Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2016 5 25 /03 /mars /2016 10:48
Conseil municipal du 24/03/2016, une minorité constructive

Peu de rapports à l'ordre du jour, mais conséquents par leur importance. Être dans la minorité ne signifie pas que celle-ci soit politicienne et uniquement dans la contradiction.

Premier rapport, les actions retenues dans le cadre de l'Agenda 21 initié par la majorité municipale.

Pour faire suite aux propos du premier magistrat, suggérant à Jean Paul Lemoine en charge du dossier, de s'inspirer d'expériences d'autres collectivités, je suis intervenue sur deux actions pour apporter des éléments de réflexion pouvant être pris en compte et sans doute être réfléchis. Puisque la philosophie de ce projet est une co-construction par la population et les élus, Il est important que chacun y prenne part s'il le souhaite. Même si en tant que citoyenne et présidente d'une association, j'ai participé à des réunions de réflexion en amont, il m'a paru normal que des pistes complémentaires soient évoquées.

L'action n° 8, intitulée "Développement d'un plan de soutien aux commerces barisiens de proximité" m'a permis d'informer l'assemblée sur une initiative menée par la ville de Noyon dans l'Oise. Celle-ci, confrontée aux mêmes constats que Bar le Duc, vacance importante de ses locaux commerciaux moins attractifs que ceux proposés en périphérie (loyers trop élevés, poids des charges...), a mis en place le concept de "Boutique à l'essai".

Le principe est le suivant : la Ville identifie un local vide et peut en devenir locataire (ceci n’est pas une obligation) en négociant le loyer, elle sous-loue ensuite à un commerçant en proposant un loyer minoré durant la période de test, et se porte garante de ce dernier. La Ville fédère également un réseau de partenaires aptes à le conseiller : banque, assurance, agence de communication, chambres consulaires, association de commerçants...

A l'issue du test, un bilan est fait avec le commerçant. Il pourra soit garder son local, cesser son activité ou poursuivre dans un local dont le loyer sera aussi négocié par la Ville.

Alain Hauet, adjoint chargé du commerce entre autres, a paru intéressé par l'initiative. Je lui ai donc laissé les éléments afin de lui permettre de mieux appréhender ce concept.

L'action n°23, intitulée "Expression de notre exemplarité dans la restauration collective" m'a permis d'évoquer une visite organisée par le Pays Barrois en Franche Comté il y a quelques années. Sur le thème des circuits courts et des drives fermiers, nous avons visité la cuisine centrale de Lons le Saunier. Volonté politique de son maire, Jacques Pélissard, c'est une entreprise remarquable, qui travaille les produits locaux avec les producteurs des environs immédiats, partenaires essentiels et incontournables de l'approvisionnement. Le bio est à l'honneur bien évidemment et ce qui est à noter, c'est que les coûts de revient ne sont pas plus élevés que ceux habituellement constatés.

Le rapport 2 sur la présentation de l'espace marché couvert permet de constater que l'équipe en place commence à constater le bien fondé des travaux menés auparavant, en particulier les terrasses de Griesheim, puisqu'elle reprend en partie le projet précédent. Un quartier entièrement remodelé et harmonisé.

L'attribution de la gestion du mini golf à un couple de jeunes professionnels permet de programmer la réouverture de ce site cher aux Barisiens pour le 8 juin, avec des pistes bétonnées remises en état.

Par contre, là où "ça coince", c'est lors de l'examen du rapport 4, sur le protocole d'échange de terrains entre la commune de Bar le Duc et la Communauté d'Agglomération. Sapinière/quartier Saint-Jean, le sujet est épineux. L'agglo laisse bon prince à la ville le bénéfice d'une soulte de 66 312 €... sauf que dans le rapport 13 qui suit, il est proposé que l'emprise Caserne des pompiers soit cédée pour l'euro symbolique au CIAS, alors qu'elle figure déjà dans le protocole d'échange au prix de 95 430 €. Je suis intervenue, m'étonnant de ces divergences et manifestant mon incompréhension. Allez comprendre... rapports mal ficelés c'est évident! Ce qui revient à dire que le geste auguste de magnanimité de l'agglo se révèle un cadeau empoisonné puisque la ville en définitive y laisse une somme de près de 30 000 €... une paille! Peu d'explications convaincantes, hormis le fait que le CIAS doit être rapidement propriétaire du terrain pour engager enfin les travaux du Foyer Logement. Pour le rapport 4, un vote contre de notre part, puisqu'il entérine et entraîne de facto la construction du nouvel EHPAD à la Sapinière. En ce qui concerne le 13, j'ai fourni une explication de vote pour l'abstention. En effet, le Foyer Logement est positionné là où nous l'avions souhaité, mais les modalités de rétrocession à l'euro symbolique nous ont, comment dirait-on, chiffonnés quelque peu...

Anecdotique, l'achat d'un broyeur à branches pour des branches allant jusqu'à 30 cm de diamètre... ne reste plus qu'à espérer que celui-ci ne fonctionne pas à longueur de journée en pleine ville lors des élagages, générant une pollution sonore et une gêne pour les riverains.

L’aménagement de la place Foch a été présenté, a minima... Le document peu clair, peu lisible ne nous permet pas de nous faire en l'état une idée de ce futur environnement. L'objet du rapport était une moins-value par rapport au projet initialement voté. Je ne sais toujours pas ce qu'est une fontaine sèche, initialement prévue... mais pas grave puisqu'une variante en propose une vraie, avec de l'eau (!)...

Là où j'aurais personnellement voté à deux mains, c'est l'aménagement de la rue Jean Pornot. Pour l'avoir emprunté chaque jour il y a quelques années, je ne peux qu'approuver cette décision!

On se doit de se situer dans une démarche de propositions, de construction et parfois d'opposition. Seul importe l'intérêt du citoyen.

Partager cet article

Repost 0
Published by Diana ANDRE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Diana André
  • Le blog de Diana André
  • : Conseillère Régionale Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine depuis janvier 2016 et attachée plus que jamais à la défense et à la promotion de notre territoire, je m'efforce d'être force de propositions, d'accompagner les projets, d'initier des actions significatives de progrès pour tous les citoyens.Bien consciente qu'être à l'écoute ne suffit pas, je suis persuadée que c'est par l'action politique au service de tous que nous pourrons, que nous devons, "inventer demain".
  • Contact

Recherche