Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 12:05
Vendredi 13 février, c'était l'animation des vacances devenue maintenant une tradition bien établie pour les enfants de la commune désireux de passer un bon moment.
Au Mille Clubs, Béatrice Burch avait invité Denis, spécialiste en "joie musicale" à venir réjouir les petits, accompagnés de papys, de mamies, de papas ou de mamans.
Et ce fut effectivement un fort bon après-midi, entre rires, chants mimés, musiques insolites et bruits de bouche, propres à enchanter les petits Comblais qui s'étaient inscrits à l'animation.
Serre-tête et antenne de cure-pipe, chacun est un petit Spiralien égaré sur la terre. Il y a les les Spigrouilles, toujours pressés, les Spirates, rusés et pas très honnêtes, les Spipatatras, qui tombent tout le temps, les Spirigolos, toujours contents.
Chacun s'exprime à sa manière, mimiques et gestes particuliers, bruitages et rythmes divers avec accesssoires détournés, cuillers, couvercles, bouteilles plastiques et pots de yaourts. Et au fil de l'après-midi, s'égrène l'aventure des petits Spiraliens, qui voguent sur les mers et rencontrent successivement  des marins peu communs, une licorne, le petit Indien Nagawika, et la vilaine puce qu'ils ont récoltée sur la Terre!
Enfin, après le départ de ces extraterrestres, un petit goûter a réuni les petits redevenus terriens...


On se revoit pour les prochaines vacances, avec, cette fois-ci, une visite à la ferme, sur le thème des animaux...





Après ce long voyage, le goûter "terrestre" est le bienvenu pour se remettre de toutes ces émotions!
Comme quoi, les couvercles peuvent servir à faire de la musique...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche