Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 09:51
Gérer la pénurie, une épreuve de force... C'est ce à quoi se sont employés les participants au CDEN.
On sort la calculette... Au titre de la démographie, la Meuse gagne 3 postes, cela devrait réjouir le monde enseignant et les parents... Mais, dans le même temps, le rectorat impose de supprimer 3 postes dits "hors classe"... Faisons les comptes: +3 - 3 = 0 !
Recul du ministre Darcos sur les RASED... Alors, satisfaction, me direz-vous! Alors là, gymnastique comptable, il faut sédentariser la moitié des postes... On retire 6 postes, liés aux sédentarisations, on implante 6 postes sédentarisés, on retire 6 postes option E, on implante 6 emplois RASED en surnuméraire (c'est à dire en plus sur les écoles)... donc, au final, on doit supprimer 6 postes dits "ordinaires"... Quand je vous disais, gymnastique compable... et preuve de l'extraordinaire rouerie du ministère...
Nous avons tenté de sauver les postes, mais pour certains, il est évident que c'est, comme dit le dicton populaire, reculer pour mieux sauter. Aux communes menacées cette année d'entreprendre une réflexion sérieuse autour de la pérennisation des postes, passant par une concertation avec les communes voisines et l'éventualité de restructurations. Personne ne sera dupe, bien entendu! Si les communes continuent à perdre de la population scolaire, le maintien de la totalité des emplois est problématique... Le Barrois est particulièrement visé par cette mesure, ainsi que l'ont affirmé Madame l'Inspectrice d'Académie et Monsieur le Préfet.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche