Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 09:28
Moi aussi, j'ai appris à nager dans ce grand bassin extérieur de Bar le Duc... J'ai aussi grelotté sur le bord de ciment, en attendant le bon vouloir du maître-nageur... J'ai le souvenir de cette grande solitude, à deux ou trois courageux dans l'eau clapotante, qui s'essayaient à la brasse en s'efforçant de suivre les conseils avisés du seigneur des lieux, implacable, armé de sa perche, protégé par son KWay et les pieds nus, sous une vilaine pluie fine et froide... Je vois encore ces cadavres d'insectes, mouches, moustiques et autres fourmis, flottant dans la goulotte remplie d'eau chlorée, là où j'accrochais mes doigts gourds, prenant mon souffle pour mettre ma tête sous la masse liquide, menacée par le regard foudroyant de Monsieur L.
Aujourd'hui, dès que le soleil se complaît à jouer les absents derrière la calotte de nuages, il n'y a plus de courageux, chacun réclamant le confort de la structure à l'abri.
Pour moi aussi, ce bassin fait partie de l'histoire de Bar le Duc, une histoire faite de tant d'autres lieux plus ou moins emblématiques.
Mais ce fragment d'histoire, chargé pour beaucoup de souvenirs, n'est qu'un maillon faible de cette cohorte d'équipements vieillis, ceux des années 50-60, construits avec le regard de l'époque, avec les matériaux de cette fin de siècle... C'est le type même d'un aménagement qui se détériore au fil du temps, qui se gangrène et qui vieillit mal... Des solutions pour rénover et garder cette fonction première? Bien sûr, il en existe... Mais ce ne sera toujours qu'un pis aller, qui n'attirera pas plus les amateurs... et pour quel coût!

La piscine couverte, elle, mérite toute notre attention, d'ailleurs, depuis sa construction, elle a déjà fait l'objet de multiples aménagements pour des remises aux normes qui ont généré des dépenses, certes indispensables, mais conséquentes...
Et pour offrir de nouvelles perspectives, il faut innover et non pas se replier sur de vieilles et improbables certitudes... La vie est ainsi faite de renoncements... et la polémique à chaque chantier, à chaque transformation, à chaque changement d'habitude est de tradition...
Si c'est pour mieux rebondir, si c'est pour trouver un nouveau souffle, si c'est repenser une idée de loisirs attractive, alors là, saisissons l'opportunité qui nous est faite pour proposer à tous les habitants de Bar le Duc, de notre Barrois et plus loin encore, une offre originale au service de tous, petits et grands...

A nous de transformer cette ville, que certains traitent de "belle endormie", et d'en faire, par une transformation globale et réfléchie, un point d'orgue de cette région mal comprise. Cela ne se fera qu'avec les efforts de tous, chacun laissant sa nostalgie au placard des souvenirs. Et le tout, en sachant que des choix seront à faire, les finances de la collectivité n'étant pas extensibles...
Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Je partage votre avis et je n'ai pas signé la pétition ne la trouvant pas ouverte à d'autres options que celle du statu quo ante; vous le dites il faut unir nos efforts pour nous projeter dans l'avenir immédiat et non laisser place à la nostalgie, sentiment par ailleurs fort honorable.Soutenons les projets novateurs et réalistes qui j'en suis sûr serons fédérateurs du plus grand nombre des bonnes volontés.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche

Archives