous sommes tous conscients, mais il fallait faire d'autres choix, dans d'autres domaines...
Pénaliser les usagers n'est sûrement pas la meilleure méthode pour redresser la barre et faire miroiter sur tous les fronts l'émergence de cette Nouvelle Ruralité, voulue par les élus de la majorité de l'exécutif départemental, et présentée dans ses plus beaux atours à la Foire de Verdun...

Sous les dentelles et les affichages miroitants, il est une réalité plus vraie, celle de la ruralité meusienne, celle des travailleurs sans voiture, celle des personnes âgées, celle des familles qui ont choisi les villages pour leur qualité de vie... pour combien de temps encore?
Partager cet article
Repost0

commentaires

AUDART Joël 11/09/2009 18:31

Bravo Diana pour cet écrit sur les transports. Je suggère que celui-ci soit transmis à la presse. Les Meusiens et surtout ceux qui vivent dans nos villages doivent tous savoir ce qu'ont fait les élus de la Majorité. De plus (travaillant aux finances du département) je peuc certifier que le pauvre personnel du service des transports se font engueuler par ces mêmes élus lorsqu'il se passe un problème sur leur canton. C'est vraiment dégueulasse! Il faut à tout prix dénoncer ce scandale par tous les moyens en votre possessqion.

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche