Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 08:37
Jeudi a été voté le le dispositif de Revenu de Solidarité Active.
On peut souligner les objectifs louables de Martin Hirsch pour améliorer les conditions de vie des travailleurs pauvres et favoriser le retour à l'emploi.
Mais on peut s'interroger sur le type de ces emplois qui sont susceptibles d'être proposés. Quand on voit à la télévision cette "publicité" réalisée par l'Etat, où une personne est très contente de pouvoir faire quelques heures dans une maison de retraite, et qui voit donc son revenu augmenter dans le cadre du RSA dit "chapeau", combien vont trouver un emploi à temps plein, pour vraiment sortir du marasme dont ils ont peine à sortir? On peut craindre que le dispositif ne soit qu'un pis aller, pour ouvrir une fenêtre sur de l'emploi partiel ou précaire, celui que les entreprises priviligieront ...
On peut aussi se demander ce qu'il adviendra du sort des personnes, qui malgré l'accompagnement et le suivi n'auront pas trouvé un emploi sûr au bout d'un an, le volet social étant limité à une durée de 12 mois...
Evidemment, ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain, si j'ose m'exprimer ainsi... attendons et voyons...
Ce qui a motivé notre refus d'adhérer au rapport présenté ce jour, à nous groupe de gauche, ce n'est bien sûr pas la teneur de la loi... mais bien les modalités du dispositif présenté par les services du Conseil Général, qui ne fait nulle part mention d'un quelconque financement pour les CIAS ou autres CCAS qui assuraient jusqu'à maintenant le suivi du RMI sur le terrain. Ceux-ci bénéficiaient jusqu'à maintenant d'une contribution de 130 € par dossier. Or, l'exécutif a refusé d'évoquer ce sujet lors de la séance... laissant à la prochaine Commission Permanente le soin d'en délibérer...
On peut penser, en l'état, que ce sera aux communes et communautés de communes de supporter le poids du financement de ce suivi... donc affaire à suivre...

Et le Président, de fustiger ces élus, qui s'opposent au rapport, lançant le mot SOLIDARITE! En tout cas, pas la solidarité du Conseil Général qui sait admirablement se défausser sur les collectivités locales, tout en faisant mine de montrer une image vertueuse...

A lire également sur le blog de mon collègue du canton de Gondrecourt, Daniel Lhuillier...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche