Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 07:57

Les élus de gauche se sont associés à la décision de boycott du CDEN par les organisations syndicales, les fédérations de parents d'élèves et les Associations éducatives complémentaires de l'enseignement public. Le Conseil Départemental de l'Education Nationale a été reporté à mercredi prochain.

Deux raisons principales:

- d'une part, le mépris dont fait preuve le ministre Darcos face aux revendications du monde éducatif, défendues fortement lors des journées du 19 octobre et du 20 novembre. Prise en charge des élèves en difficulté, scolarisation en maternelle, rôle des associations complémentaires, réforme des lycées, des sujets multiples, concernés par une politique de restrictions budgétaires qui ne sauraient suffire pour l'Education.

- d'autre part, la carte scolaire des collèges du département, inscrite à l'ordre du jour n'était accompagnée d'aucun document préparatoire... A croire que le CDEN n'est qu'une simple chambre d'enregistrement de décisions déjà prises en haut lieu.

Pour ce qui est de l'interpellation des conseillers généraux sur la plupart de ces sujets, nous l'avons fait en séance par des questions orales, des voeux d'urgence. La carte des collèges a donné lieu à débats et n'est pas encore réglée, du moins officiellement. Le sujet des RASED a également été évoqué et défendu par les élus de gauche, le problème des associations complémentaires, que j'ai personnellement défendues et qui sont accompagnées la plupart par le Conseil Général, a trouvé consensus.

Rendez-vous à tous ceux qui veulent défendre l'Ecole de la République, mercredi 3 décembre à 15h00.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche