Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 17:09
Une fois n'est pas coutume, un peu de réflexion, s'il vous plaît, à partir du texte ci-dessous, découvert à l'occasion de la Commission Permanente du 23 avril 2009... Un peu d'exercice pour vous détendre... au milieu de tout ce monde de brutes... Une étroite symbiose entre peinture et musique, entre musique et peinture...
"Mon approche me conduit à m'intéresser, dans un premier temps, au raisonnement du compositeur qui, à sa manière, écrit sa musique (sur la portée) et réalise des choix, par exemple harmoniques sur l'instrumentation. Le compositeur formalise donc son paysage musical intérieur sur sa partition. Ma démarche débouche sur la transcription de ce paysage musical sur la toile. Cette démarche prend avidement en compte les caractéristiques de l'interprétation, plus ou moins proche du sens musical du compositeur.
Ma peinture comprend alors un vocabulaire de formes géométriques, construites (c'est l'écriture musicale avec ses rythmes, mesures, etc) et colorées (c'est l'instrumentation, l'harmonique, les timbres).
La couleur est ressentie; l'onde sonore peut être "traduite picturalement" sous forme de cercles chromatiques (Delaunay) changeant de couleur selon les caractéristiques de sa diffusion et plus ou moins chargée du "passé musical" et des "chocs d'ondes" de la propagation phonique. La couleur n'est pas associée à une note particulière. Les fonds sonores, issus du jeu musical, créent l'espace musical dans lequel évoluent les accords. La matière de l'huile (aplats, matité, glacis et vernis) vient traduire et appuyer les vibrations sensorielles.
Je re-crée donc un espace sonore évoluant avec la musique et matérialisant en quelque sorte son paysage.
Je suis dans cet espace (l'inspect de F.Nicolas) que je retranscris sur la toile avec une sorte de langage pictural qui serait donc « Orienté Objet» en référence aux outils utiles à la modélisation des connaissances en informatique.
Je ne suis donc pas dans le gestuel, le linéaire, le signe qui reproduit la musicalité ou le geste musical parce que je ne le sens pas. Je vis dans la couleur, la forme et la matière (formes pleines), la recherche de l'équivalent plastique de la composition musicale du paysage musical à travers une reconstruction formelle.
Après ce travail de représentation et transposition de la musique, j'espère être pouvoir à même de peindre le paysage avec toute sa musicalité."

Ainsi s'exprime l'artiste, Marie Gabriel, lorsqu'elle évoque ses créations.
"Artiste Peintre, je travaille particulièrement sur le paysage. Mes recherches sur l'interprétation de la nature m'ont amenée à aborder leur musicalité. Je retranscris sur la toile non seulement le paysage tel que je le vois mais aussi avec tout ce que je ressens : ses rythmes et ses musiques
L'œuvre que je propose ici est la réalisation d'une peinture du paysage de Verdun, dont l'émotion contemporaine est très forte, très présente.
Certain compositeurs - alors au front - ont pu réaliser des œuvres musicales inspirées par les champs de bataille, en pleine immersion dans ce paysage, cadre de leur inspiration. Leur écoute nous immerge dans ce passé et je souhaiterais projeter leur musique dans la représentation picturale du paysage d'aujourd'hui.
[...] Aussi, vous comprendrez pourquoi je souhaite travailler sur un compositeur ayant vécu la Grande Guerre.
"
De ce bouillonnement de neurones va donc naître une œuvre, une œuvre picturale sur le paysage du champ de bataille de Verdun, que vous pourrez admirer (on l'espère) dans quelques mois. Commandée par le Conseil Général de la Meuse pour la "modique" somme de 4000 € (!!!), elle est censée porter loin la notion de "département référence" pour la mémoire de la Grande Guerre, que doit devenir le département de la Meuse...
Les oeuvres déjà réalisées par Marie Gabriel sont gaies, colorées... Comment la Grande Guerre peut-elle s'inscrire dans son univers? A découvrir bientôt...

Partager cet article

Repost 0
Published by Diana ANDRE - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche