Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 16:46
Meuse Energies Nouvelles a pour objectif de développer la communication et la valorisation des métiers liés à la maîtrise de la demande énergétique et aux énergies. Regroupant représentants des syndicats professionnels, collectivités territoriales, établissements de formation meusiens, EDF, Meuse Energies Nouvelles a organisé sa troisième journée thématique "Mercredi de l'Emploi", cette fois consacrée aux métiers de l'énergie à partir de la biomasse.
Organisée par le CDDP de la Meuse, cette journée a permis à des enseignants, des conseillers d'orientation et des documentalistes de découvrir cette filière professionnelle particulière.
Accueillis à l'EPL Agro, les invités ont pu en apprendre un peu plus, et pour certains, découvrir, ce que recouvre le terme "biomasse".
La "biomasse", c'est l'ensemble des matières organiques pouvant devenir sources d'énergie : le « carbone vivant ».
Les sources principales sont le bois, les productions agricoles végétales (dont cultures spécifiques), les productions agricoles animales (y compris effluents d'élevage), la transformation agroalimentaire (y compris produits de la pêche), les services alimentaires, la restauration, les ordures ménagères organiques, les espaces verts, l'horticulture, le jardinage...








































(Illustration issue de la présentation faite par l'EPL Agro)
- Le bois en abattage traditionnel pour du bois de chauffage en bûches, en valorisation des branches (sous-produit de l'abattage) et des taillis pour des plaquettes et en valorisation de la sciure de bois (sous-produit des scieries) pour des granulés.
- Les productions végétales, pour les biocarburants de 1ère génération, filières classiques, avec colza et tournesol pour des esters d'huiles et du biodiesel, avec betterave, canne à sucre ou blé, maïs et pomme de terre pour de l'éthanol.
Puis pour les biocarburants de 2ème génération, filières du futur, résidus agricoles ou forestiers et cultures dédiées...

- Les algues pour des biocarburants de 3ème génération
- Les productions animales et les sous-produits des transformations alimentaires les effluents d’élevage (lisier, fumier…), les sous-produits de découpe (viande, gras, os,
viscères), les sous-produits de transformation fromagère (le lactosérum), les oeufs et les ovoproduits, et tout sous-produit de transformation alimentaire (y compris déchets de restauration), pour produire de l'énergie (production de biogaz et d’électricité par méthanisation) et pour produire des biomolécules (colles, agents de surface pour les peintures, les encres, molécules cosmétiques, agents d’enrobage, biomatériau à base de coquille d’oeuf…)
Ces applications sont également valables pour de la biomasse végétale.
                                                  (Illustration issue de la présentation faite par l'EPL Agro)
La journée d'information s'est terminée par la visite de l'exploitation visite d’un atelier de transformation de la biomasse forestière (Énergie Bois Services).
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche