Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2008 7 23 /03 /mars /2008 20:18
Mercredi 19 mars
En mémoire de toutes les victimes de la guerre d'Algérie

Le 19 mars 1962 à 12 heures, le cessez-le-feu était ordonné par le commandant en chef des forces françaises stationnées sur le territoire algérien. C’était la fin d’une guerre qui, en près de 8 ans avait fait des centaines de milliers de victimes, dont 30000 soldats français.

Ce cessez-le-feu avait été décidé en application des accords signés la veille.

Les accords d’Evian ont été approuvés par plus de 90% des Français lors du référendum du 8 avril 1962.

Ce mercredi 19 mars, au monument aux morts de Bar le Duc, pour honorer les victimes civiles et militaires du conflit, étaient présents aux côtés d'Hubert Pêcheur, président de la section locale de la FNACA, le secrétaire général de la préfecture et les élus de gauche: Jean-Louis Dumont, député, Roland Corrier, Diana André, et Jean-Claude Salziger, conseillers généraux et Nelly Jaquet, conseillère régionale. Albert Ringlé, président départemental de la FNACA, a relu l'ordre du jour du général Ailleret annonçant la fin des hostilités et a rappelé le message de sa fédération:
" commémorer, c'est respecter la vérité, nous ne laisserons pas s'installer l'oubli du sang versé, des souffrances endurées de part et d'autre" en associant dans le souvenir et la mémoire, les militaires français morts en Algérie, toutes les victimes civiles et les harkis abandonnés à leur triste sort par le gouvernement français.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche