Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 14:15

Samedi, Saint Fiacre, le bon saint des jardiniers, a emmené à travers les rues de la ville le défilé traditionnel des jardiniers, organisé par la Société Horticole.

Mais qui est donc ce Saint Fiacre, dont on fait grand cas en cette fin août ?

Apparemment venu d’Irlande dans le courant du VIIème siècle, il choisit de s’installer dans le diocèse de Meaux. Il consacre sa vie à la prière et dispense ses soins aux malades, à qui il offre hospitalité et réconfort. Sa renommée dépasse bientôt les limites de son potager, où il cultive fruits, légumes et plantes médicinales.

Et là commence la légende… Voulant bénéficier d’un terrain plus vaste pour recevoir les malades toujours plus nombreux à venir le consulter, il formule donc une requête à l’évêque Saint Faron. Celui-ci, peu enclin à donner si facilement des terres à un pauvre ermite, lui met ce singulier marché en mains : il lui octroiera les terres que Fiacre pourra enclore d’un fossé qu’il aura creusé lui-même au cours d’une seule journée, et que nulle femme ne pourra jamais franchir !

Alors, l’ermite délimite de son bâton un contour qu’il juge raisonnable de sa future propriété… et miracle, le bâton, traîné par le saint creuse un large et profond sillon, tandis que les arbres de part et d’autres s’abattent dès qu’il les touche !

Mais une méchante femme, qui avait suivi de près cet étonnant manège, se précipite chez l’évêque et dénonce cette sorcellerie. Fiacre, effondré par ce coup du sort, s’assoit alors sur une grosse pierre. Mais celle-ci se ramollit et se creuse afin d’épouser au plus près les formes rebondies du postérieur du bon Fiacre ! Saint Faron, reconnaissant plutôt là la « main » de Dieu accorde à Fiacre le domaine promis ! Et depuis ce temps, disent certains, aucune femme ne pénétra plus dans un monastère ! Ah, misogynie, quand tu nous tiens !

On peut paraît-il, toujours voir les fameux fossés et la pierre dans la proche région de Meaux.

Récapitulons : déjà donc patron des jardiniers, et représenté avec une bêche (représentant sûrement le fameux bâton! Imaginez le succès de ce divin bâton auprès des jardiniers ! Plus de mal de dos, plus de lombaires douloureuses, plus de cervicales grinçantes !), mais aussi, guérisseur du fameux mal de Saint Fiacre, autrement dit hémorroïdes et autres réjouissances du même genre… souvenez-vous de la pierre !

D’ailleurs le Cardinal de Richelieu, souffrant de ces maux, fit chercher les divines reliques du bon saint, espérant ainsi retrouver santé et vitalité de ce côté fort mal en point! Les plus curieux pourront découvrir cet épisode dans une poésie satyrique tirée des "Variétés historiques et littéraires, Recueil de pièces volantes rares et curieuses en prose et en vers".

Après ces renseignements, dont en aucun cas je ne garantis l'authenticité, voici pour le régal des yeux, des couleurs et des rondeurs, et en imagination, des senteurs, des parfums, des fumets...


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  










Pour terminer ce tour de jardin, deux aperçus du défilé, en mouvement et en musique, le tout emmené de façon dynamique et alerte par l'Avant Garde Chatillonnaise...



Partager cet article

Repost 0
Published by Diana ANDRE - dans Associations
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche